Peut-on dire que le travail enrichit l'homme ?

Le sujet : "Peut-on dire que le travail enrichit l'homme ?"
Je dois fair une dissertation la dessus...
Je pensais faire mon plan en deux parties (pour l'instant) basé sur des définitions différentes du travail.
1) D'abord prendre la notion de travail comme une acidité professionnelle vu comme un contrat social.
       Je peux alors bêtement annoncé que le travail enrichit (matériellement) l'homme en lui apportant l'autonomie financière. Puis parler ensuite des projets que l'on fait lorsque l'on travail, des rencontres et échanges... Qui enrichissent l'H. Avec en contre exemple (pour montrer les limites) l'emploi du "travail à la chaine" ou il n'y a pas d'échanges (ou du moins pas dans le cadre purement professionnel), et ou le travail consiste à la répétition d'un seul et même geste (exp de Charli chaplin).
2) Prendre ensuite la notion de travail comme une activité physique organisé et consciente en vu d'atteindre un objectif préalablement fixé. ça peut être dans ce cas un emploi tout comme un loisir. Pour reprendre l'exemple de l'homme qui travail à l'usine, il peut être passionné de guitare et donc pendant ses congés, travailler dur pour être le meilleur dans cette discipline, rencontrer des gens, avoir des échanges, réfléchir pour écrire des chansons, et donc s'enrichir (d'un point de vu moral ou intellectuel si l'on considere cela comme un enrichissement.
Ce plan est-il adapté ? Incomplet ? Ou juste nul ? ^^
Merci d'avance

2

Peut-on dire que le travail enrichit l'homme ?

Bonjour,

Pour étoffer ce que tu as déjà fait : étymologiquement, le travail est associé à la peine, la souffrance (< le tripalium en latin, qui n'est ni plus ni moins qu'un instrument de torture.) C'est avant tout quelque chose de physique et de pénible.
La dimension économique du travail n'est pas première, elle n'apparaît qu'à partir du moment où l'homme vit en foyer et ne peut plus assurer son autosuffisance : pour faire très simple, il lui faut donc donner une valeur marchande à son travail pour avoir une rétribution, une valeur d'échange qui puisse lui permettre d'acheter ce qu'il ne produit pas lui même et qui lui manque.
Enfin l'enrichissement peut signifier le gain de richesse monétaire comme le perfectionnement de la personne

Peut-on dire que le travail enrichit l'homme ?

Merci de cette réponse, j'en prend bonne note. Par contre, je ne sais pas comment démarrer ma dissertation. Pas par manque de recherche, mais de méthode et d'invention... Je suis partie comme cela pour le moment mais ce n'est pas du tout convaincant :

   On s'intéressera à la problématique suivante, peut-on dire que le travail enrichit l'homme ? On doit pour amener une réponse, redéfinir la notion de travail. Devons nous prendre en considération que le travail représente l'activité professionnelle, ou du moins un contrat social, avec un notion d'obligation (emploi, tout comme étude ou chef d'entreprise) ? Ou bien que c'est une activité physique, organisée et donc consciente en vu d'atteindre un objectif préalablement fixé ? On peut aussi s'intéressé à la définition du philosophe anglais Jonh Locke qui annonce que "le travail est l'activité humaine qui donne de la valeur aux choses". Mais selon cette définition, le fruit du travail sera non négociablement un enrichissement étant donné qu'il donne de la valeur. On ne s'attardera donc pas sur cette idée. On pourrait aussi s'interroger sur le sens du mot "enrichir". Est-ce ici un enrichissement matériel, culturel, intellectuel, humain, personnel... ? Ou bien tout cela à la fois ?
Enfin vient le terme "d'homme". On peut, suivant le contexte le comprendre comme désignateur de l'humanité, ou de l'individu.
On basera l'organisation de notre étude sur différentes définitions du travail que l'on peut trouver.


Voila. Je penses bien que c'est loin d'être parfait, je ne vous demande pas de me faire mon intro mais j'aimerai savoir comment la commencé. Car "On s'intéressera à la problématique suivante, peut-on dire que le travail enrichit l'homme ? On doit pour amener une réponse...", ce n'est pas du tout ce que l'on nous demande...

Merci d'avance.