1

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Bonsoir à tous,

Je suis diplômé d'une licence de Lettres modernes, et je suis en ce moment (et pour l'année) assistant de français aux États-Unis. Cette première expérience dans l'enseignement m'a conforté dans mes idées : j'aimerais enseigner le français à un public étranger - anglophone de préférence.

A mon retour en France en septembre 2014, je ne sais pas quel parcours suivre pour arriver à ce but professionnel.

Dois-je m'inscrire en Master FLE ? Dois-je passer le CAPES de Lettres modernes ?

J'aimerais avoir plus d'informations sur ce Master FLE, notamment sur le contenu des cours et les débouchés professionnels. En bref, que se passe-t-il après un Master FLE ? Obtient-on un poste à l'étranger ? Ou faut-il postuler directement auprès d'établissements à l'étranger ? Quel statut confère ce métier ? Expatrié, résident ?

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

BougreDeZouave,

Votre questionnement est un questionnement récurrent sur ce forum, et j'ai déjà publié quelques messages à ce sujet. Quoi qu'il en soit, je veux bien redire ce que j'ai déjà dit.

Avec un master FLE, vous serez professeur de français langue étrangère. Une fois votre diplôme en poche, vous devrez chercher un poste en France ou à l'étranger. C'est à vous qu'il appartiendra de trouver un poste, et vous serez en quelque sorte un travailleur indépendant. Le plus gros avantage de cette situation, c'est que vous êtes entièrement libre ! Vous pouvez aller où vous voulez quand vous voulez. Cela dit, il y a aussi des inconvénients : le salaire est rarement élevé, et les perspectives de carrière sont peu nombreuses.

Avec le CAPES de lettres, vous serez fonctionnaire et titulaire de l'Éducation Nationale. L'État vous garantit donc un salaire et une progression de carrière. Après trois années d'exercice en France, vous pourrez solliciter un poste dans les écoles françaises - ou à programme français - à l'étranger. La plupart des écoles sont gérées en totalité ou en partie par l'AEFE ou la Mission laïque. Ces deux structures proposent différents types de contrats. Certains sont réservés aux titulaires de l'Éducation Nationale, d'autres (moins avantageux) sont accessibles aux non-titulaires et notamment aux professeurs de FLE. Le statut d'expatrié ou de résident est réservé aux titulaires travaillant dans une école gérée par l'AEFE. Le gros avantage du CAPES, c'est qu'il vous garantit un salaire prévisible et qu'il vous donne des perspectives de carrière. L'inconvénient, c'est qu'en tant que fonctionnaire vous n'êtes plus totalement libre. Par exemple, avant de partir à l'étranger, vous devez d'abord enseigner trois ans en France. En outre, il faut souvent demander une mise en disponibilité avant son départ et le recteur de votre académie n'est pas obligé de vous l'accorder.

De façon générale, je conseille toujours aux étudiants de passer un concours de l'Éducation Nationale. Parmi mes amis, les seuls professeurs de FLE qui parviennent à vivre correctement de leur travail sont ceux qui sont soit en couple, soit aidés par leur parents pendant les périodes de vache maigre. En outre, beaucoup déplorent la précarité qui touche les professeurs de FLE. Pour vous faire une idée des salaires proposés aux professeurs de FLE en France ou à l'étranger, vous pouvez consulter le site www.fle.fr

Bon courage pour la suite,
FC.

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

En général, pour accéder à un master FLE, on demande une licence avec mention FLE.
Il existe maintenant  une option FLE au CAPES de Lettres.
Pour les postes, les statuts, etc. vois le site de l'AEFE, onglet Personnels et celui de la MLF onglets Recrutement.

4

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Bonjour petitleceir et Anne345,

Merci infiniment de vos réponses.

Tout d'abord, je n'ai pas suivi l'option FLE en Licence, mais je pense que mon année d'assistanat peut compenser auprès des universités, comme il est indiqué sur le site de la Sorbonne par exemple.

Qu'est-ce que l'option FLE au CAPES de Lettres ? à quoi sert-elle ?

Ensuite, votre message m'a beaucoup troublé petitleceir. Il est vrai que le Master FLE semble conduire à une situation assez précaire. Est-ce que le Master FLE est diplomant, ou existe-t-il un concours à la fin, tel le CAPES ?

