Anthologie de philosophie

Stephanelam a écrit :

Le problème est - parlons en tant qu'on y est - que j'ai l'impression que c'est plus "rentable" (quel horrible mot !) d'approfondir de courts textes que de lire des oeuvres complètes. Par exemple, j'ai lu en début d'année le DM et les MM de Descartes, les Pensées de Pascal, etc., et je ne m'en souviens que très peu, alors que je me souviens parfaitement des textes tirés de la République de Platon que j'avais lus l'année dernière.

Qu'en pensez-vous ?

Tout dépend si tu les mets en fiche ou pas.
Une bonne mise en fiche des textes, éventuellement avec quelques passages essentiels (c'est facile maintenant que beaucoup d'oeuvres sont en ligne), permet quand même d'avoir une bonne mémorisation des textes complets (évidemment, cela marche avec des textes relativement courts comme le DM justement).

Par exemple, il est bien utile de lire le texte et de le ficher tout en s'aidant des 50 fiches de lecture en philosophie (chez Bréal, 2 vols, à ne surtout pas citer auprès de ton prof d'Hk    mais à utiliser quand même).