Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Bonsoir à tous,

Je suis actuellement en Master 1 et en pleine remise en question de mes études, et j'envisage de m'inscrire en Master de Recherche en Littérature pour l'année prochaine. J'ai quelques questions à ce sujet et si vous pourriez m'aider, j'apprécierais beaucoup ! Pour l'instant, je compte déposer des dossiers à Paris 4 et Paris 3. Est-ce que l'une des deux facultés a meilleure réputation que l'autre ? Après quelques recherches sur leurs sites internet, j'en ai conclu que la documentation de Paris 4 est mieux faite et plus précise. Les séminaires proposés me paraissent aussi plus attractifs -en même temps c'est peut-être la présentation qui fait défaut à Paris 3 plutôt que le fond. 
J'ai eu quelques échos sur les deux facultés- ils sont tous bons mais un peu vagues, donc je ne suis pas vraiment avancée...Mon projet serait de travailler en spécialité sur un auteur du XX ème siècle (dans l'idéal, Camus ou Queneau). Je ne sais pas si certains directeurs de recherche sont plus réputés dans l'une ou l'autre des deux facultés...
Donc s'il y a parmi vous des étudiants qui sont passés par l'une ou l'autre de ces universités ou qui en ont eu des échos, j'apprécierais beaucoup quelques renseignements, sur les profs, la qualité de l'enseignement, et sur l'ambiance générale ! 
Merci et bonne soirée !

2

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Cher(e) Breezy,

Je n'ai jamais étudié à Paris 3 donc je ne juge pas la qualité de l'enseignement et de la recherche dans cette université, mais je vais pouvoir te renseigner sur Paris IV où j'ai passé ma licence et où je continue mon master de recherches.

Paris IV a une réputation plus conservatrice, plus prestigieuse que son homologue "Sorbonne Nouvelle". Cela est dû à de nombreuses chicaneries post-mai 68, mais aujourd'hui à mon avis, ce n'est plus très significatif. Après, peut-être que Paris IV joue de son image un peu plus élitiste, et encore pas sûr. Personnellement, j'ai toujours trouvé cette université bien organisée, les cours y sont d'une grande qualité, et dispensés par des enseignants-chercheurs très pointus, mais je suis persuadé que des étudiants de Paris 3 te tiendront le même discours sur leur université. Si tu souhaites enseigner, les préparations capes/agrégation sont excellentes, malgré un très très grand nombre d'étudiants qui les suivent.

Les séminaires de recherches peuvent être parfois un peu décevants, mais l'essentiel en master de recherches reste ton mémoire et ta relation avec ton directeur de recherches, étant donné le peu d'heures de cours suivies.
L'originalité de Paris IV est d'avoir 4 UFR différentes pour les études de lettres : littérature française et comparée, langue française, latin, et grec. Si l'UFR de littérature française et comparée est pris d'assaut par les étudiants, l'UFR de langue française est un peu moins fréquentée, souvent parce que les étudiants ignorent que l'on peut faire de la recherche sur le texte littéraire tout en étant en langue française. Cette UFR ne dispense pas que des cours en grammaire ou en histoire de la langue. On va dire que je prêche pour ma paroisse, mais tu peux travailler sur les auteurs que tu me cites dans une perspective stylistique, poétique, rhétorique, en tout cas plus formelle ou technique et moins contextualisante ou thématique qu'en littérature française. D'autant plus que tu veux travailler sur des auteurs du 20ème siècle, siècle le plus choisi en littérature française (et surtout Camus !). Travailler en langue française pourrait te permettre d'avoir un angle d'attaque plus original. J'ai une camarade de promotion en langue française justement qui rédige son mémoire sur la langue et le style de la poésie de Queneau. Il y a de très bons spécialistes de la stylistique du texte littéraire du XXème à l'UFR de langue française. Après si les approches trop formalistes te rebutent, ce n'est sans doute pas une bonne idée... Il y aura de toute façon à l'UFR de littérature française et comparée, pléthore de professeurs qui pourront encadrer ton travail mais pour le 20ème ils sont souvent très sollicités parce qu'il y a des grands noms (Michel Jarrety, Didier Alexandre...).

