1

Licence études théâtrales parcours lettres modernes (Sorbonne Nouvelle)

Bonjour à tous,

Je suis actuellement en khâgne spécialité Lettres modernes et je souhaiterais, après la prépa, continuer les études de lettres qui me passionnent mais aussi m'investir dans une autre passion : le théâtre. A terme j'aimerais passer le concours d'écriture dramatique de l'ENSATT à Lyon mais en attendant, il va falloir que je m'inscrive à la fac.
J'ai donc jeté mon dévolu sur la licence proposée par la Sorbonne "Etudes théâtrales parcours Lettres modernes" (ou l'inverse, je crois que ça revient au même) qui combine tout ce qui m'intéresse. Souhaitant donc l'intégrer en L3 (oui, disons que je n'ai pas sué en prépa pour rien, m'voyez) et ayant contacté la secrétaire de cette licence qui m'a assurée que les places étaient chères, je fais donc appel à votre expérience. Si vous avez intégré, échoué ou si vous y êtes actuellement, j'aimerais beaucoup avoir votre ressenti quant aux critères de recrutement (cela va sans dire que durant mes deux années de prépa je n'ai pas eu une intense activité dans une troupe de théâtre), aux cours, à l'ambiance générale, aux débouchés éventuels etc.

Je vous remercie pour vos informations qui me seront plus que jamais précieuse pour entreprendre ma "réinsertion" post-prépa !

Lili-Franz

Pas de "théâtreux" dans la salle ? ^^
(même si vous n'avez pas choisi le parcours "lettres modernes" vos avis m'intéressent 

2

Licence études théâtrales parcours lettres modernes (Sorbonne Nouvelle)

Bonsoir,

Il ne s'agit pas de moi mais de ma coloc qui a fait sa khâgne à Toulouse et qui est entrée en L3 parcours théâtral à Paris III sans aucune difficulté. Elle avait un bon dossier, élève sérieuse mais pas d'admissibilité ou de sous-a. Elle n'a pas eu la sensation d'une sélection et s'en est très bien sortie. Elle a beaucoup apprécié les cours et l'ambiance mais pour ce qui est des débouchés elle fait maintenant un master d'édition ...

3

Licence études théâtrales parcours lettres modernes (Sorbonne Nouvelle)

Merci Titania pour ta réponse !

Cela me rassure ce que tu me dis, surtout par rapport à l'admissibilité (la sous-a est plus probable mais pas du tout certaine, en effet...hum). J'espère qu'ils n'ont pas modifié leur méthode de sélection entre temps mais j'avoue que c'est encourageant surtout si les cours sont intéressants !
Juste par curiosité, sais-tu quelle spécialité elle avait choisi en khâgne ?

Encore merci à toi !

Lili

Licence études théâtrales parcours lettres modernes (Sorbonne Nouvelle)

Bonjour !

Je pense qu'il vaut mieux dans ton cas demander l'accès en L3 Lettres modernes parcours études théâtrales car l'équivalence pour la L3 Etudes théâtrales (parcours LM ou non) est généralement réservée aux optionnaires de théâtre en khâgne. La différence n'est pas très grande ensuite au niveau de l'équilibre, je crois, mais cela s'apparente à un parcours majeure/mineure comme l'on rencontre dans d'autres facs. Sinon, les cours en études théâtrales à Paris 3 sont plutôt tournés vers la théorie que la pratique, même si les étudiant-e-s sont tenu-e-s de suivre des cours de pratique théâtrale en licence (mais plus en master). Ce n'est donc pas très grave de ne pas avoir eu beaucoup d'expérience scénique dans les années qui précédent, un certain nombre d'optionnaires de théâtre en prépa ayant eux-mêmes plus ou moins mis entre parenthèses la pratique pendant 2 ou 3 ans.

5

Licence études théâtrales parcours lettres modernes (Sorbonne Nouvelle)

Ce que j'ai compris concernant l'importance des cours (soit pour Etudes théâtrales parcours Lettres ou l'inverse) c'est que les parcours sont en réalité les mêmes. (J'imagine alors que la différence se trouve du côté administratif ...)
En revanche, il est bien possible que le nombre de places soit d'avantage restreint en LM parcours ED (ou l'inverse!) qu'en ED seules ...
Oui, ce qui me fait avant tout peur c'est d'être "larguée'' du côté de la pratique mais si les cours s'axent de  manière égale voir d'avantage sur la théorie, ça devrait me permettre de m'investir plus longuement peut-être justement dans la pratique pour rattraper un retard, somme toute, relatif.

Merci pour ta réponse