Pour le CAPES, j'avais prévu de le passer, puis j'avais renoncé. C'est énormément de travail, et la perspective d'enseigner 3 ans en France n'est guère excitante...

Ma question est donc : une fois titulaire du CAPES, et après avoir enseigner 3 ans en France, est-il certain d'obtenir un poste à l'étranger? Peut-on demander des voeux d'affectation précis, ou a-t-on autant de chances de tomber aux Etats-Unis qu'en Chine, bien que je n'ai rien contre les chinois.

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

BougreDeZouave,

Les options au CAPES de lettres sont nouvelles. Je ne peux donc pas en parler avec précision. Cela dit, j'imagine qu'une option FLE au CAPES permet ensuite aux enseignants de faire une partie de leur service dans les classes qui accueillent les élèves non francophones récemment arrivés en France. Aujourd'hui, à tout moment de sa carrière un enseignant certifié peut préparer et présenter une mention complémentaire FLE dans le rectorat de son académie. S'il obtient ladite mention complémentaire, il peut être sollicité pour travailler dans les classes d'accueil pour enfants non francophones. Avec le nouveau CAPES, on peut obtenir une telle mention plus tôt et avoir une corde supplémentaire à son arc dès le début de sa carrière.

Le Master FLE est un diplôme. En tant que tel, il n'a rien à voir avec le CAPES qui est un concours de recrutement de l'Éducation Nationale. Il n'existe pas de CAPES FLE.   

Un certifié qui demande un poste à l'étranger n'est jamais assuré de l'obtenir. Il doit faire acte de candidature sur un poste précis. Bien entendu, il est possible de faire acte de candidature pour plusieurs postes dans différents pays. Ensuite, sa candidature est examinée au même titre que toutes les autres. Les procédures de recrutement à l'étranger des enseignants titulaires sont trop complexes pour être exposées ici en détail. En outre, elles sont différentes selon la nature des écoles et leur lien avec l'AEFE ou la Mission laïque. Cela dit, le plus souvent, un enseignant qui veut partir à l'étranger finit par partir. Les postes disponibles à l'étranger sont assez nombreux, notamment en lettres. Évidemment, la concurrence est plus rude pour certains pays et pour certains types de contrats très bien payés (il est par exemple souvent plus facile de décrocher un poste en Arabie Saoudite qu'en Italie...)

Je comprends que l'idée d'exercer trois ans en France puisse ne pas être très alléchante pour quelqu'un qui veut voyager ou vivre à l'étranger. Cela dit, cela passe très vite ! La première année, vous serez stagiaire et vous apprendrez le métier. Ensuite, vous demanderez une première affectation, et avant que vous vous en rendiez compte vous serez déjà en train de préparer vos dossiers de candidature pour un poste à l'étranger. Et puis, la France comprend aussi les DOM, et rien ne vous empêche de faire ces trois premières années dans un DOM (ce fut d'ailleurs mon cas).

Encore une fois, je vous encourage vraiment à passer le CAPES (ou un autre concours de l'enseignement).

Au plaisir,
FC.

6

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Bon me revoilà après quelques mois...

Et je suis toujours dans l'hésitation la plus grande. Je vais devoir faire le choix dans les prochains jours et je suis absolument perdu.

En résumé :

Master MEEF puis CAPES :

Avantages :

-Bon salaire
-Perspective de carrière

Inconvénients :

-Aucune certitude d'enseigner à l'étranger
-Concours très lourd à passer


Master FLE :

Avantages :

-Diplômant
-Possibilité d'enseigner n'importe où

Inconvénients :

-Pas de carrière
-Salaire précaire


Donc est-ce que je préfère faire ce qu'il me plaît, avec une situation instable ; ou quelque chose qui me plaît pas spécialement (enseigner en France) avec une situation stable ?

Je suis perdu...

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Voilà une intéressante expérience que l’assistanat à l'étranger, mais dis moi je me suis également renseignée pour faire une année d'assistanat aux Etats-Unis l'an prochain mais je suis en troisième année de licence (lettres modernes, également) et j'ai vu qu'il fallait avoir effectué ses trois années de licence lors du dépôt des dossiers pour les inscriptions qui se font dès maintenant... Bien que ma troisième année ne soit pas encore validée mais en cours puis je malgré tout considérer que j'ai trois années d'études supérieures derrière moi ? (en espérant avoir ma licence bien évidemment, enfin je suis en erasmus cette année ça ne devrait pas trop poser de problèmes  ) Comment se fait-il que tu sois parti après ta licence ?

