1

Rédiger un projet sur la vie de lycéen aux États-Unis

Bonjour, je dois rédiger un projet sur les Etats-Unis dont mon thème en titre "The life of high school student in the United States", pouvez-vous me donner des conseils merci.

Rédiger un projet sur la vie de lycéen aux États-Unis

Tu pourrais faire une comparaison avec le système scolaire français avec les similitudes et les différences

3

Rédiger un projet sur la vie de lycéen aux États-Unis

Voilà ce que j'ai fais pour l'instant:

"
Tout d'abord, comment fonctionne l'établissement secondaire aux Etats-Unis..?

La scolarité dans un établissement secondaire américain comprend six années d'études. Elle se termine par les années "Junior" et "Senior". Dans ces classes sont inscrits l'essentiel des " exchange students". L'année commence mi août - début septembre et s'acheve fin mai - début juin. Elle est divisée en deux semestres. Il y a cinq à sept heures de cours par jour. Leur durée est de 45 minutes. Ils se répetent dans le même ordre tous les jours de la semaine.
Première originalité du systeme américain : vous choisissez certaines matières. D'autres sont imposées (anglais, histoire des Etats-Unis). Vous renouvelez votre choix au second semestre. Rien ne vous empêche de multiplier vos matières ou de vous perfectionner dans un domaine.

Aux USA, l'éventail des cours est large. Il va des matieres classiques (littérature, mathématiques, physique) à des matières telles que : photographie, sociologie, micro-informatique, "speech", gastronomie, esthétique ... Avec l'aide de votre conseiller pédagogique, en fonction de vos goûts et de vos intérêts futurs, vous pouvez établir un emploi du temps aussi intéressant qu'utile.

L’année est divisée en deux semestres. Fin août – début septembre / Mi-février  pour le premier semestre. Mi-février – Fin mai / Début juin pour le second. La coupure entre les semestres est très importante dans la mesure où les matières étudiées et l’emploi du temps (au niveau de ces matières) évoluent totalement entre les deux semestres. Les « credits » correspondent d’ailleurs à des périodes d’un semestre. Pas de réflexion particulière sur le rythme annuel sinon pour «regretter les vacances françaises qui sont un peu plus longues !»

Le rythme hebdomadaire et journalier

Les cours ont lieu du lundi au vendredi. Les cours débutent entre 7H00 et 8H00 et s’achèvent entre 13H00 et 15H00. L’élève étudie généralement 5 ou 7 matières par semestre. 1 ou 2 matières s’étalent sur toute l’année ; les autres, nous l’avons vu, sont amenées à changer à la mi-février. Une des particularités  américaines est la répétition de l’ordre des cours tous les jours de la semaine. «C’est simple», nous dit-on, ou «On ne se disperse pas». «Mais ça manque un peu de variété». Le rythme journalier est globalement fort apprécié : «Les après-midi libres ça vaut de l’or.» «On se consacre à nos passions.» «C’est très épanouissant et beaucoup moins fatigant.» La participante dont nous publions l’emploi du temps consacre par exemple deux de ses après-midi au théâtre et deux autres au tennis. «Le sport en général prend de l’importance.»  «C’est très bien.» «Les activités artistiques ont une vraie place.» Certains émettent des réserves : «Quelquefois c’est exagéré, c’est au détriment des études.» On apprécie par contre à l’unanimité la durée des cours est de 48 minutes.

Relations et attitude
1) Professeurs / Elèves
Trois Quatorze publie dans chaque numéro une quantité non négligeable de témoignages sur ce sujet. Nous nous limiterons donc pour résumer la teneur des impressions émises à l’occasion de cette enquête à ce témoignage à la fois significatif et parlant : «Les professeurs sont vraiment très proches des élèves. On peut se confier à un professeur. Il est toujours là pour vous écouter et vous aider. Il n’y a pas d’affrontements élèves-profs comme il peut y en avoir en France.»

2) L’ambiance dans l’école
L’école est un lieu de travail autant que de rencontres, de fêtes, d’événements. «C’est un vrai lieu social, un lieu d’échanges.»

3) Les élèves
100 % de nos « enquêteurs » jugent les élèves américains détendus, bien adaptés à leur système scolaire au sein de cette école. «Ils sont heureux d’aller à l’école, et très actifs.» Certains regrettent le fait qu’il n’y ait pas de notion de classes (au sens de groupe). «Chaque élève a son programme propre, il est donc difficile de créer des liens solides.» D’autres parlent d’élèves «un peu trop adolescents», voire «immatures» et de «relations parfois superficielles.»





