21

Verbes d'action et verbes d'état

Les verbes d'état ou verbes attributifs sont les verbes qui expriment un état ou un changement d'état. Ils n'ont pas de complément d'objet direct (C.O.D.) ni de complément d'objet indirect (C.O.I.), mais un attribut du sujet.
Les verbes d'état sont être, paraître, sembler, demeurer, devenir, rester, ainsi que les locutions verbales avoir l'air et passer pour.

Verbes d'action et verbes d'état

Oui, les verbes d'état  ont un attribut du sujet, c'est ce que je viens moi aussi de rappeler.

N'empêche que la distinction état / action est en l'occurrence toute grammaticale et non sémantique : porter un pull ou avoir besoin de sous, c'est vrai qu'il ne s'agit pas réellement d'actions.

Mais je pense qu'Oktobrina cherche à faire la distinction grammaticale.

23

Verbes d'action et verbes d'état

@Oktobrina

Oktobrina a écrit :

Elle porte des lunettes. état
Elle porte un pull bleu. action

Si tu avais eu comme phrase,

Elle porte des lunettes de soleil (sans correction),
tu aurais dit que c'était une action ?

24 (Modifié par Spalding 10/12/2016 à 18:11)

Verbes d'action et verbes d'état

Jehan a écrit :

Un verbe d'état, au sens grammatical, introduit un attribut du sujet.

Dans la phrase de Spalding

"J'y suis, j'y reste" (Mac Mahon) = J'y suis pour toujours

Pas d'attribut du sujet, donc rester n'est pas ici un verbe d'état, mais un verbe d'action... négative :
J'y reste = Je ne quitte pas ce lieu.
Verbe d'action aussi dans : Mon chien reste dans sa niche.

En revanche, dans ces deux phrases, rester est bien un verbe d'état :
Mon chien reste tranquille. (continue à être...)
Pierre est resté un grand enfant.


Je comprends bien. Mais est-ce qu'on ne pourrait pas dire simplement qu'un verbe d'état établit l'état du sujet, que ce verbe soit suivi ou non d'un attribut ? Dans mes quatre exemples (message 14), il est alors peu contestable que les verbes en question sont des verbes d'état, même sans attributs.

25 (Modifié par Jehan 10/12/2016 à 18:44)

Verbes d'action et verbes d'état

Dans tes trois premières phrases, oui, ce sont bien des verbes d'état au sens grammatical du terme, sens que nous venons de rappeler.
Mais pas dans la dernière phrase.
Mac-Mahon aurait dit Je m'y incruste, ça aurait été aussi un verbe d'état ?

Rester quelque part, ça ne précise pas la persistance d'un état du sujet , mais la persistance de sa localisation.
Il reste à Paris. (Il y reste) Ce n'est pas un verbe d'état.
Il reste bête .(Il le reste)  Persistance d'un état du sujet : verbe d'état.


On peut évidemment donner aussi à "verbe d'état" le sens sémantique que tu lui donnes, mais là, nous sortons de la grammaire.

26 (Modifié par Spalding 10/12/2016 à 18:47)

Verbes d'action et verbes d'état

Une petite question à Jehan : dans "Elle parait fatiguée", le verbe est un verbe d'état si elle parait toujours fatiguée, naturellement en quelque sorte.

Mais l'on pourrait éventuellement considérer qu'il existe un complément d'agent implicite (par untel) : "Elle parait fatiguée [par untel]." Cela pourrait même être un CA explicite : "Elle parait fatiguée par Jacques." Elle parait alors fatiguée, mais momentanément, cet état s'expliquant par un agent extérieur.

Dans les deux phrases précédentes, le verbe "paraitre" est-il alors toujours un verbe d'état ? Ou bien cela est-il incompatible avec la voix passive ?

Verbes d'action et verbes d'état

Rien ne s'oppose à ce qu'un participe passé (donc de sens passif)   soit attribut du sujet, ni qu'il ait un complément d'agent.
On ne parlera de voix passive que si le participe est conjugué avec être et s'il est suivi d'un complément d'agent. Mais dans ce cas, il s'agit du verbe "fatiguer" et le verbe être est un auxiliaire, et non une copule attributive.

28

Verbes d'action et verbes d'état

Pour préciser les choses, "Elle parait fatiguée [par untel]" (voix passive) commute en "On parait la fatiguer" (voix active). Et "Elle parait fatiguée par Jacques" (voix passive) commute aussi en "Jacques parait la fatiguer" (voix active).

Si je te comprends bien, dans mes deux phrases à la voix passive, le verbe "paraitre" ne peut alors être considéré comme un verbe d'état, même indiquant un état momentané. En effet, il est suivi par un complément d'agent, implicite ou explicite. C'est bien cela ?

Verbes d'action et verbes d'état

Avec paraître,  le participe est toujours attribut du sujet  et paraître reste un verbe d'état, qu'il y ait complément d'agent ou non.
Elle paraît fatiguée par Paul. (participe attribut du sujet) verbe d'état.
Elle paraît fatiguée. (participe employé comme adjectif = lasse)
Le verbe  être, en revanche, n'est un verbe  d'état qu'en l'absence de complément d'agent explicite, et le participe est l'équivalent d'un adjectif.
Elle est fatiguée. (participe attribut du sujet employé comme adjectif = lasse)
Avec un complément d'agent, il ne s'agit plus d'un verbe d'état, d'une copule attributive, mais de l'auxiliaire du verbe fatiguer à la voix passive.
Elle est fatiguée par Paul. (voix passive du verbe fatiguer, auxiliaire être)

30

Verbes d'action et verbes d'état

Il y aurait donc une différence de traitement entre les verbes "paraitre" et "être". Avec "paraitre", nous aurions toujours un verbe d'état, qu'il s'accompagne ou non d'un complément d'agent. Mais avec "être", il s'agirait d'un auxiliaire (voix passive) dans le premier cas, d'un verbe d'état (copule) dans le second.

Cette différence de traitement semble contestable d'un point de vue logique. Cela dit, je ne referai pas la grammaire française...