8

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Bonjour à tous, je prépare une licence Bac+4 à l'IESH de paris langue arabe. Et dans l'avenir j'aimerais accéder à un master FLE car pour accéder à ce master il faut Être titulaire :

d'une licence française de Lettres modernes, Lettres classiques, Sciences du langage, LLCE (Langue Littérature & Civilisation Étrangère, toutes langues) ou LEA (Langues Étrangères Appliquées, toutes langues), assortie d'une formation en didactique du français langue étrangère (Parcours ou mention FLE, ECDF ou diplôme universitaire FLE équivalent).

ou :

d'un diplôme étranger pouvant être admis en équivalence des licences françaises requises et justifier d'une formation en didactique du français langue étrangère. Le candidat devra alors constituer un dossier de demande d'admission et de validation d'acquis. Devront être fournis, dans ce dossier, une traduction des diplômes et relevés de notes ainsi qu'un descriptif de chacun des enseignements de didactique des langues suivis antérieurement.
d'une licence habilitée ou non, sans formation universitaire en didactique du français langue étrangère et seconde mais avec une riche expérience dans l'enseignement d'une langue à un public étranger. Ceci est indiqué sur le site de la Sorbonne paris 3.

Alors le probléme c'est que je n'ai pas suivi l'option FLE à l'Iesh de paris.
Dois-je faire une licence de Lettres modernes de 3 ans qui contient l'option FLE ou suivre une formation FLE d'une courte durée ( à quelle université ).
Je suis vraiment perdue.
Merci infiniment de vos réponses.

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Est-ce que la formation de l'IESH délivre des ECTS ? Je n'en trouve pas trace sur le site. Si ce n'est pas le cas tu ne serais pas admis de droit en master quel qu'il soit. Il faudra déposer un dossier.
Mais alors plutôt que de partir vers une licence de Lettres modernes, pourquoi ne pas envisager une licence d'arabe ? Par exemple celle de Paris 3 propose une mineure FLES. Tu peux même demander une admission en L2 ou même L3 et tu vois...
Si ta licence délivre bien les 180 ESTS nécessaire, une formation complémentaire est suffisante, par exemple toujours à Paris 3, le  Diplôme universitaire Enseignement Complémentaire de Didactique du Français - ECDF
Je n'ai pas d'actions à Paris 3 ! En général ces DU FLE permettent d'accéder au master FLE de la même université. A toi de voir celle qui te conviendrait le mieux.

10

Quel cursus pour enseigner le français à l'étranger ?

Bonjour, merci de m'avoir répondu.
J'ai appelé le secrétariat pédagogique de paris 8 il m'ont dit que c'est possible avec mon diplôme de l'IESH qu'il faudra envoyer une lettre de motivation + dossier sur admission-posta bac. J'ai envoyé un e-mail à paris 3 pour mon questionnement mais en vain.
Voilà ce que j'ai trouvé sur le site de paris 8 : http://www.ufr-langues.univ-paris8.fr/L … arabe,1113
Ce que je vais faire, si je ne suis ps admise en L2 ou L3 à paris 3, une VAE. Le problème c'est que pour l'instant je ne sais pas dans quel autre domaine postuler?, puisque pour l'instant je postule chez complétude, viva cours, ce sont des organismes de soutien scolaire pour donner des cours en langue arabe et il faut avoir Bac+3 en cours minimum pour postuler. Pour moi une VAE c'est avoir accumulet 5 ans d'expériences dans un domaine particulier.
Ma question est la suivante si je ne suis pas admise en L2 ou L3 à paris 3, est-il obligatoire de faire une VAE de 5 ans, si oui dans quel domaine avec le diplôme de l'IESH pour que je puisse étre acceptée en Licence pour aboutir à mon diplome qui est le Master FLE pour pouvoir enseigner le français à l'étranger.
Enfin que dois-je mettre dans la lettre de motivation pour paris 3.
Je vous remercie de vos réponses.