C’étaient / c’était

Le présentatif "Il est" est effectivement invariable en nombre.
Il était un petit navire.
Il était des gens du beau monde.

Mais il est notoire que le présentatif "C'est" peut varier en nombre.
Le possible accord au pluriel est même considéré comme plus soutenu que la forme au singulier :
C'est un petit navire.
C'est des gens du beau monde ou Ce sont des gens du beau monde.

22

C’étaient / c’était

Et c'était dans "C'était de belles femmes" ? Personnellement, j'accorderais le verbe ("C'étaient de belles femmes"), mais sans conviction... Le choix me paraît plus simple au présent ("Ce sont de belles femmes" / "C'est des belles femmes").

C’étaient / c’était

Encore un cas  de présentatif, comme Vive(nt) ou Soi(en)t...
Singulier et pluriel sont tous deux admis pour C'est / Ce sont et C'était / C'étaient...

24

C’étaient / c’était

Je dirais toutefois ce sont plutôt que c'est quand l'attribut développe un pluriel précédent :

La France métropolitaine comprend 96 départements. Ce sont l'Ain, l'Aisne, l'Allier, etc.

25 (Modifié par freddy.lombard 11/02/2016 à 11:48)

C’étaient / c’était

gabiana a écrit :

Cela étant, ce n'étaient peut-être pas de bons amis...https://www.etudes-litteraires.com/foru … ml#p420387

Tiens, c'est curieux : tu écris « ce n'étaient » et non « ce n'était »... Est-ce toujours le cas quand c'est suivi d'un pluriel ?

Edit : Jehan, tu as déplacé ma question dans le bon fil. Du coup, j'ai la réponse ! Merci. 

26

C’étaient / c’était

Quelle orthographe ?

Ce n'était pas loin les tomates.
Ce n'étaient pas loin les tomates.

Pour ma part, j'écrirais la deuxième proposition : ce = sujet apparent, tomates = sujet réel. J'ai un gros doute !
Merci pour votre réponse

27 (Modifié par Jehan 21/11/2017 à 22:33)

C’étaient / c’était

Bonsoir.

Accord du verbe au singulier, avec le sujet "ce"...
Ce n'était pas loin, les tomates.
D'ailleurs, au présent, tu ne dirais sûrement pas *Ce ne sont pas loin, les tomates,
mais bien : Ce n'est pas loin, les tomates.

Mais on dirait plus naturellement :
Elles n'étaient pas loin, les tomates. / Elles ne sont pas loin, les tomates.
(Accord avec le sujet "Elles")

28

C’étaient / c’était

Bonsoir !

Dans la phrase : "C'était des manoeuvres pour rire qu'on avait voulu faire, et pas des assassinats !"

Ce n'est pas "c'étaient" ??

J'avais déjà posé une question similaire, et le pluriel était de mise !

Or, ici, dans la correction, on ne me dit pas qu'il faut changer la terminaison par "-aient".

Est-ce parce que les deux sont possibles ou est-ce un oubli ?

Merci !

C’étaient / c’était

Les deux sont possibles.
Le singulier est  considéré comme moins "littéraire", mais il est couramment admis.

30

C’étaient / c’était

C’est et c’était, qu’on met rarement au pluriel à l’oral, sont une source d’hésitation à l’écrit lorsqu’ils sont suivis d’un nom ou d’un pronom pluriel. En fait, souvent, les formes c’est et ce sont (ou c’était et c’étaient) sont toutes deux acceptables, même si la forme plurielle est plus recherchée. Toutefois, dans certains cas, le singulier est préférable.

La Banque de dépannage linguistique,Article  C'est et ce sont
http://bdl.oqlf.gouv.qc.ca/bdl/gabarit_ … mp;id=1603