Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Posons le problème simplement!

La grammaire francaise ne reconnaît-elle pas vraiment de proposition subordonnée circonstancielle de lieu? Quand on énumère les circonstances dans lesquelles une action énoncée dans la proposition principale peut se dérouler, on indique bien la circoncstance de lieu. Mais quand il s'agit de donner les différentes catégories de propositions subordonnées circonstancielles, on ne parle plus du "lieu". J'aimerais bien savoir pourquoi.

Et quelle fonction attriburiez-vous à la subordonnée dans la phrase suivante:

"Il faut impérativement mentionner jusqu'où tu veux aller.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

A vue de nez, c'est une complétive, COD de l'infintif mentionner, lui-même régi par il faut.

Les grammaires modernes ne rangent plus le lieu parmi les circonstances, car on a enfin pris conscience que les compléments dits de lieu étaient des compléments essentiels pronominalisables.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Merci Délia!

Alors, si je comprends bien, c'est juste au cours de la réforme récente de la grammaire que cette catégorie de proposition circonstancielle a été rétirée de la liste?
Pour lever tout équivoque, il va falloir produire une liste exhaustive des conjonctions complétives qu'il peut avoir, car la plupart des manuels de grammaire sont un peu brefs sur ce sujet. On cite juste deux conjonctions (les plus faciles à reconnaître) et on plaque un gros ETC.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Il y a les relatives circonstancielles de lieu : Là où le soleil brille, il fait chaud.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Vous compliquez l'analyse, là : c'est une relative, point. Le fait qu'elle situe un lieu échappe totalement à la grammaire, c'est du sémantisme.

Alors, si je comprends bien, c'est juste au cours de la réforme récente de la grammaire que cette catégorie de proposition circonstancielle a été rétirée de la liste?

Il 'y a pas de réforme récente de la grammaire, il n'y a qu'une recherche permanente pour mieux démêler les mécanismes. Les conquêtes de la connaissance finissent pas parvenir dans les classes. La remarque que les compléments de lieu ne sont pas des circonstants date des années 90.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Merci encore une fois, Delia. Mais je crois que vous aviez dit dans votre première réponse qu'il s'agissait d'une "complétive" dans cette phrase. Non ?

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Je crois que Delia, en évoquant une relative, parlait de l'exemple d' Anne345, et non du tien.

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Tous les compléments circonstanciels, pardon, les circonstants, de lieu n'ont pas disparu de la grammaire  : Cet enfant va à l'école (complément essentiel) / Cet enfant travaille bien à l'école (complément circonstanciel).

Si on n'introduit pas de sémantique dans la grammaire, pourquoi faire préciser le sens d'un complément circonstanciel ou d'une subordonnée conjonctive dans une analyse  ?

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Oui, pourquoi ? La pesanteur des habitudes, sans doute... Parce que du strict point de vue du fonctionnement de la langue, cela ne s'impose pas.

Cet enfant va à l'école  > cet enfant y
va, complément essentiel.
Cet enfant travaille bien à l'école > à l'école, cet enfant travaille bien > cet enfant travaille bien : complément mobile et facultatif, circonstant.
Coller une étiquette sur la circonstance est  une question lexicale et sémantique, cela dépasse le cadre de l'analyse grammaticale.

10

Proposition subordonnée circonstancielle de lieu

Bonjour,

Je me permets de relancer cette discussion car j'ai moi-même la difficulté à saisir la raison pour laquelle il n'y a pas de proposition subordonnée circonstancielle de lieu. 

L'exemple qui me pose souci est le suivant :

"J'irais où que tu ailles."

Ma question est la suivante : est-ce que "...où que tu ailles." peut être proposition circonstancielle de lieu et sinon, qu'est-ce que c'est ?

Merci bien