1

Condorcet, Réflexions sur l’esclavage des nègres - On prétend qu’il est impossible de cultiver les colonies...

Bonsoir, je poste sur ce forum car j'aurais vraiment besoin de votre aide pour une de mes lectures analytiques qui me pose problème. Il s'agit du chapitre III de l'essai de Condorcet "Reflexions sur l'esclavage des nègres", lors de ce cours je n'étais pas présente, et bien que j'ai eu l'occasion de rattraper le cours et de poser des questions, les idées autour du textes ne sont pas abondantes, alors si vous pouviez m'aider à m'en donner d'avantage cela m'aiderai beaucoup.

Voici l'extrait ;
III De la prétendue nécessité de l'esclavage des Nègres, considérée par rapport au droit qui peut en resulter pour leurs maîtres

On prétend qu’il est impossible de cultiver les colonies sans Negres esclaves. Nous admettrons ici cette allégation, nous supposerons cette impossibilité absolue. Il est clair qu’elle ne peut rendre l’esclavage légitime. En effet, si la nécessité absolue de conserver notre existence peut nous autoriser à blesser le droit d’un autre homme, la violence cesse d’être légitime à l’instant où cette nécessité absolue vient à cesser : or il n’est pas question ici de ce genre de nécessité, mais seulement de la perte de la fortune des colons. Ainsi demander si cet intérêt rend l’esclavage légitime, c’est demander s’il m’est permis de conserver ma fortune par un crime. Le besoin absolu que j’aurois des chevaux de mon voisin pour cultiver mon champ ne me donneroit pas le droit de voler ses chevaux ; pourquoi donc aurois-je le droit de l’obliger lui-même par la violence à le cultiver ? Cette prétendue nécessité ne change donc rien ici, & ne rend pas l’esclavage moins criminel de la part du maître.

Donc, j'ai essayé de travailler le texte et voici les éléments que j'ai pu noter :
-Condorcet utilise un raisonnement argumentatif déductif : Il part d'une généralité pour aller vers un cas particulier (comme une démonstration de mathématiques)
-Une dimension dialogique apparaît
-Un raisonnement concessif apparaît : la thèse adverse est présenté pour la réfuter à la fin
-Les éléments sont suivis d'un exemple illustratif, une histoire raconté afin de rendre l'argumentation plus visible
-Un schéma argumentatif classique : These, arguments , exemples
-Implication du narrateur : soutient les nègres esclaves et estime qu'il s'agit d'un crime

Si vous avez d'autres éléments , merci de m'aider !
Bonne soirée !

Si quelqu'un aurait fait cette lecture analytique cela m'aiderait beaucoup svp, je passe mon oral bientôt, et c'est la seule qui me manque !