1

Définition de "mystique"

Bonjour,

Quelle définition pourrait-on donner aux mots "mystique" et sidération" dans cette phrase :

"Dans tout voyageur sommeille un mystique qui a besoin de renouer avec des moments qui sont de l´ordre de la sidération, de l´extase, de l´orgasme."

Mystique : au caractère exalté ? Communication avec quelque chose qui relève du divin ?

Sidération : émotion très forte ? stupéfaction ?

Merci d´avance pour vos réponses !

2

Définition de "mystique"

Mystique vient de μυστικός en grec (mot de la même famille que μυστήριον qui signifie "mystère)-> on y trouve le sens de l'initiation, de l'enseignement de ce qui est caché. La pluspart du temps, mystique a un sens religieux qui vient de la doctrine de l'apôtre Paul sur la révélation du mystère divin. Dans tous les cas, la mystique ou le mystique se rapporte à la découverte d'un ordre transcendantal auquel le commun des mortels n'a pas accès.
Dans votre phrase je dirais que le voyageur est une personne qui se retrouve confronté à l'expérience de la méditation à un degrés tel qu'il accède à une révélation d'ordre transcendantal.
Je qualifierais aussi "sidération" de "stupéfaction" dans cette  gradation qui va de la stupeur à l'extase (mot éminemment parent de "mystique") et enfin à l'orgasme (que l'on retrouve aussi chez les grands mystiques : la statue de Th. d'Avila du Bernin est assez parlante)

3

Définition de "mystique"

Merci beaucoup pour cette réponse rapide et détaillée 

4

Définition de "mystique"

Titania91 a écrit :

Je qualifierais aussi "sidération" de "stupéfaction" dans cette  gradation qui va de la stupeur à l'extase (mot éminemment parent de "mystique") et enfin à l'orgasme (que l'on retrouve aussi chez les grands mystiques : la statue de Th. d'Avila du Bernin est assez parlante)

Le passage de l'état "normal" à l'état transcendantal, que l'on peut assimiler à un éveil spirituel fulgurant, peut être qualifié selon les religions de révélation, béatitude, nirvana, illumination...