Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Bonjour,

L'université catholique de Lyon a décidé d'ouvrir une formation en théologie et sciences patristiques qui m'intéresserait beaucoup, a priori. Le programme des cours et séminaire est détaillé sur le site des Sources chrétiennes (lien).
Seulement, je préférerais poursuivre une formation en lettres classiques (master) à l'université Lyon 2,de manière à passer l'agrégation dans trois ans. Or, le livret du master de théologie et sciences patristiques précise que ladite formation est destinée notamment aux "Étudiants en master de lettres classiques, histoire et philosophie, en complément de leur formation." N'étant pas rôdé pour ce qui concerne l'organisation administrative des universités, je me tourne vers vous pour éclairer la chose : est-il possible de suivre les deux formations en parallèle ? Cela impliquerait-il de rédiger deux mémoires, en sachant que les deux formations comptent des enseignants en commun ?
Il doit bien y avoir des aménagements prévus...

Merci, par avance ! 

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Etrange, le niveau de recrutement indiqué est bac + 5...

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Oui, car il faut, pour être étudiant, avoir effectué une licence canonique en théologie, qui dure 5 ans. J'ai mal exploré le site de l'UCLy : les titulaires d'une licence d'Etat peuvent aspirer au seul statut d'auditeur libre, en fait. 

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Et il n'y a rien qui te tente dans d'autres endroits ? Par exemple l'EPHE ? (je n'ai pas été voir)

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Si, bien sûr, j'avais d'ailleurs commencé par là. Le master SHPR - EEMA : Antiquité méditerranéenne et proche-orientale : langues, histoire, religions proposé par l'EPHE aurait tout à fait convenu aux domaines de spécialisation qui m'intéressent.

6

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Pourquoi le conditionnel, Sullien ? (Ou : pourquoi pas l'EPHE ?)

Master en théologie et sciences patristiques à l'université de Lyon

Oh, pour des raisons purement prosaïques qu'il serait sans doute inopportun d'exposer ici.