Matières

L’Anglais et l’Histoire américaine sont les deux matières quasiment obligatoires dans toutes les « High schools ». Pour le reste, l’élève organise son programme en fonction de ses goûts, de ses capacités, de ses objectifs. L’éventail des matières est particulièrement large. Il est très variable suivant les états et les écoles («car le système américain est très décentralisé»).  On notera à titre d’exemple : Architecture, Sociologie, Français, Russe, Allemand, « Parent Child Development », Astronomie, Musique, Multimedia, « Mechanic », Media, Photographie, Théâtre, Physique, « Creative working », « Poterie », Maths, Géographie, Psychologie, « Speech », « Wood technic », « Business », « Naval science ». La liste est loin d’être exhaustive.
Dans les « High schools » les matières sont en fait regroupées en grandes catégories. La « high school » de Herminston dans l’Oregon propose, par exemple, en section « Art » les matières suivantes : Chorale, « Cultural Art Forms », Dessin (niveau 1 & niveau 2), Peinture (1,2,3), « Exploratory arts », Jazz ensemble, « Majjazzti » , Percussions, Photographie, « Product design », »Interior design – Textiles », Production Video (1,2), Orchestre.
Pour obtenir sa graduation, l’élève est en revanche obligé d’obtenir un certain nombre de « credits » dans tel ou tel domaine ou dans telle ou telle matière (exemple : 4 « credits » de maths sur 4 ans) ce qui, dans l’absolu, limite ses choix. L’élève doit, en fait, gérer son programme sur toute la durée de sa « High school ». A ce niveau, l’aide du « Counselor » (conseiller pédagogique) lui est très précieuse. Tous apprécient la diversité des matières proposées et leur originalité : «On découvre vraiment des matières nouvelles.»

Voici l'emploi de temps type d'un élève américain de lycée:
(j'ai mis l'emploi du temps d'un élève de lycée américain)

et celui d'un élève de terminal dans un lycée français:
(j'ai mis l'emploi du temps d'un élève de terminal littéraire"

Remarque: Nous pouvons remarquer que le lycéen américain n'a pas cours le samedi alors que lycéen français a cours.





Hiérarchie des matières
L’absence de coefficients à l’examen final permet d’éviter le piège de la hiérarchie des matières. Nos participants semblent apprécier : «Il y a moins de divisions entre les élèves, bons et mauvais, intellos et non-intellos, scientifiques et littéraires… En tout cas, chacun a sa chance, même s’il n’est pas bon en maths ou en lettres.» «Un sportif est respecté comme les autres».


Certaines activités extra-scolaires aux Etats-Unis.

On va commencer avec une activitée réservée plus généralement aux filles, qu'aux garçons, et qui se nomme "Cherleaders" ou encore " Pom-pom Girls".  La définition de cherleader est une jeune athlète munie de pompons aux couleurs d'une équipe sportive, participant à un spectacle de chant, de danse et de figures acrobatiques donné pour encourager cette équipe lors d'événements et de championnats sportifs.

Ce sport est très appréciée et populaire dans les lycées, et fait rêver plus d'une car être pom pom Girls aux Etats-Unis chez les adolescents c'est être un fille populaire, une sorte d'icône, c'est un stéréotype qui a été repris dans la série "Glee" et qui montre la vie d'une jeune cherleader. Les garçons sont très peu intéressés par ce sport, mais certains garçons le pratiquent, une minorité.
Grâce à sa popularité croissante, elle s’étend internationalement et on estime à 100 000 les cheerleaders présents dans d’autres pays comme l’Allemagne, l’Australie, la Chine, la Colombie, la France, le Japon4, la Nouvelle-Zélande,le Canada ou les Pays-Bas.
Bien sûr être cheerleader est un travail dûr et intensive, il faut faire attention et ne pas prendre ce sport à la légère car il peut y'avoir des accidents comme des chutes qui entrainent de grandes conséquences.
Passons à un sport réservé aux garçons maintenant..
Le football américain est un sport collectif qui s'organise en temps de jeu. Le but du jeu est de gagner des points en portant un ballon ovale jusqu'à la zone d'en-but adverse. Le ballon peut être porté, progressé, lancé, intercepté, sorti, botté ou touché. Les points peuvent être marqués de différentes façons comme en franchissant la ligne de but avec le ballon, en lançant la balle à un autre joueur situé de l'autre côté de la ligne de but, en plaquant un joueur adverse ayant le ballon dans sa propre zone de but ou en tirant au pied le ballon entre les poteaux du but adverse. Le vainqueur est l'équipe ayant marqué le plus de points à la fin du match.
Aux États-Unis et au Canada (y compris au Québec), ce sport  est connu sous la simple dénomination de football1. On adjoindra les qualificatifs de canadien ou d'américain seulement lorsqu'il est nécessaire de distinguer les deux versions en question. En Australie et en Nouvelle-Zélande, le football américain et le football canadien sont appelés gridiron football tandis que dans les autres pays, il est différencié du football par un adjectif précisant son pays d'origine.

A la différence de la France, où il n'y a que très peu d'activitées extra-scolaires, nous nous contentons de peu alors qu'aux Etats-Unis, ils possédent un club de théâtre, un club de champs, de sciences où les éléves peuvent trouvaient plaisir à participer. Les lycéens américains sont très riches en divertissements alors qu'en France, il y'a un minimum de tout cela.

Rédiger un projet sur la vie de lycéen aux États-Unis

Je trouve que c'est très intéressant ce que tu as fais Petite précision: peut-être que tu as cours le samedi mais ce n'est pas une généralité pour tous les élèves français car par exemple, dans mon lycée, la semaine de cours est du lundi au vendredi inclus, même pour les Terminales L.

Rédiger un projet sur la vie de lycéen aux États-Unis

Bonjour, j'habite a Londres ,le système Anglais ressemble beaucoup au système Américain donc explique moi un peu plus se que tu dois faire ? Si je peux t'aider je le ferais avec plaisir!