L'avantage d'avoir 4 UFR c'est que ça te permet d'avoir une offre de séminaires très riche et de pouvoir suivre des cours dans toutes les disciplines. Et du point de vue de la recherche, d'avoir un nombre d'enseignants très impressionnant.
Sur l'ambiance générale, c'est l'université... Certains déplorent (ce n'est pas mon cas), l'immensité des promotions, le caractère impersonnel des cours, le peu de relations avec les enseignants.
En tout cas, je ne fais pas la promotion de mon UFR (un peu quand même), mais la recherche en langue française c'est  génial, et le fait d'être en effectif réduit par rapport à l'UFR de littérature française et comparée permet d'avoir un contact beaucoup plus simple avec les enseignants, l'administration. Ils connaissent nos têtes.

Antoine.

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Cher Antoine,

Merci beaucoup pour ton message très complet qui me donne plein de renseignements et m'aide bien dans dans mes réflexions du moment  ! Je devrais peut-être me renseigner davantage sur Paris 3 mais c'est vrai que pour l'instant c'est Paris 4 qui me tente le plus. Je trouve l'offre de séminaires très variée et intéressante. Je sais que les auteurs que je vise sont très populaires parmi les étudiants  En même temps, ce sont vraiment eux (et quelques autres) qui me passionnent donc j'aimerais tout de même tenter le coup, quitte à me réorienter cette année comme je le fais ! 
C'est intéressant ce que tu me dis sur l'UFR de langue française. Je n'y avais pas trop pensé jusqu'à maintenant, je pensais spontanément à la Littérature française ou Comparée ( j'hésites d'ailleurs pas mal entre les deux !). Sans doute parce que, durant ma licence, j'ai toujours été plus intéressée par les aspects thématiques des oeuvres étudiées que par leurs aspects formels. En même temps, étudier les auteurs que je vise sous cet angle doit être très intéressant en effet. Et la présentation que tu fais de l'UFR est attractive ! Bref, cela m'ouvre de nouveaux horizons auxquels je vais bien réfléchir jusqu'aux inscriptions.
Pour l'ambiance un peu anonyme, cela ne me dérange pas trop. J'ai déjà pas mal d'amis d'autres facultés, si je m'en fais des nouveaux tant mieux, sinon tant pis  Et en ce qui concerne les relations avec les professeurs, l'essentiel  c'est apparemment celle qu'on a avec le directeur de mémoire. Donc je vais surtout m'employer à ne pas me tromper en en choisissant un  J'ai vu les noms que tu cites sur le site de la Sorbonne. Par hasard, as-tu aussi entendu parler de Mr Louette, qui d'après sa fiche est spécialiste de Queneau (entre autres) ?
Enfin, merci encore pour avoir pris le temps de me répondre !

Breezy

4

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Je connais M. Louette, j'ai suivi son séminaire de littérature française sur La Route des Flandres de Claude Simon ce semestre. Il est excellent.

5

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Rien à voir avec le sujet d'origine, je me permets de rebondir sur le réponse d'AntoineParis:
je suis en train de choisir mon séminaire pour le second semestre (je suis également à Paris IV mais en master 2 littérature française et comparée)
Quel est le mode de validation du séminaire sur La Route des Flandres? Assiduité, mini-mémoire, composition sur table à la fin du semestre? Y-avait'il beaucoup d'étudiants au premier semestre?
J'aime beaucoup cette oeuvre de Claude Simon mais je crains de ne pas avoir le temps d'y consacrer sérieusement un mini-mémoire...

Merci

Rien à ajouter à ce qu'a dit Antoine, si ce n'est que les locaux de la Sorbonne nouvelle vont être sous peu en travaux, et j'ai cru comprendre que le nouveau campus serait près de Nation, vers Picpus.

6

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Chère Titania91,

Le séminaire avait pour mode de validation la composition sur table en fin de semestre : un extrait du roman d'une trentaine de lignes à commenter de façon linéaire ou composée, au choix de l'étudiant. Il y avait environ 80 étudiants dans ce séminaire. En revanche, le séminaire du second semestre de M. Louette ne porte pas sur Simon mais sur Sartre et Beauvoir je crois. Je suis un autre séminaire pour ma part.

7

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

Je te remercie de ta réponse.
C'est bien dommage, tant pis

Master recherche en lettres : Paris 3 ou Paris 4 ?

AntoineParis: Merci de ta réponse! J'avais retenu son nom, je vais le garder en mémoire...

Titania91: Oui, j'en ai aussi entendu parler. Et j'ai passé un concours l'année dernière à la Sorbonne Nouvelle: c'est vrai que les locaux ont besoin d'un coup de frais. Enfin, ça m'arrangerait mieux d'étudier à Censier ou St Michel qu'à Nation...