1

Apollinaire, Faction

bonjour,
voila j'ai un commentaire à faire sur le texte faction d'Apollinaire et j'ai fait un plan  mais je suis pas sure de moi du tout, et  je voudrai que quelqu'un m'aide si ce plan est bien ou s'il faut changer, quelque chose. merci d'avance...


I Le locuteur ( le poète)
- le soldat ( tu cherches les détails qui le prouvent)
- le lieu où il se trouve et le moment
- l'amoureux
(même travail)

II L'absence de l'aimée
- une souffrance (le champ lexical qui l'exprime et exprime ses degrés)
- le besoin de la confier ( à qui= le mot Amour, le passage au vouvoiement ? à Lou ? à L'Amour personnifié et en général?)
- le pressentiment d'une menace qui pèse sur l'Amour ou sur l'aimée: " Vous vieillirez Amour... " Là encore à qui parle -t -il?

III Un compensation l'imaginaire
- projection du corps de l'aimée dans l'univers qui l'entoure ici le ciel étoilé : le monde entier est elle , parle d'elle! et fait naître le désir d'elle
- fuite dans le souvenir ( ses effets )


voici le texte:

Faction


Je pense à toi ma Lou pendant la faction
J'ai ton regard là-haut en clignement d'étoiles
Tout le ciel c'est ton corps chère conception
De mon désir majeur qu'attisent les rafales
Autour de ce soldat en méditation

Amour vous ne savez ce que c'est que l'absence
Et vous ne savez pas que l'on s'en sent mourir
Chaque heure infiniment augmente la souffrance
Et quand finit le jour on commence à souffrir
Et quand la nuit revient la peine recommence

J'espère dans le Souvenir ô mon Amour
Il rajeunit il embellit lorsqu'il s'efface
Vous vieillirez Amour vous vieillirez un jour
Le Souvenir au loin sonne du cor de chasse
O lente lente nuit ô mon fusil si lourdGuillaume Apollinaire, Poèmes à Lou (1959), « Faction », dans une lettre datée de Nîmes, le 25 mars 1915.

Apollinaire, Faction

Il reprend dans la strophe 3 cette image
Les souvenirs sont cors de chasse
Dont meurt le bruit parmi le vent

Voir la subtile façon dont le souvenir passe du rajeunissement au vieillissement
Et le poids du fusil à la fin n'est-il pas aussi le poids de l'amour ?
la conception : lexique religieux (Marie est l'Immaculée Conception)
Oui tu as bien vu les glissements d'adresse entre les "vous" du poème

3

Apollinaire, Faction

bonsoir, qui peut m'aider a faire une lecture analytique sur ce texte a part si quelqu'un là déja fait !

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Apollinaire, Faction

Essaie au moins de poster d'abord un début de travail personnel... L'aide ne pourra venir qu'ensuite.

D'autre part, tu peux lire les messages précédant le tien.

5

Apollinaire, Faction

0kay

Apollinaire, Faction

Bonjour,
J'ai le commentaire d'Apollinaire, "Faction" à faire également.
j'ai déjà trouver pas mal de procédé comme :
- champ lexical du temps
- absence de ponctuation
- champ lexical de la souffrance
- le changement de pronoms
- la musicalité
- l'hyperbole "tout le ciel c'est ton corps"
- les étoiles qui represente les yeux de Lou
- les majuscules aux termes "amour" et "souvenir"
- l'anaphore "quand"
- le ô lyrique
- etc, etc...
Mais voila mon problème, j'ai beau relire et relire le dernier paragraphe je ne le comprend pas. Je ne comprend pas qui s'embelit et qui rajeunit : le souvenir, l'amour ? Je ne comprend surtout pas le rôle du souvenir ici, mais je pense qu'il doit etre important puisqu'il y a une majuscule.
Merci de m'éclaircir un peu à ce sujet pour que je puisse continuer mon commentaire, car cela me bloque réellement et je ne peux continuer sans comprendre ce paragraphe car il m'a l'air important..

7

Apollinaire, Faction

en faite c'est guillaume qui dit que l'amour vieillit si il n'est pas vecut  mais comme il rajeunit il embellit lorsqu'il s'efface soit que LOuISe ne rajeunit pas car son amour ne s'effacera jamais . t'as mis quoi comme problématique ?

Apollinaire, Faction

D'accord merci !
Pour l'instant je n'ai pas formuler de problématique, car le manque de comprehension au niveau du dernier paragraphe me bloquait .

Apollinaire, Faction

Est ce que le souvenir au loin sonne du cor de chasse est une métaphore ?

Pour moi  c'estplus une personnification qu'une métaphore

Apollinaire, Faction

Le professeur nous a demandé de montrer que le souvenir au loin sonne du cor de chasse est une métaphore .

Mais je ne sais pas comment faire pour le démontrer .