1 221 (Modifié par Specifique 11/12/2018 à 18:33)

Analyse grammaticale

Jehan a écrit :

Bonsoir.

On considère en général la locution adverbiale ne...que (= seulement) comme formant un seul bloc.


D'accord je note ! Merci !


Autre petite question de grammaire !

Quelle est la différence entre "tel" , adjectif qualificatif , "tel" adjectif indéfini et "tel" pronom indéfini ?

Je pensais avoir compris mais je crois qu'il reste une part d'ombre !

Par exemple , pourquoi dans "Il ne peut écouter tel disque" , il est dit que "tel" est pronom indéfini ?

Merci !

1 222 (Modifié par Jehan 11/12/2018 à 18:47)

Analyse grammaticale

Par exemple , pourquoi dans "Il ne peut écouter tel disque" , il est dit que "tel" est pronom indéfini ?


Où as-tu lu cela ? Ici, c'est bien sûr un adjectif indéfini.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f … =tel#76118

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f … =tel#76119

1 223 (Modifié par Jehan 12/12/2018 à 22:31)

Analyse grammaticale

[Edit de Jehan : J'ai modifié par erreur le message original de Ana24  Voir mon message suivant.]

Bonsoir.

Je ne relève ici que les erreurs et les approximations.
Les réponses que je n'ai pas reproduites ici sont justes.

Que c'est bon! Donne-m'en encore.
    nature de que : déterminant exclamatif
Exclamatif, oui, mais pas déterminant ! Un déterminant déterminerait un nom... Cherche encore.
   
Les Grecs se cachent au fond de la grotte tandis que d'autres Cyclopes, alertés par les cris de Polyphème, accourent.
    "tandis que […] accourent" : proposition subordonnée circonstancielle (Oui) de comparaison ou d'opposition?
Ni l'un ni l'autre. La phrase veut simplement dire que cela se passe au même moment.
Donc circonstancielle de... ?

   
    - Que se passe t-il?
    Que: sujet apparent de "se passe"
C'est bien un sujet, mais le sujet apparent, c'est "il"
  nature : déterminant interrogatif
Interrogatif, oui, mais évidemment pas déterminant, puisqu'il n'y a pas de nom. Cherche encore.

    il laisse passer les bêtes une à une et leur caresse le dos.
" il laisse passer les bêtes une à une" est bien une subordonnée infinitive?
La subordonnée commence à "passer". "Il laisse" est la principale.

   
  il dit:   Cyclope, celui qui t'a privé de ton œil est Ulysse, le fils de Laerte.
    nature: prop. sub. relative périphrastique
La subordonnée périphrastique commence seulement à "celui qui"et finit à "œil". "Cyclope" n'a pas de fonction, c'est juste pour interpeller.
fonction:  COD de "dit"
Non. Cherche encore.

    O Poséidon, s'il est vrai que je suis ton fils (1) fais que cet Ulysse ne rentre jamais au logis (2) ou du moins qu'il n'y parvienne qu'après de nombreux malheurs (3).
    (1) " que je suis ton fils" : proposition subordonnée conjonctive complétive , fonction: attribut du sujet "il"???
Non, puisque "il est vrai que je suis ton fils" est une tournure impersonnelle qui équivaut à "(le fait) que je suis ton fils est vrai. Donc...

1 224 (Modifié par Jehan 12/12/2018 à 22:27)

Analyse grammaticale

Excuse-moi, Ana24, par fausse manœuvre, j'ai modifié simplement ton message au lieu d'y répondre séparément...
J'espère que tu as conservé l'original de ton travail pour t'y retrouver dans mes corrections (en vert, ci-dessus).

1 225 (Modifié par Ana24 12/12/2018 à 23:08)

Analyse grammaticale

Merci! aucun problème, je le note sur ma feuille avant ))


Que c'est bon! Donne-m'en encore.
        nature de que : adverbe  exclamatif

       
    Les Grecs se cachent au fond de la grotte tandis que d'autres Cyclopes, alertés par les cris de Polyphème, accourent.
        "tandis que […] accourent" : proposition subordonnée circonstancielle de temps
       

        - Que se passe t-il?
        Que: sujet réel
   nature : pronom  interrogatif

       
      il dit:   Cyclope, celui qui t'a privé de ton œil est Ulysse, le fils de Laerte.
        nature: prop. sub. relative périphrastique

fonction:  attribut du sujet Ulysse ?  Donc ce serait la fonction à l'intérieur de la subordonnée, mais au niveau de la phrase ? .

