11

L'écriture poétique est-elle apte à convaincre le lecteur, à susciter son engagement... ?

Il faut faire attention aux nuances. Persuader n'est pas tout à fait la même idée que convaincre. Dans persuader le préfixe "per" qui vient du mot latin qui veut dire "à travers" indique qu'on s'insinue, tandis que convaincre, formé avec le mot vaincre, se rapproche plus d'affronter, de combattre et de gagner.
De même l'écriture poétique n'est pas la même chose que la poésie.
Dans de nombreuses circonstances les significations sont très proches, et on peut remplacer un mot par l'autre, mais pas en toutes circonstances, et dans ce sujet, tout est en nuances.
L'écriture poétique est une manière d'écrire qui se rencontre dans la poésie (mais pas toujours ), mais qui peut aussi se rencontrer dans la prose: Chateaubriand ou Julien Gracq ont une écriture poétique. C'est une écriture qui fait appel aux correspondances, qui se soucie de l'art, aussi bien de la musique que des arts graphiques, de manière à susciter des résonances qui amplifient les sensations, mais qui ne fait pas appel à la raison. Elle exalte plus qu'elle ne persuade, et résonne sans raisonner.

12

L'écriture poétique est-elle apte à convaincre le lecteur, à susciter son engagement... ?

Bonjour à tous,

je voulais savoir quel niveau de difficulté à cette dissertation ?

merci