Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Salut à tous !

Il y a une question qui me perturbe depuis un petit bout de temps, je m'explique. Je suis entrée en hypokhâgne cette année. J'ai dû reprendre le latin et j'ai pris la spécialisation. J'ai donc 4 heures de latin débutant par semaine au lieu de 2. Nous devons rattraper le niveau des vétérans à la fin de l'année, ce qui est crédible car j'ai largement rattrapé mon niveau collège en 2 mois.
Je n'avais pas continué le latin au lycée. Mais il se trouve que j'ai eu comme un déclic et me suis épris d'une passion pour le latin, la culture antique (qu'elle soit grecque ou romaine), le théâtre romain/grec, etc. Je regrette maintenant de ne pas avoir pris grec 4h en plus du latin, car je fais déjà option théâtre (tout à fait passionnante) ce qui me prend 4h par semaine. Aux vues de ce grand intérêt que je porte désormais à la culture antique (romaine et grecque), j'aimerais m'orienter vers une fac de lettres classiques après mes deux années en prépa' littéraire. Cela pourrait peut-être changé d'ici là, je ne sais pas. Enfin bref.
J'en suis venu à me poser la question suivante : Peut-on aller en fac' de lettres classiques, au niveau 3ème année de licence (avec les équivalences remises en fin de prépa'), sans avoir fait grec durant les années hypokhâgne-khâgne ? Car j'ai cru lire qu'en lettres classique, on apprend le grec et le latin. Seulement, si je passe en 3ème année de licence après ma prépa' sans avoir fait la langue ancienne grecque, cela poserait-il un gros problème ?

Merci de vos réponses !

2

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Edit :
Mince du coup toute ma réponse a disparu...

pour présenter le concours A/L en spécialité LC, il faut composer à l'écrit comme à l'oral sur du latin ET du grec

Il semble que je sois restée sur l'ancienne version du concours : le site de l'ens ulm évoque le choix latin/grec: http://www.ens.fr/spip.php?rubrique99 mais je crois quand même que lorsqu'on prend latin à l'écrit, on passe le grec à l'oral et vice versa.

Bref tes professeurs seront plus à même de donner une réponse.
De même pour les options à présenter au concours, toutes les prépas ne proposent pas l'intégralité des options.

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Je ne sais pas encore quelles spécialités choisir pour le concours. A vrai dire, je ne sais pas entre quelles spécialités nous avons le choix... Par contre, je veux m'orienter vers une khâgne classique (Ulm), c'est quasiment sûr.

Après, il existe peut-être des universités qui proposent quelques compromis en langues anciennes ...

4

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Une "khâgne classique" comme tu dis revient à présenter le concours avec une option latin/grec et elle ne dispense pas de passer les autres matières : celles-ci sont un tronc commun auquel tu ajoutes l'option : les lettres classiques dans ton cas

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Non, une khâgne classique revient à présenter le concours en passant le latin ou le grec à l'écrit et à l'oral. Ce n'est pas l'option lettres classiques qui elle exige de passer des épreuves en latin et en grec, à l'écrit et à l'oral. Il est impossible pour pateso de s'orienter vers une telle option sans avoir fait de grec, en revanche, il peut continuer le théâtre en khâgne classique -ou choisir une autre option comme lettres modernes ou philosophie, etc-.

Par contre, à la sortie de la khâgne classique, il me semble qu'il est difficile de rejoindre une L3 de lettres classiques, même si ce n'est pas impossible -je connais des gens qui ont fait ça, mais ils avaient déjà des notions de grec, et surtout, ils avaient obtenu l'ENS, et je pense que ça facilite un peu les choses...-.

6

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

@ Artz, Dans mon souvenir (mais étant donné que j'ai fait une khâgne LSH option LM je n'étais pas concernée), ceux qui présentent le concours en LC intervertissent le choix d'écrit à l'oral : s'il passent le latin à l'écrit ils présenteront le grec à l'oral et vice versa. Est-ce toujours d'actualité ou cela ne concernait que les khâgnes LSH ?

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Latin et grec à Lyon, tant à l'écrit qu'à l'oral.
http://www.ens-lyon.eu/medias/fichier/l … LINE=FALSE

N'est-il pas possible d'obtenir une admission conditionnelle en L3 Lettres classiques avec l'examen de rattrapage de grec à la session de septembre ? Ce qui supposerait un été très studieux...

Licence de lettres classiques après une hypokhâgne / khâgne

Anne345, comme souvent, je pense que ça dépend de la fac, et qu'il est difficile de faire des pronostics...