        O Poséidon, s'il est vrai que je suis ton fils (1) fais que cet Ulysse ne rentre jamais au logis (2) ou du moins qu'il n'y parvienne qu'après de nombreux malheurs (3).
        (1) " que je suis ton fils" : proposition subordonnée conjonctive complétive , fonction: sujet réel
(2) proposition subordonnée conjonctive complétive, COD de "fais"
           (3) proposition subordonnée conjonctive complétive , COD de "fais"

"Un à un, ils parviennent à quitter la caverne".
nature de un à un : pronom indéfini?

1 226 (Modifié par Jehan 13/12/2018 à 18:46)

Analyse grammaticale

Comme précédemment, je ne recopie ici que ce qui est faux ou incomplet, le reste est juste.

il dit:   Cyclope, celui qui t'a privé de ton œil est Ulysse, le fils de Laerte.
        nature: prop. sub. relative périphrastique (Oui)

fonction:  attribut du sujet Ulysse ?  Donc ce serait la fonction à l'intérieur de la subordonnée, mais au niveau de la phrase ? .
Le sujet de la phrase n'est pas "Ulysse".
"Ulysse" est simplement attribut de ce sujet .
Une subordonnée relative périphrastique, dans une phrase, a une fonction nominale, c'est-à-dire la fonction que pourrait avoir un groupe du nom équivalent.
Si je remplaçais ici cette subordonnée (que j'ai soulignée) par "Ton agresseur", quelle serait la fonction de ce groupe du nom équivalent ?

        O Poséidon, s'il est vrai que je suis ton fils (1) fais que cet Ulysse ne rentre jamais au logis (2) ou du moins qu'il n'y parvienne qu'après de nombreux malheurs (3).
        (3) proposition subordonnée conjonctive complétive , COD de "fais"
et coordonnée à la complétive précédente par la conjonction "ou".

"Un à un, ils parviennent à quitter la caverne".
nature de un à un : pronom indéfini?
Je dirais que nous avons ici un groupe pronominal, avec deux pronoms numéraux dont le second est complément de l'autre.

1 227 (Modifié par Specifique 13/12/2018 à 20:56)

Analyse grammaticale

Jehan a écrit :

Par exemple , pourquoi dans "Il ne peut écouter tel disque" , il est dit que "tel" est pronom indéfini ?


Où as-tu lu cela ? Ici, c'est bien sûr un adjectif indéfini.

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f … =tel#76118

https://www.larousse.fr/dictionnaires/f … =tel#76119


Ce sont des corrections de concours blancs qui, parfois, nous induisent malheureusement en erreur !

Merci !


Autre questiioooon !


Dans "J'ai vu des hommes brisés par le silence." , "brisés" est épithète ou bien attribut du COD ?
Apparemment c'est épithète mais je ne comprends pas trop ... Je trouve plus juste que ce soit attribut !

Y a-t-il une astuce pour les différencier ?


Merci !

1 228 (Modifié par Ana24 13/12/2018 à 23:14)

Analyse grammaticale

Merci Jehan!!

Dans "J'ai vu des hommes brisés par le silence." , "brisés" est épithète ou bien attribut du COD ?

Je dirai épithète aussi, car comme dans la phrase de mon texte " il aperçoit les Grecs terrorisés", ça forme un seul bloc

et des "hommes brisés" , COD de "ai vu et par le silence, c'est un CC de cause?

Donne-m'en encore. Comment t'appelles-tu?

m' et t' sont aussi des pronoms personnels, comme "en" et "tu" ?
m' est COS de donne et t'? il n'a pas vraiment de fonction car c'est un pronom réfléchi ?

Ulysse remarque une grotte et, poussé par la curiosité, décide de l'explorer.
2 proposition indépendantes liées par coordination.
l' : COD de décide, nature pronom personnel
poussé par la curiosité : groupe nominal, CC cause


Ulysse et ses compagnons poursuivent leur route et arrivent au pays des Cyclopes, ces géants munis d'un oeil unique au milieu de leur front.
2 propositions indépendantes liées par coordination
des cyclopes: complément du nom "pays"
"ces géants munis d'un oeil unique au milieu de leur front" :complément du nom "cyclopes'"

"Là, ils découvrent des fromages énormes, des vases de métal regorgeant de lait et de nombreux agnelets" COD de découvre
"regorgeant de lait" , complément du nom "vases" ?

