1

Quelle vision du pouvoir donne Musset dans Lorenzaccio ?

Bonjour/Bonsoir,
Je suis en terminale L et ma prof de litté nous a donné des exposés à faire sur Lorenzaccio. Notre sujet est: Quelle vision du pouvoir donne Musset dans la pièce? Qu'elle a réparti en trois parties, la mienne étant La pensée de Musset: une critique du pouvoir de l'Eglise? Une défense des idéaux républicains? ou un scepticisme nihiliste par rapport à toute action politique? Interprétations modernes de cette pensée.

Je suis partie dans l'idée que les trois pistes étaient bonnes et j'ai commencé à rassembler des citations (je viens de finir de relire l'acte III). Donc j'en ai des bonnes, d'autres moins et surtout je n'ai pas encore finis. Ensuite je me suis dis que chaque intrigue défendait peut-être une idée plus que les autres donc j'ai regardé le nombre de citations par parties et j'en ai conclu que l'intrigue Cibo critique le pouvoir de l'église, l'intrigue Strozzi défend les idéaux les idéaux républicains et l'intrigue Médicis montre un scepticisme politique. Je pensais en faire les trois parties de mon exposé, qui doit durer environ cinq minutes donc je n'ai pas le droit à l'erreur de plan >__<
Donc premièrement j'aimerais savoir ce que vous pensez de ce plan, si il est bon, si je dois le repenser, etc.

Ensuite c'est l'histoire des interprétations modernes que je ne comprends pas. Suis-je censée donner mon avis? Ou bien relier ces idées à des évènements actuels?

Si vous pouviez me donner des pistes de travail, des critiques, des sites intéressants ou même me gronder parce que je fais les choses mal, ce serait grandement apprécié. L'oral d'exposé est dans trois semaines et je n'ai vraiment pas envie de me planter, alors merci beaucoup !

2

Quelle vision du pouvoir donne Musset dans Lorenzaccio ?

Bonsoir,

Scinder la vision du pouvoir par acte n'est pas une bonne idée.
L'acte le plus important à ce sujet est le dernier.
Pour être simple, Musset voit essentiellement le pouvoir comme un instrument de corruption, qui fait bon ménage avec l'avoir (l'argent) et le savoir (manipulateur). C'est une vision pessimiste. La pièce est une désillusion.
Ce que tu as noté est juste :
- Musset est anticlérical.
- Il serait républicain,
- mais découvre que finalement les idéaux de liberté restent des mots.
C'est cette crise des valeurs, voire le règne des idéologies, qui constitueraient l'interprétation moderne (voire post-moderne) de cette pièce. Musset aurait perçu avant l'heure un monde où l'on ne croit plus à rien, sauf à la conquête du pouvoir (le machiavélisme).
Montre comment à travers une chronique de la Renaissance, Musset écrit pour les déçus des Trois Glorieuses et continue à séduire notre temps.

3

Quelle vision du pouvoir donne Musset dans Lorenzaccio ?

Euh en parlant des actes je disais juste que je n'avais pas fini de noter les citations et que j'en étais à l'acte III.
Pour le reste je pense avoir compris, merci.