1

Étude de versification

Bonjour,

J'ai une étude de versification à faire et n'en ayant jamais fais j'aimerais savoir comment l'organiser... Si j'ai bien compris l'etude doit donc suivre l'ordre linéaire et je dois suivant les consignes que j'ai me concentrer uniquement sur l'etudes des vers... J'ai donc décortiquer chaque vers de l'extrait de l'oeuvre que j'ai à étudiée mais je ne sais pas comment présenter ça ensuite et surtout dégager le sens...

Merci d'avance

Cassandre

2

Étude de versification

Je ne sais pas quelles études tu fais exactement mais j'ai eu à étudier la versification d'un poème de Verlaine il n'y a pas si longtemps donc je peux te donner la méthode avec laquelle j'ai procédé, qui est celle conseillée par mon professeur... Est-ce un poème que tu as à étudier ou une œuvre en vers ? Mais dans tous les cas, la versification étant l'étude des vers, même des extraits de pièces de théâtre doivent être étudiés comme un poème.

Lis donc le poème (ou l'extrait de l’œuvre) jusqu'à ce que tu aies cerné son acte de communication : que veut dire exactement ton extrait ? quel en est le message ? est-ce un pastiche, une parodie ? est-ce une argumentation ? un plaidoyer ? une joute verbale ? Essaye de trouver ce sens sans te soucier de la question de la versification.

Ensuite, il me semble qu'une étude sur la versification ne doit pas être entièrement rédigée : c'est toi qui vois sur ce point selon les consignes que tu as eues.

Premièrement, procède au balisage du texte ou du poème : as-tu affaire à des alexandrins ? des hendécasyllabes ? des octosyllabes ? Attention, il n'y a pas forcément que des alexandrins, etc, etc. C'est l'étape où tu dois lister tout ce qui est relatif à la question de la versification : la richesse des rimes, rimes féminines, rimes masculines, synérèses, diérèses, hiatus, trimètres (en ce qui concerne les alexandrins), l'emplacement des césures (il n'y en a pas dans les vers de moins de 8 syllabes...), alternance en genre des rimes, les liaisons consonantiques, listage des "e" féminins non élidés, listage des "e" prononcés, assonances, allitérations (attention à ne pas oublier que la langue française ne comportant qu'un certain nombre de phonèmes, des répétitions surviennent indéniablement : il faut vraiment chercher les répétitions de sons voulues), etc...

Deuxièmement, que ce soit pour un poème ou autre, demande-toi dans quelle mesure l'extrait que l'on t'a donné respecte les règles de la versification classique, et comment il s'en éloigne. Dans le cas d'un sonnet, contient-il vraiment des alexandrins ? Ou y-a-t-il d'autres vers ? Respecte-t-il l'alternance en genre ? Est-ce un sonnet français ou italien ? En ce qui concernerait l'extrait d'une pièce de théâtre, vois-le comme un poème : si c'est une pièce de théâtre tragique de Corneille, y a-t-il respect des alexandrins ? etc. Parle du système rythmique, strophique (pour un poème), de la relation entre les vers (question des enjambements, des rejets et contre-rejets, etc) : évalue les discordances par rapport aux règles classiques. Commente les césures et les trimètres relevés : les césures sont-elles toutes classiques ? A quel genre de césure as-tu affaire ? Si elles sont discordantes, spécifie leur particularité (les césures peuvent vouloir mettre certains termes en avant, etc...). Il y a les césures à l'italienne, par exemple. Que produisent les trimètres ? Certains vers sont très discordants, il faut les dénicher.

Troisièmement, reprends le travail liminaire que tu as fait avant le balisage du texte et demande-toi dans quelle mesure la versification contribue à l'acte de communication : la discordance de certaines césures produit quel genre d'effets par rapport au sens global du texte ? L'auteur a-t-il voulu donner une impression d'expression naturelle ? La discordance des vers marque-t-elle une certaine violence dans la parole ou parodie-t-elle un genre poétique ? Y a-t-il des phénomènes d'intertextualité ? Les rejets produisent quel genre d'effet par rapport à l'acte de communication ? Les rimes sont-elles ironiques ? L'emplacement de tel mot avant ou après la césure choque-t-il, marque-t-il le lecteur ?

Bon courage à toi !

3

Étude de versification

Je ne connais pas particulièrement ce type d'exercice.
Il me semblerait logique de suivre les étapes suivantes :
décrire
identifier la forme
apprécier la conformité
justifier l'emploi de la forme et les éventuels écarts en fonction du projet artistique...