1

Les discours direct / indirect / indirect libre

Bonjour

Après de nombreuse recherche sur internet ( environ 1 heure ) j'ai cherché plusieurs topic qui pourrait chercher a m'aider mais je n'en ai pas trouver. J'aimerai réécrire un texte en changeant le type de discours mais je ne comprend rien alors si vous pourriez m'aidez et me corriger svp sa serai vraiment gentil. Peut-être que cela vous divertira si vous aimez et cela m'aiderai beaucoup !

Je dois réécrire le passe ci-dessous en transformant le discours indirect libre au discours direct sachant. J'ai compris que je pouvais modifier et supprimer certaines chose mais je ne sais pas comment faire

Le lundi matin, elle sut ce qu’elle devait faire. Elle épluchait des légumes au-dessus de l’évier, et le mot « travailler » lui vint à l’esprit. 
C’était une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce serait difficile, d’abord parce que du travail, il n’y en avait pas dans la région, ensuite parce que Monin ne voudrait pas qu’elle travaille. Mais que pourrait-il opposer comme arguments ? Elle travaillerait, c’était tout ! 

Le passage ci dessous je dois le passer du discours indirect au discours direct:

Marianne reçut son affectation suite à sa demande de mutation. Elle se demanda ce qu’elle allait faire dans une telle ville et pourquoi elle s’était un jour décidée à demander sa mutation. Elle se demanda si elle réussirait un jour à savoir ce qu’elle voulait vraiment. 

Le passage ci dessous je dois le mettre du discours direct au discours indirect :

Maintenant, elle était libre d’aimer, elle n’avait plus qu’à le rencontrer, lui !
Elle pensait : « Comment sera-t-il ? Sera-t-il blond ou brun ? Portera-t-il des lunettes ? Il sera lui, voilà tout. Nous nous promènerons par les soirs pareils à celui-ci. Nous irons, main dans la main, sentant la chaleur de nos épaules et mêlant notre amour à la simplicité suave des nuits d’été. Et cela continuera indéfiniment, dans la sérénité d’une affection indescriptible. »

*Je m'entraîne en français et j'aimerai savoir si ce texte est bon sachant que je dois remplacer '' il '' par ''ils '' : ( J'ai réalisé quelque modification mais je ne sais pas si tout y est )

Ils n’étaient plus jeunes. Les cheveux gris, d'un gris trouble, ressemblaient un peu à ces bonnets à poil dont se coiffent certains peuples du Nord, et ses barbes fines, assez longue, tombant sur la poitrine, avaient aussi des airs de fourrure. Ils causaient avec une femme, penchés vers elle, parlant à voix basse, en la regardant avec un œil doux, plein d'hommages et de caresses. 
Je savais sa vie, ou du moins ce qu'on en connaissait. Ils avaient été aimés follement, plusieurs fois, et des drames avaient eu lieu où son nom se trouvait mêlé. On parlait de lui comme d'un homme très séduisant, presque irrésistible.

Merci de votre aide 

Les discours direct / indirect / indirect libre

Pour ce qui est du remplacement de "Il" par "Ils", bien que tu n'aies pas donné le texte original, je pense pouvoir le corriger ainsi :

Ils n’étaient plus jeunes. Leurs cheveux gris, d'un gris trouble, ressemblaient un peu à ces bonnets à poil dont se coiffent certains peuples du Nord, et leur barbe fine, assez longue, tombant sur la poitrine, avait aussi des airs de fourrure. Ils causaient avec une femme, penchés vers elle, parlant à voix basse, en la regardant avec un œil doux, plein d'hommages et de caresses. 
Je savais leur vie, ou du moins ce qu'on en connaissait. Ils avaient été aimés follement, plusieurs fois, et des drames avaient eu lieu où leur nom se trouvait mêlé. On parlait d'eux comme d' hommes très séduisants, presque irrésistibles.


Pour les transformations en discours direct et indirect, merci de proposer également un début de travail...

3

Les discours direct / indirect / indirect libre

Oui exact.. Je te pris de m'excusé.

Le texte de départ était :

Il n'était plus jeune. Les cheveux gris, d'un gris trouble, ressemblaient un peu à ces bonnets à poil dont se coiffent certains peuples du Nord, et sa barbe fine, assez longue, tombant sur la poitrine, avait aussi des airs de fourrure. Il causait avec une femme, penché vers elle, parlant à voix basse, en la regardant avec un œil doux, plein d'hommages et de caresses.
Je savais sa vie, ou du moins ce qu'on en connaissait. Il avait été aimé follement, plusieurs fois, et des drames avaient eu lieu où son nom se trouvait mêlé. On parlait de lui comme d'un homme très séduisant, presque irrésistible.

