1

Dissertation sur Lorenzaccio - Critique de Jules Lemaître

Bonsoir ! Je solicite votre aide afin d'éventuellement m'aider , voici le sujet :

En 1898, dans Impression de théâtre, le critique Jules Lemaître déclare à propos de la pièce de Musset, Lorenzaccio : « Navrante histoire d’une âme toute de désir, morte d’avoir pris pour vertu le songe de son orgueil et de s’être aimée uniquement elle-même, quand elle croyait aimer le devoir théâtral et fastueux que son caprice avait inventé […]. Je ne pense pas exagérer en disant que le personnage de Lorenzaccio est aussi riche de signification qu’un Faust ou qu’un Hamlet, et que, comme eux, il figure dans une fable particulière, l’homme, l’éternel inquiet et l’éternel déçu, sous un de ses plus larges aspects. Et ce personnage est une créature vivante, il est de chair, de sang, de nerfs et de bile ».
En quoi ce jugement vous semble-t-il pouvoir rendre compte du personnage de Lorenzaccio ? Vous répondrez à cette question en proposant une analyse structurée, justifiée par des exemples précis.

I/Lorenzo un personnage constamment à la recherche de soi.
II/Comparaison Lorenzo avec Faust et Hamlet
III/Je ne trouve pas

Pourriez vous m'aider à trouver une 3eme partie et des exemples si possible ? merci d'avance !

2

Dissertation sur Lorenzaccio - Critique de Jules Lemaître

Tu n'examines pas deux affirmations importantes :
- éternel inquiet,
- éternel déçu...
La comparaison avec Faust et Hamlet reste superflue, quoique le rapprochement avec le second reste pertinent. Musset a pensé au héros shakespearien quand il a écrit sa pièce.
Tu pourrais discuter aussi la thèse de Lemaître selon laquelle le projet de Lorenzo ne serait que le fruit de son orgueil.
Enfin tu pourrais aborder le thème de la dissolution, de l'absurde...

3

Dissertation sur Lorenzaccio - Critique de Jules Lemaître

Merci de votre réponse !

Ces deux affirmations font écho au héros romantique qu'est Lorenzo ?

J'ai repensé à un autre plan :

I/Complexité Humaine
II/Lorenzo comédien
III/Héros romantique

4

Dissertation sur Lorenzaccio - Critique de Jules Lemaître

Oui, ta remarque est pertinente si on y ajoute la solitude, le destin, le mal-être.
Mais attention, le "en quoi" du sujet t'invite à discuter l'affirmation de Lemaître, ce que tu ne fais pas.