Molière, dans Le Malade Imaginaire et Le Médecin malgré lui, critique-t-il les médecins de l'époque ?

Bonjour à tous j'ai juste une petite question : est ce que Molière, via le Malade Imaginaire et Médecin malgré lui, critique les médecins de l'époque ? C'est dans une dissertation et comme je suis pas trop sur je voulais avoir votre réponse Merci

Molière, dans Le Malade Imaginaire et Le Médecin malgré lui, critique-t-il les médecins de l'époque ?

Lisez ces deux textes, lisez aussi l'Amour médecin, et faites-vous une opinion  personnelle.

Molière, dans Le Malade Imaginaire et Le Médecin malgré lui, critique-t-il les médecins de l'époque ?

La question n'est peut-être pas si élémentaire ; je me suis souvent demandé si c'étaient bien des médecins de son époque que Molière se moquait, tant il semble faire un mythe de l'ignorance et de la stupidité de ces derniers. Je sais que toute satire suppose un "grossissement", mais tout de même...

4

Molière, dans Le Malade Imaginaire et Le Médecin malgré lui, critique-t-il les médecins de l'époque ?

Il suffit de lire les différents diagnostics que les médecins de Louis XIV faisaient de son état de santé et les remèdes qu'ils lui prescrivaient. C'est assez cocasse et donne une idée de la pratique de la médecine à cette époque

Molière, dans Le Malade Imaginaire et Le Médecin malgré lui, critique-t-il les médecins de l'époque ?

La chirurgie était de qualité, même si dans l'ignorance de l'asepsie certains n'en réchappaient pas, mais les chirurgiens, qui manipulent les malades étaient l'objet d'un  profond mépris.
Les historiens connaissent le nombre effarant de saignées subies par les grands de ce monde, au moindre malaise. On sait aussi que le futur Louis XV a dû sa survie, lors de l'épidémie de rougeole qui emporta en moins d'un mois sa mère, son père et son frère aîné, à la présence d'esprit de sa gouvernante qui refusa énergiquement de laisser les médecins s'en approcher et le tint au lit au chaud en lui faisant boire des bouillons. C'était la seule chose à faire, car nous savons maintenant qu'il n'existe  aucun traitement de cette maladie virale...