Merci d'avoir pris le temps de me corriger pour ce qui est du discours pourrais-tu m'aidé ? J'ai commencé mais je ne sais pas si je suis en bonne route ou pas et si je suis à côtés de la plaque je sais que sa va être un peux la honte..:/

Mais bon je poste ce que j'ai essayé de faire.. :
La consigne était de mettre ce texte du discours direct au discours indirect :

Maintenant, elle était libre d’aimer, elle n’avait plus qu’à le rencontrer, lui !
Elle pensait : « Comment sera-t-il ? Sera-t-il blond ou brun ? Portera-t-il des lunettes ? Il sera lui, voilà tout. Nous nous promènerons par les soirs pareils à celui-ci. Nous irons, main dans la main, sentant la chaleur de nos épaules et mêlant notre amour à la simplicité suave des nuits d’été. Et cela continuera indéfiniment, dans la sérénité d’une affection indescriptible. »


(Sous forme indirect )Maintenant, elle était libre d’aimer, elle n’avait plus qu’à le rencontrer, lui !
Elle pensait qu’il serait blond ou brun, qu’il porterait des lunettes. Qu’il serait lui, voilà tout. Nous nous promènerons par les soirs pareils à celui-ci. Nous irons, main dans la main, sentant la chaleur de nos épaules et mêlant notre amour à la simplicité suave des nuits d’été. Et cela continuera indéfiniment, dans la sérénité d’une affection indescriptible.

Du discours indirect au discours direct :
( indirect )Marianne reçut son affectation suite à sa demande de mutation. Elle se demanda ce qu’elle allait faire dans une telle ville et pourquoi elle s’était un jour décidée à demander sa mutation. Elle se demanda si elle réussirait un jour à savoir ce qu’elle voulait vraiment.

(direct )J’ai reçu une affectation suite à ma demande de mutation : « Je me demandai ce que j’allais faire dans une telle ville et pourquoi je m’étai un jour décidée à demander ma mutation. Je me demandai si je réussirai un jour à savoir ce qu’elle voulait vraiment.»

Et pour le discours indirect libre au discours direct je cherche toujours, je suis dessu depuis 16h..
Le lundi matin, elle sut ce qu’elle devait faire. Elle épluchait des légumes au-dessus de l’évier, et le mot « travailler » lui vint à l’esprit.
C’était une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce serait difficile, d’abord parce que du travail, il n’y en avait pas dans la région, ensuite parce que Monin ne voudrait pas qu’elle travaille. Mais que pourrait-il opposer comme arguments ? Elle travaillerait, c’était tout !

Voilà mon début de travaille    et merci de m'avoir corriger encore

Les discours direct / indirect / indirect libre

Début de correction...

Maintenant, elle était libre d’aimer, elle n’avait plus qu’à le rencontrer, lui !
Elle pensait : « Comment sera-t-il ? Sera-t-il blond ou brun ? Portera-t-il des lunettes ? Il sera lui, voilà tout. Nous nous promènerons par les soirs pareils à celui-ci. Nous irons, main dans la main, sentant la chaleur de nos épaules et mêlant notre amour à la simplicité suave des nuits d’été. Et cela continuera indéfiniment, dans la sérénité d’une affection indescriptible. »

(Sous forme indirecte )Maintenant, elle était libre d’aimer, elle n’avait plus qu’à le rencontrer, lui !
Elle se  demandait s’il serait blond ou brun, s’il porterait des lunettes. Elle pensait qu’il serait lui, voilà tout. Qu'ils se promèneraient par les soirs pareils à celui-ci. Qu'ils iraient,  main dans la main, sentant la chaleur de leurs épaules et mêlant leur amour à la simplicité suave des nuits d’été. Et que cela continuerait indéfiniment, dans la sérénité d’une affection indescriptible.

Du discours indirect au discours direct :
( indirect )Marianne reçut son affectation suite à sa demande de mutation. Elle se demanda ce qu’elle allait faire dans une telle ville et pourquoi elle s’était un jour décidée à demander sa mutation. Elle se demanda si elle réussirait un jour à savoir ce qu’elle voulait vraiment.

(direct )Marianne reçut  une affectation suite à sa demande de mutation.  Elle se demanda : "Que vais-je faire dans une telle ville ?  Et pourquoi me suis-je un jour décidée à demander ma mutation ?" Elle se demanda : "Réussirai-je un jour à savoir ce que je veux  vraiment ?"

5

Les discours direct / indirect / indirect libre

Merci beaucoup et quand tu dis '' Voilà un début de correction '' c'est car il y a certaine chose à perfectionner ?
Et pour ce qui est du discours indirect libre aurais-tu quelque conseille à me donner ?

Je m'entraîne à réécrire des textes à divers temps, pourrais-tu me dire si ma transformation est bonne ?

