Musset, Lorenzaccio, acte II, scène 4

Bonjour à tous!

Je suis actuellement en Terminale L et je dois pour la rentrée faire un plan détaillé de la scène 4 de l'Acte II de Lorenzaccio, oeuvre de Musset.
J'avoue que je ne suis pas bien certaine de la façon dont je dois m'y prendre... De plus des conseils sont toujours bons à prendre, j'ai donc pensé vous soumettre ce sujet en espérant que certains d'entre vous pourront m'apporter un peu d'aide!

J'ai pensé, grossièrement, au plan suivant:

I) Lorenzo avec sa mère et sa tante

- le cynisme de Lorenzo, sa débauche: minimise le viol de Lucrèce, parle de Tarquin, l'agresseur, comme "un duc plein de sagesse", de Brutus comme "un fous", etc...
- parallèle histoire romaine/situation de Florence: Tarquin = Duc, Lucrèce = Florence, Brutus = Lorenzo (?)
- affection entre les trois personnages + inquiétude de Marie et Catherine pour Lorenzo
=> tentative de Marie de rappeler à Lorenzo son ancienne vertu... pour retrouver son fils?
- grand trouble de Lorenzo à cette évocation
=> mystère, on sent que Lorenzo cache des choses au fond de lui
- but de Lorenzo plus ou moins annoncé, sous-entendu: "lis-moi l'histoire de Brutus", "dites-lui qu'il verra bientôt quelque chose qui l'étonnera"...

II) Lorenzo avec son oncle et le marchand

- Lorenzo moqueur: se moque du marchand et de l'éloquence (=> de l'éloquence de son oncle?)
- se range du côté des Républicains: indice quant à son but.
- double-sens "toupie": son oncle et le marchand ne sont que des républicains de façade, Lorenzo pas dupe.
=> Lorenzo joue un tour à ces sois-disants révolutionnaires (tout en testant et montrant son pouvoir sur le Duc). Les deux acceptent les privilèges donnés par le Duc sans protester, bien qu'ils fassent mine de s'en plaindre une fois entre eux...

III) Lorenzo avec le Duc

- pouvoir de Lorenzo sur le Duc: le Duc accède à ses demandes.
- pouvoire du Duc sur Lorenzo: il le force à être son entremetteur avec Catherine.
- Lorenzo tente de préserver sa tante en prétendant qu'il ne la connaît pas, puis qu'elle est inaccessible, etc...
=> restes de vertu en Lorenzo
- "mignon" => ambiguïté de leur relation: peut-être amants?
- réaction assez vertueuse de Lorenzo quand il apprend le déshonneur de la Marquise de Cibo, mais tout de même détachée: "j'en suis fâché", "parce que cela fera tort aux autres".
- double-jeu de Lorenzo: prétend devant le Duc que Philippe Strozzi est un "vieux misérble", un "infâme" qu'il mène par le bout du nez. De quel côté est-il vraiment?
=> Lorenzo, informateur du Duc: il dit qu'il lui rapportera des histoires de son repas chez Philippe Strozzi.

Est-ce que ce plan conviendrait, où est-ce autre chose qui est attendu? S"il convient, quelles sous-parties et/ou quels autres points pourrais-je développer selon vous?

Merci d'avance à ceux qui auront la patience de m'aider! Texte