1

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

Bonjour,

J'ai été admis dans une hypokhâgne et je voulais avoir vos témoignages de profs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne. À quoi m'attendre comme exigence ? Combien sommes-nous par classe ? (Jusqu'à lors on était que 5 en latin dans mon lycée... en grec ils étaient que 2 et moi j'ai eu une initiation avant de quitter le lycée). Dîtes-moi toutes vos expériences, vos conseils. Je vais faire du petit latin et petit grec pendant les vacances pour prendre un peu d'avance  .

Bonne journée et bon courage à ceux qui comme moi passe le bac lundi !

2

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

Je viens rajouter une question - que posent tous les futurs hypokhâgneux - quelle langue ancienne faut-il choisir entre le grec ancien et le latin ? Est-ce que ça a une réelle incidence ou non ?

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

Jean-Sébastien a écrit :

À quoi m'attendre comme exigence ?

Ça dépend des professeurs, mais attends-toi à ingurgiter du vocabulaire et une bonne partie de la grammaire la première année, l'objectif étant de répondre aux exigences du concours, à savoir une version sèche ou version + commentaire.

Combien sommes-nous par classe ? (Jusqu'à lors on était que 5 en latin dans mon lycée... en grec ils étaient que 2 et moi j'ai eu une initiation avant de quitter le lycée).

Ça dépend des années et de l'organisation des CPGE...

quelle langue ancienne faut-il choisir entre le grec ancien et le latin ? Est-ce que ça a une réelle incidence ou non ?

Impossible de répondre à cette question...  Fais selon tes envies, tes projets, etc. Oserai-je avouer que je trouve les versions grecques du concours généralement plus faciles que les versions latines ?

Bon courage pour le bac !

4

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

D'accord, merci pour ces infos 

En hypokhâgne comme en lettres modernes, il est désormais obligatoire de suivre un cours de langue ancienne sous le nom "culture de l'antiquité". Si tu n'as jamais fait de langues anciennes, je te conseil à tord le latin... Je te dis à tord, car c'est une langue proche du nôtre avec un alphabet identique. Alors que le grec, même si différent, je le trouve tout aussi proche malgré l'alphabet différent, mais je n'ai pas assez d'expérience de grec ancien pour l'affirmer.
Néanmoins, le latin m'a énormément aidé pour comprendre la grammaire des langues vivantes que ce soit en anglais ou encore mieux en espagnol (et bien sûr le français) ! Je dois d'ailleurs au latin mes notes en espagnol... Car pour moi, même si ça ressemble légèrement au français, pour moi c'est totalement différent. Je ne sais pas pourquoi, enfin ce n'est pas le sujet. Des étudiants ou des profs peuvent peut-être t'aider à répondre à cette question. Quant à moi, je te dirigerai vers le latin qui parait plus accessible.

Bon courage pour la suite des épreuves 

5

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

@Sullien

+1


Sinon, en hypo LC le seul conseil que je peux te donner c'est de travailler un peu (ou beaucoup) chaque jours: le vocabulaire et la grammaire... Perso, en hypo j'ai trouvé le grec largement plus facile à apprendre que le latin; cette langue m'a semblé assez naturelle au final. L'alphabet crois moi c'est pas un problème; à la fin de la première semaine de cours tu le connaîtra (ou à toi la sale note... ). Après, les déclinaisons/conjugaisons latine sont largement plus simples qu'en grec (il y en a moins); par contre les versions et exercices grecs sont sinon plus simples que leurs équivalents latins du moins largement moins hermétiques que ces derniers.

En tout cas, bon courage

6

Témoignages de professeurs ou d'anciens élèves de lettres classiques en hypokhâgne

Je reviens sur mes paroles précédentes, le grec ancien est vraiment passionnant si tu aimes la philosophie et la poésie, c'est vraiment une langue très agréable à parler et il y a une véritable richesse ! (Je ne dis pas que le latin non, mais j'en ai fait 2 ans au collège et je n'en garde pas d'aussi bons souvenirs !)

Pour moi le choix est vite fait ! Le seul problème c'est qu'on peut dire que c'est pas du tout "carré-carré" comme le latin au niveau des déclinaisons, parfois y'a des terminaisons qui changent selon l'auteur (Empédocle si tu m'entends !). Malgré tout ça reste un vrai plaisir à lire et à écrire. Je viens d'achever la première déclinaison et ce qui pourrait apparaître comme ennuyeux devient un vrai plaisir, jamais je n'ai été aussi content d'apprendre une langue !

Dommage que je ne puisse pas prendre lettres classiques pour la khâgne !