( présent ) Lorsqu’il entre : il comprend que la question n’a plus d’importance. Elle n’est pas là. La jeune fille qui s’occupe des enfants dort sur le canapé du salon. Leur chambre est vide. Il est une heure du matin. Il réveille la fille, la paye, puis il se met au lit. A quatre heures, le cadet pleure. Il lui donne un biberon. Comme l’enfant ne s’éveille que très exceptionnellement à cette heure-là, il songe : « c’est maintenant ! » Il se recouche. Il ne se pose aucune question : il sait.

( Passé simple ) Lorsqu’il entra : il comprit que la question n’eut plus d’importance. Elle ne fut pas là. La jeune fille qui s’occupa des enfants dormit sur le canapé du salon. Leur chambre fut vide. Il fut une heure du matin. Il réveilla la fille, la paya, puis il se mit au lit. A quatre heures, le cadet pleura. Il lui donna un biberon. Comme l’enfant ne s’éveilla que très exceptionnellement à cette heure-là, il songea : « c’est maintenant ! » Il se recoucha. Il ne se posa aucune question : il sut.

Merci de ton aide vraiment

Les discours direct / indirect / indirect libre

Merci beaucoup et quand tu dis '' Voilà un début de correction '' c'est qu'il y a certaines choses à perfectionner ?

C'est parce tu n'avais pas encore proposé le dernier exercice, c'est tout.
D'ailleurs, tu ne l'as toujours pas proposé. Essaie, au moins !

En attendant, je corrige celui-ci.
Il y a des verbes qu'il ne fallait pas mettre au passé simple...
Certains verbes devaient se mettre à l'imparfait. (description, actions habituelles, qui durent ou se répètent) :

( présent ) Lorsqu’il entre : il comprend que la question n’a plus d’importance. Elle n’est pas là. La jeune fille qui s’occupe des enfants dort sur le canapé du salon. Leur chambre est vide. Il est une heure du matin. Il réveille la fille, la paye, puis il se met au lit. A quatre heures, le cadet pleure. Il lui donne un biberon. Comme l’enfant ne s’éveille que très exceptionnellement à cette heure-là, il songe : « c’est maintenant ! » Il se recouche. Il ne se pose aucune question : il sait.

( Passé simple ) Lorsqu’il entra, il comprit que la question n’avait plus d’importance. Elle n'était pas là. La jeune fille qui s’occupait des enfants dormait sur le canapé du salon. Leur chambre était vide. Il était une heure du matin. Il réveilla la fille, la paya, puis il se mit au lit. A quatre heures, le cadet pleura. Il lui donna un biberon. Comme l’enfant ne s’éveillait que très exceptionnellement à cette heure-là, il songea : « C’est maintenant ! » Il se recoucha. Il ne se posa aucune question : il savait.

7

Les discours direct / indirect / indirect libre

Merci de m'avoir corriger,

Mais je ne sais pas comment procéder pour le discours indirect libre Aurais-tu des conseilles ?

8

Les discours direct / indirect / indirect libre

Bonjour

Comment je peux faire pour faire passer le texte ci dessous qui est un extrait de texte sous forme indirect libre ( le second paragraphe) :

Le lundi matin, elle sut ce qu’elle devait faire. Elle épluchait des légumes au-dessus de l’évier, et le mot « travailler » lui vint à l’esprit.
C’était une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce serait difficile, d’abord parce que du travail, il n’y en avait pas dans la région, ensuite parce que Monin ne voudrait pas qu’elle travaille. Mais que pourrait-il opposer comme arguments ? Elle travaillerait, c’était tout !

Au même extrait de texte sous forme direct ? ( discours direct )

Merci de votre aide

9

Les discours direct / indirect / indirect libre

Bonjour j'aimerai savoir si j'ai réussi a transposer le passage de texte ci-dessous qui est sous forme indirect libre :

( indirect libre ) C’était une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce serait difficile, d’abord parce que du travail, il n’y en avait pas dans la région, ensuite parce que Monin ne voudrait pas qu’elle travaille. Mais que pourrait-il opposer comme arguments ? Elle travaillerait, c’était tout !

Au discours direct ci-dessous :

C’est une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce sera difficile, parce qu’il n’y a pas de travail dans la région et parce que Monin ne veut pas qu’elle travaille. Mais que peut-il opposer comme arguments ?  - « Elle travaillera, c’est tout ! »

Merci de votre aide   

Les discours direct / indirect / indirect libre

Si c'est au discours direct, elle ne peut pas dire "elle" en parlant d'elle-même, mais "je" .
Corrige ce qui est en rouge. J'ai changé les guillemets de place.

"C’est une idée absurde, paradoxale, mais d’une logique irréfutable. Ce sera difficile, parce qu’il n’y a pas de travail dans la région et parce que Monin ne veut pas qu’elle travaille. Mais que peut-il opposer comme arguments ? Elle travaillera, c’est tout !"