1

Des mots et des couleurs

Souvent, quand je suis devant mon clavier, de l'index, il m'arrive encore de caresser d’arabesques l'invisible de l'air. Ainsi, naissent les couleurs des mots. Enfant, en musique, je dansais des heures et des heures devant les pages d'un livre que j'avais crucifié sur le fond d'un cadre.  Je donnais des couleurs aux mots et des mots aux couleurs. C'était pour apprendre à écrire, à dompter cette écriture sauvage, qui me valut tant d'humiliations et de coups à l'école. Je suis né un peu Autiste, voire beaucoup parfois. Je pense, lis, et écris uniquement avec des couleurs, des assemblages arc-en-ciel, des fusion mouvantes de courbes colorées. J'ai appris à écrire seul, aidé par les seuls mots de mon Maître et Mère spirituelle de l'écriture : Sophie Rostopchine, Madame la Comtesse de Ségur. C'est elle qui m'a appris l'écriture du rêve à l'âge de treize ans. Si je me suis inscrit chez vous, c'est pour qu'un jour, je puisse dire aux autres avec toute la fierté du monde : maintenant, je sais écrire comme tout le monde. Merci de m'avoir lu.

Charlie

Des mots et des couleurs

Merci de ce message, Charlie ! 

3

Des mots et des couleurs

Merci Jehan