Ils ont entendu parler des cyclopes
"parler des cyclopes' COD de "ont entendu" mais  est-ce faux de dire "des cyclopes", COI de "parler ?


"Poussant son troupeau devant lui, Polyphème entre dans la grotte qu'il referme […]
CC de Temps?

Qui êtes-vous étrangers?
qui : pronom interrogatif
nature: sujet de "êtes"

1 229

Analyse grammaticale

Specifique a écrit :

Dans "J'ai vu des hommes brisés par le silence." , "brisés" est épithète ou bien attribut du COD ?
Apparemment c'est épithète mais je ne comprends pas trop ... Je trouve plus juste que ce soit attribut !
Y a-t-il une astuce pour les différencier ?

Quand l'on peut tout pronominaliser d'un seul bloc, il s'agit d'une épithète.
Mais dans ce cas précis, on peut hésiter.
En effet, on peut pronominaliser comme ceci :
J'ai vu des hommes brisés par le silence. > J'en ai vu.
("brisés" est épithète)
Mais rien n'empêche de pronominaliser également ainsi :
J'ai vu des hommes brisés par le silence. > J'en ai vu brisés par le silence.
("brisés" est attribut)

1 230 (Modifié par Jehan 14/12/2018 à 00:55)

Analyse grammaticale

Ana24 a écrit :

Donne-m'en encore. Comment t'appelles-tu?
m' et t' sont aussi des pronoms personnels, comme "en" et "tu" ?
m' est COS de donne et t'? il n'a pas vraiment de fonction car c'est un pronom réfléchi ?
Oui pour tout. Sauf qu'un pronom réfléchi peut très bien avoir une fonction précise. Tout dépend du verbe et de son sens.

Ulysse remarque une grotte et, poussé par la curiosité, décide de l'explorer.

l' : COD de décide, nature pronom personnel
Le COD de décide est "de l'explorer". Le pronom l' est bien COD aussi, mais pas de "décide"...
poussé par la curiosité : groupe nominal, CC cause
Ce n'est pas un groupe nominal, "poussé" n'est pas un nom, mais un participe suivi d'un complément d'agent.  Un participe peut avoir toutes les fonctions d'un adjectif. Ce participe  est épithète détachée d'un sujet sous-entendu (il).

Ulysse et ses compagnons poursuivent leur route et arrivent au pays des Cyclopes, ces géants munis d'un oeil unique au milieu de leur front.
2 propositions indépendantes liées par coordination
des cyclopes: complément du nom "pays"
"ces géants munis d'un oeil unique au milieu de leur front" :complément du nom "cyclopes'"
Non. Ce long groupe nominal désigne les mêmes êtres que le nom "cyclopes".
Sa fonction est donc ...?


"Là, ils découvrent des fromages énormes, des vases de métal regorgeant de lait et de nombreux agnelets" COD de découvre
"regorgeant de lait" , complément du nom "vases" ?
Non. Je te rappelle qu'un participe peut avoir les mêmes fonctions qu'un adjectif.
Quelle est donc ici la fonction du participe "regorgeant" ? (Quant à "de lait", c'est un complément du participe.)

Ils ont entendu parler des cyclopes
"parler des cyclopes' COD de "ont entendu" mais  est-ce faux de dire "des cyclopes", COI de "parler ?
Ce ne serait juste que si la phrase voulait dire "Ils ont entendu des gens qui parlaient à propos des Cyclopes".
Mais ici, je pense que la phrase veut dire "Ils ont entendu des Cyclopes parler, ils ont entendu des Cyclopes qui parlaient.
Donc, fonction de "des cyclopes" ?

"Poussant son troupeau devant lui, Polyphème entre dans la grotte qu'il referme […]
CC de Temps?
Non. Nous avons ici à nouveau un participe présent ("poussant") suivi de son COD ("son troupeau") et d'un complément de lieu ("devant lui").
Un participe peut avoir les mêmes fonctions qu'un adjectif, par rapport à un nom.
Tu remarqueras que ce groupe participial est séparé du nom "Polyphème" par une virgule, cela devrait t'aider à trouver sa fonction.

Qui êtes-vous, étrangers?
qui : pronom interrogatif  Oui.
nature: sujet de "êtes"
"Sujet" est une fonction, pas une nature.
Et ce n'est pas la bonne fonction ici.
Le sujet  de "êtes", c'est le pronom "vous".
Renverse l'ordre des mots, cela devrait t'aider à trouver la fonction de "qui" :
"Vous êtes qui ?"