La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Bonjour !

J'ai à traiter un sujet de dissertation qui est : La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux ? Qu'en pensez-vous ?

A première vue, il n'y avait aucune difficulté particulière. C'est parce que j'entendais par le terme 'enjeux' la signification d''objectifs'. Ainsi j'aurais pu parler du fait que la comédie sert à divertir, mais aussi à corriger les moeurs de la société etc.

Seulement par précaution j'ai décidé de chercher le mot 'enjeux' dans le dictionnaire. La définition en est 'dans une entreprise, ce qu'il y a à gagner ou à perdre.'
Or cette définition ne correspond en rien à celle du mot 'objectif', et cela me pose un problème de sens.

Que devrais-je faire ? Continuer ma dissertation en gardant cette notion d'objectifs, de buts de la comédie ? Ou bien devrais-je chercher à voir autrement le sujet avec cette définition qui me pose problème ?

Merci par avance pour vos conseils !

2

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Bonjour Loeyza,

Tu as bien fait de vérifier le sens du mot avant de te lancer dans ta démonstration. Tu éviteras le hors-sujet.

Enjeu : Ce que l'on risque dans un jeu, en particulier une somme d'argent, et qui revient au gagnant.
Ce que l'on peut gagner ou perdre dans une entreprise quelconque : L'enjeu du match est le titre de champion du monde.

Ce sujet joue sur les mots "jeu" (jouer la comédie et jeu de hasard) et "enjeux" (ce que l'on risque au jeu, ce qui est important dans tout projet, au pluriel, donc il en existe plusieurs).
Ce sujet donc t'invite à rechercher quels sont les aspects "sérieux" du divertissement comique.

Premier type d'enjeu : ceux de l'intrigue amoureuse, trame constante de toute comédie. Pense au fameux Jeu de l'amour et du hasard de Marivaux…
Deuxième type d'enjeu : la comédie peut ne pas être un simple divertissement.
Troisième type d'enjeu : (du point de vue de l'auteur, le succès) est-ce que les intentions moralisatrices ou apologétiques ne seront pas dissimulées par le jeu comique ? Est-ce que ces intentions ne vont pas contrarier le jeu comique ? Est-ce que ces intentions ne vont pas faire rejeter toute l'entreprise ? Pense à l'incompréhension du public, aux cabales...

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Je te remercie d'avoir pris du temps pour me répondre !

Néanmoins il demeure quelques points qui me laissent perplexes. Pris avec ce sens, le mot "enjeux" désignerait alors les conséquences de la comédie en quelques sortes : apports positifs, négatifs etc.

Par enjeux on entend donc forcément quelque chose de postérieur à la réprésentation, non ? Et dans ce cas-là, peut-on vraiment parler de l'intrigue amoureuse de la pièce en tant qu'enjeu ?

Qui plus est, cette dissertation, même si elle n'y est pas directement liée, s'inscrit dans le contexte d'une étude de L'île des esclaves de Marivaux. Or l'intrigue amoureuse est loin d'en être une caractéristique.

Excuse-moi si je suis confuse, mais je suis un peu perdue dans tout ça !

4

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Bonsoir Loeyza,

Non l'enjeu est antérieur, il ne faut pas le confondre avec la récompense ou le gain.
Dans les jeux de carte ou sur les tables du casino, les joueurs misent avant de jouer.
Dans la plupart des comédies, il existe une intrigue principale ou secondaire où de jeunes amoureux sont contrariés. L'enjeu est bien alors de savoir si leurs entreprises vont être couronnées de succès ou si elles vont les éloigner à jamais de la personne après laquelle ils soupirent.
Effectivement l'Île des esclaves n'est pas fondée sur une intrigue amoureuse mais sur le thème des Saturnales, fête de la Rome antique où, pendant un temps très court, les esclaves étaient libérés de leur servitude et changeaient de rôle avec leurs maîtres. Le comique de situation est celui du monde à l'envers.
Marivaux utilise cette intrigue comme un laboratoire comique. Que se passerait-il si les rôles étaient renversés ? si c'était les valets qui commandaient ? Si les préjugés liés à l'appartenance à une classe sociale ne protégeaient plus ceux qui les professaient ?... Voilà les enjeux, un pari sur l'intelligence et le coeur plus que sur la contrainte sociale.

5

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

J'ai aussi un sujet sur la comédie qui est celui-ci :
"Vous imaginerez un dialoque entre un personnage pour le théâtre comique et une contre car il trouve ça invraisemblable. (il faut au moins 3 arguments par personne).

Pour les arguments pour pas de problème j'en ai largement assez : plaisir, corrige les défauts humains,...) par contre pour les arguments contre je n'y arrive pas car j'ai du mal avec le terme invraisemblable et à trouver des idées. Pourriez-vous m'aider s'il vous plaît je fais appel à vous en dernier recours. merci d'avance a+

6

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Bonjour Romain,

Qu'est-ce qui est invraisemblable ?
la stupidité des personnages,
les intrigues qui se finissent toujours au mieux,
les quiproquos,
l'univers féerique de certaines comédies...

7

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Justement, là est le problème : mon énoncé me dit quelqu'un des personnages trouve la comédie invraisemblable mais me dit pas pourquoi ou à cause de quoi.
Je pensais à l'exagération des personnages mais je n'en suis pas sûr.

8

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

L'invraisemblable concerne tout ce qui ne semble pas vrai dans une pièce. Et effectivement, dans une comédie, il faut se tourner vers l'effet exagération, caricature, etc.

9

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

mon gros problème est que je n'arrive pas à trouver une idée mais jsute des exemples :

invraisemblable à cause des personnages ridicules,avec des défaults exagérés,rien à voir avec la vie de tous les jours.

ou

Pas de suspens,il y a une scène d'exposition tout au début et l'on connait déjà le dénouement dc on s'ennuie

Que dois je faire pour trouver des idées?

merci d'avance

La comédie est un jeu mais qui n'est pas sans enjeux

Bonjour!
Pour le sujet: "la comédie a-t-elle pour fonction prncipale de faire rire?"
Je ne sais pas quel genre d'exemple utiliser. J'avais pensé à "l'avare", en parlant des quiproquo et du personnage. Mais je ne sais pas s'il convient très bien.

Pourvez-vous m'aider?

merci d'avance