Comme dans tous les romans par lettres, la vérité n'est dans aucun personnage, elle est dans un lieu...

Bonjour!
Alors j'ai une dissertation à rendre lundi en Littérature. (oui, je m'y prend assez tard, mais je travaille aussi au macdo ...)
Je suis un peu perdu sur ce que j'ai dejà faut depuis qu'un pote m'a montré son plan. Alors j'hésite.
Mais la dissertation, c'est une portes ouvertes aux discussions, non ?
Bref
Voici le sujet (dont je n'ai même pas écrit l'auteur de la citation, honte à moi)

"Comme dans tous les romans par lettres qui méritent ce nom, la vérité n'est dans aucun personnage, elle est dans un lieu où convergent les différents fragments de vérité et où se compensent les diverses erreurs"

Pour moi, ce lieu, c'est tout ce qui entoure le roman épistolaire : les notes, la préface,l'épigraphe ect. Et qui sont mises pour brouiller le lecteur qui ne sait plus où se trouve la vérité.
Et je me baserai plutôt sur les Liaisons Dangereuses, que nous avons étudié en classe.

Pour d'autres, ce lieu c'est tout simplement la lettre, qui remet en place l'ordre normale. Grace aux lettres,par exemple,  Mme de Merteuil finit mal (ce qui est logique) car la vérité finit par se savoir grâce au chevalier Danceny, (et aussi grâce à feu Valmont) l'une des victimes des libertins.

Je ne sais plus où aller, et je ne veux pas me faire influencer par cette idée qui me parait pourtant pas mal.
A l'aide ^^

2

Comme dans tous les romans par lettres, la vérité n'est dans aucun personnage, elle est dans un lieu...

Le lieu est à chercher dans les lettres elles-mêmes. Chaque personnage a sa vérité, ment ou se trompe.

Comme dans tous les romans par lettres, la vérité n'est dans aucun personnage, elle est dans un lieu...

Je dirais même plus  : le lieu, c'est le lecteur qui construit la vérité à partir des indices fournis par l'auteur.