1

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Bonjour à tous,

Un petit rappel s'il vous plaît :
le génitif pluriel de lex, legis donne legum ou legium ?
Dans la mesure où c'est un faux imparisyllabique puisqu'il se termine en -x, ce devrait être "legium" non ? Or je trouve legum de partout ...

Latin - Génitif pluriel de "lex"

C'est bien legum. Le seul nom en -x à faire son génitif pluriel en -ium est nix (nivium).
Attention d'autre part à la dénomination de "faux imparisyllabique", peu scientifique.

3

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Ce n'est pas une dénomination scientifique, mais elle est commode. Ce sont les adjectifs en x qui sont  de faux imparisyllabiques, pas les noms.

4

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Merci beaucoup à vous deux. J'en reste donc, pour les noms, à la règle du radical du génitif en double consonne !

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Chercher à établir une règle exhaustive est un peu peine perdue. Historiquement la troisième déclinaison regroupe des thèmes en *-i- (qui ont -i- à l'Ab.sg. et -ium au G.pl.) et des thèmes en consonne (qui ont -e- à l'Ab.sg. et -um au G.pl.), mais les deux se sont précocement confondus, le second ayant tendance à passer au premier (autrement dit, -um est un archaïsme). D'où des formes refaites (étymologiquement incorrectes) comme dent-ium < *dent-um (cf. gr. ὀδόντ-ων, lit. dant-ų) ou noct-ium < *noct-um (cf. skr. nákt-ām, lit. nakt-ų) sur le modèle de gent-ium (cf. lit. genč-ių). Ici, la règle des "deux consonnes" ne vous sera guère utile... Du reste la même tendance est à l'œuvre en lituanien contemporain (dančių et nakčių tendent à se répandre).

6

Latin - Génitif pluriel de "lex"

jacquesvaissier a écrit :

C'est bien legum. Le seul nom en -x à faire son génitif pluriel en -ium est nix (nivium).
Attention d'autre part à la dénomination de "faux imparisyllabique", peu scientifique.


Bonjour,

Quid de "nox" et de "arx" ?

Merci,

Olivier

Latin - Génitif pluriel de "lex"

noctium et arcium.

8

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Merci Laoshi.


Bon, du coup, je me suis efforcé de retrouver (dans ma mémoire)
tous les monosyllabique en -x que je connais et de les classifier. Cette classification
ne repose sur rien d'étymologique ou de morphologique, c'est
simplement à but mnémotechnique, pour moi. Je trouve ainsi 3 classes :

- les "réguliers imparisyllabiques" (type "consul") :

      dux, ducis
    fax, facis
    lex, legis
      lux, lucis
    pax, pacis
    rex, regis
    vox, vocis
   

Mais ce sont surtout les suivants qu'il convient de retenir :

- les "réguliers faux imparisyllabiques" (type "civis"), réguliers
  au sens de respecter la règle des "deux consonnes" :

      arx, arcis (arcium)
      falx, falcis (falcium) (Merci Asterix !)
      nox, noctis (noctium)


- irréguliers/exceptions : qui ne relèvent ni de l'une ni de l'autre des situations précédentes :

      nix, nivis (nivium)


Faudrait-il en ajouter à cette liste de monosyllabiques en "-x", qu'il serait souhaitable de connaître
du fait d'un usage "fréquent" ?

Merci,

Olivier

9 (Modifié par Yvain 09/10/2016 à 08:53)

Latin - Génitif pluriel de "lex"

Laoshi a écrit :

noctium et arcium.

Dans quels textes trouve-t-on ces formes ?

10 (Modifié par Laoshi 09/10/2016 à 09:25)

Latin - Génitif pluriel de "lex"

http://img4.hostingpics.net/pics/693242Capturedecran20161009a092139.png

Pour arcium, chez Virgile, paraît-il, mais je ne l'ai pas encore trouvé.