1

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Bonjour,

Les questions étaient les suivantes :

Raymond Queneau / Louis Malle, Zazie dans le métro

Le candidat traitera, dans l’ordre qui lui plaira, les deux questions suivantes :

Question 1  (8 points) :

En quoi le roman et le film, Zazie dans le métro, peuvent-ils être perçus comme la découverte d’un nouveau monde ?

Question 2  (12 points) :

« Tu causes, tu causes, c’est tout ce que tu sais faire. »  En quoi cette phrase éclaire-t-elle votre compréhension du roman et du film Zazie dans le métro ?

2

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Suis-je la seule à trouver que la formulation de la question 2 est un peu... étrange ?
Sinon, j'ai fait à peu près n'importe quoi ! Et vous ?

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Bonjour.

J'ai passé cette épreuve cet après-midi et j'ai trouvé les questions assez floues.

Ainsi si quelqu'un peut répondre à ma question ce serait génial héhé...

En effet, la question 1 sur 8 points (qui nécessite environ 45-50 min de l'épreuve) portait-elle sur la découverte d'un nouveau monde pour le lecteur ou pour Zazie ? 
De nombreuses personnes me disent qu'il s'agissait plus d'un nouveau monde pour le lecteur, cependant je ne suis pas tout à fait d'accord. Zazie dans le métro est plus un roman initiatique (voire picaresque par moment) et la première question porte généralement sur un point précis du roman et non sur quelque chose d'assez large... Ai-je raison ? (Le stresse monte, désormais...)

EDIT : Oui la question était bizarre... J'ai comparé avec une amie, on a des plans tellement différents qu'au final on ne retrouve même pas les mêmes éléments... J'étais un peu déçu car j'étais content de tomber sur Zazie dans le métro, mais les questions m'ont simplement dégoûté.

4

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Pour la question 1 ne t'en fais pas, je pense qu'on pouvait traiter les deux aspects (à mon avis, le mieux était de traiter les deux d'ailleurs : un nouveau monde pour Zazie, un nouveau monde pour le lecteur/spectateur) !

Je suis contente de voir que je ne suis pas la seule à m'être retrouvée un peu confuse ! J'espère néanmoins que tout se sera finalement bien passé pour toi !

5

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Coucou ! Moi aussi je la sentais pas cette épreuve ! J'aurais tellement voulu Musset !
Zazie paraît simple en apparence, mais en fait ça soulève tellement de problématiques (le langage, l'identité, la sexualité) qu'au final c'est assez casse-gueule.

J'ai aussi fait un GRAND N'IMPORTE QUOI ! La formulation des sujets était FLOUE et pas du tout explicite (ils connaissent pas la clarté à l'EN !) et au final je suis un peu déçu car j'ai toujours géré en litté et là bah...foiré

[ + la géo c'était horrible ce matin aussi !]

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Tu en es certaine  ? Généralement la question sur 8 est réellement une question sur le roman (le rôle de tel personnage, ou la place de l'amour etc...).

7

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Pour la question 2, je suis parti sur le néo-français, le thème de la vérité (Zazie demande sans cesse aux autres ce qu'un "hormosessuel", sans avoir la réponse, au fond "la vérité comme si tu savais cexé"), puis j'ai dit que la phrase de Laverdure était une anaphore et je suis parti sur l'écriture poétique de Queneau. Beau HS, n'est-ce pas ?

8

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

6 pages sur le sujet 2, et 4 sur le premier, j'ai commencé par la question sur 12, qui pour moi n'a pas un grand intérêt 
Analyser une phrase et dire en quoi ça éclaire notre compréhension du roman et du film ???

J'ai fait deux grosses parties:
I./ Révèle la fonction comique (répétition) des deux oeuvres et la destructuration du langage/ Création verbale permanentes et trouvailles de Queneau + trouvailles cinématographiques Malle
==> onomastique/néologismes/apocopes/aphérèses: comique des oeuvres: être drôles: tout ce qu'ils savent faire ? (course-poursuite/dialogues...)
II./ Réflexion philosophique qui en découle: vanité de la parole, les personnages peuvent parler pour ne rien dire et ne pas agir, d'autres agissent sans pour autant parler (Marceline ne parle jamais, ou "doucement" et pourtant elle est un élément clé du dénouement final, elle sauve les personnages, contrairement à son mari Gabriel qui parle : tirade Tour Eiffel, mais tourne en rond: parole inutile dans le fond, sert moins à l'action qu'à parler pour aboutir à une réflexion sur le langage)

9

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Charlie-30 : je partage ton point de vue ! (sur la géo également, d'ailleurs vous avez pris quoi ? et fait quoi ? à moins qu'un autre topic ait été créé)

Magn : c'est toujours sur un aspect du roman oui, mais enfin rien n'interdit d'élargir et je pense que la question "en quoi" donnait l'occasion de traiter deux dimensions, celle de l'intrigue et celle du lecteur !

philippe253 : boarf en même temps avec une question aussi floue je ne vois pas comment on peut être hors sujet !

julien7321 : je n'ai quasiment rien dit de ce que tu as dit, ce qui est plutôt bon signe pour toi sois-en sûr !

Bref, les jeux sont faits ! On saura le 5 juillet si on a donné ce qu'on attendait de nous !

Sujets du bac 2013 - Épreuve de littérature (terminale L)

Non mais la question 2  était réellement pas claire. Je pense qu'on peut parler de quasiment tout ce que cette citation inspire...
Personnellement j'ai fait la construction et déconstruction du langage (avec l'épitaphe, néologismes etc) et ensuite le langage comme élément révélateur de la nature des personnages.

(Je lis la correction de l'étudiant, j'ai quasiment rien mis de ce qu'ils ont dit alors que Zazie était mon oeuvre de prédilection et que je n'ai jamais eu de grands problèmes dans cette matière, génial. Bref, ma soirée est gâchée.)