"Dont" ou "par lequel" ?

Bonjour à tous,


J'aimerais savoir si l'usage du DONT dans cette phrase vous semble correct :

"Ce fut un grand désespoir pour la jeune fille qui perdait là une seconde mère, un être cher DONT elle fut profondément aimée. "

Si la réponse est non, vos propositions (autre tournure) sont les bienvenues, merci d'avance

"Dont" ou "par lequel" ?

Bonjour Yakochi,

Personnellement je n'aurais pas mis dont mais par lequel :
"Ce fut un grand désespoir pour la jeune fille qui perdait là une seconde mère, un être cher par lequel elle fut profondément aimée. "
Après ce n'est qu'une proposition, mais je trouve que le "dont" ne colle pas..

Ou même, je viens de penser à grâce auquel, mais après ça dépend du contexte !

"Dont" ou "par lequel" ?

Si, dont "colle" ici tout à fait, et c'est beaucoup moins lourd que "par lequel".

On peut écrire être aimé par quelqu'un (->par lequel) mais aussi être aimé de quelqu'un (-> dont).

dont, Petit Robert :

▫ (Agent) De qui, duquel, par lequel. La femme dont il est aimé. Le coup dont il fut frappé (Académie).

"Dont" ou "par lequel" ?

Merci Yoko.

Du coup un doute ou plutôt un embarras de choix me vient aussi face à ta proposition ::


Un être par lequel elle fut profondément aimée (être aimé par)

ou

un être duquel elle fut profondément aimée. (être aimé de)

...

Je sais que la première tournure est juste, mais qu'en est-il de la deuxième (qui me semble plus littéraire) ?

Jehan a écrit :

Si, dont "colle" ici tout à fait, et c'est beaucoup moins lourd que "par lequel".
On peut écrire être aimé par quelqu'un (->par lequel) mais aussi être aimé de quelqu'un (-> dont).

Merci Jehan, je viens de voir ton message.

"Dont" ou "par lequel" ?

Jehan, merci pour cette rectification mais au niveau de la sonorité, je trouvais que ça ne collait pas. Il manque un petit quelque chose quand je dis cette phrase !

De rien Yakochi, au moins, j'ai fait de mon mieux pour vous aider. Pour ce qui est de la seconde phrase, je pense que Jehan saura mieux vous répondre que moi.

"Dont" ou "par lequel" ?

Je maintiens ce que j'ai dit plus haut.
Le pronom dont est ici très correct, et même plus élégant.

Donc, pour la dernière question de Yakochi:
un être dont elle fut profondément aimée.

Il ne manque rien...

"Dont" ou "par lequel" ?

Je garde le "dont" !

Merci à vous deux 

"Dont" ou "par lequel" ?

De rien Yakochi.

Jehan, je me rends compte que finalement "par lequel" alourdit vraiment la phrase. (Heureusement que vous ne m'avez pas écouté Yakochi !)

9

"Dont" ou "par lequel" ?

"Dont" convient à merveille, mais pour varier les plaisirs, on peut songer à "de qui" :
un être de qui elle fut profondément aimée.