1

IUT infocom option métiers du livre et du patrimoine, spécialité édition

Bonjour !
Je vais en septembre rentrer en terminale ES et je souhaite ensuite rentrer dans un IUT infocom option métiers du livre pour me spécialiser dans l'édition. Seul problème : sur une moyenne de 300 dossiers, seul 30 candidats sont admis. Il y a pour cela une épreuve écrite et une épreuve orale, mais lors de la porte ouverte, la question de l'épreuve orale ne fut que vaguement évoquée, je ne sais donc pas trop à quoi m'attendre. Je me demandais donc si certains d'entre vous ont fait cet entretien afin qu'ils puissent m'indiquer comment m'y préparer au mieux.
Ma prof de français, travaille également à l'université dont dépend l'IUT que je souhaite intégrer, m'a proposé de faire une lettre de recommandation, mais sur un forum, quelqu'un a dit que ce n'était pas une très bonne idée car cela donnait l'impression de forcer la main, votre avis ?
Je vais également à la rentrée mettre en place un club de lecture au cdi de mon lycée, doit-je en parler lors de l'entretien, ou dans ma lettre de motivation ?
Merci d'avance

IUT infocom option métiers du livre et du patrimoine, spécialité édition

Bonsoir miss Acacia,

C'est un bon point pour toi de bénéficier d'une lettre de recommandation, d'autant plus si ton professeur fait partie de l'université : elle en connaît les rouages et les procédures de sélection.

Un IUT offre une formation professionnalisante et les lettres de recommandations sont légion dans le domaine professionnel ! Aussi, il est de bon ton de mentionner dans ton dossier ou ta lettre de motivation tes activités en rapport avec la filière.

J'ai également rejoint une formation en IUT infocom il y a quelques années. J'ai frappé à plusieurs portes pour multiplier mes chances et donc passé beaucoup d'entretiens. Je tiens à te rassurer sur un point: si tu corresponds au profil, ce qui me semble bien être le cas, c'est dans la poche. Pour l'entretien oral, il faut surtout que tu te définisses un parcours professionnel et que tu montres que tu connais le métier vers lequel tu t'engages (les qualités requises, les éventuelles évolutions, les perspectives d'embauche du secteur). C'est d'autant plus important que le secteur de l'édition est assez "bouché", parait-il. Des qualités littéraires sont indéniables, mais il ne faut pas que tu omettes l'aspect plus "commercial" de ce métier.

Je me souviens avoir assisté à un entretien pour une licence professionnelle en IUT pour la filière édition. Après avoir demandé tour à tour aux candidats de se présenter (il s'agissait d'un entretien de groupe), chacun devait parler de sa collection de livres préférés. Dans un autre entretien, pour la filière bibliothèque, on devait simplement parler de nos livres de chevet. (La question piège : je me souviens que le jury avait vraiment tiqué quand une candidate avait parlé de Marc Levy...). Il s'agissait dans les deux cas d'entretiens pour entrer en licence. J'imagine que tu auras un simple entretien personnel avec un jury composé de 3 ou 4 personnes.

J'espère avoir répondu à tes questions, n'hésite-pas si tu souhaites plus de détails !

Ps: essaie aussi de rencontrer des professionnels de la filière qui pourront t'éclairer sur la réalité du métier, leur parcours etc. Et renseigne-toi sur les nouvelles formes d'édition sur le web, les perspectives éditoriales qu'offrent Internet et les nouveaux formats de livres en vogue comme les "Mook" etc.

3

IUT infocom option métiers du livre et du patrimoine, spécialité édition

Bonjour à vous deux! Je me dirige vers une première littéraire et je vise aussi cet IUT infos com options métier du livre et miss acacia tu viens de me mettre un coup avec les 300 dossiers et les 30 admis...! Et grâce à vous je viens donc d'apprendre qu'il y avait une épreuve écrite et un entretien.. L'édition c'est bouchés, exact mais aujourd'hui quel métier ne l'est pas? J'aimerais être éditrice. Pour l'instant je ne connais pas les autres métiers qu'offre cet IUT. Mais cet IUT est un peu partout (sauf à Lyon malheureusement) je pense à Dijon, Grenoble, Paris, aix en Provence, Paris bien sûr. Donc je sens que de très nombreux entretiens m'attendent en fin de terminale...