L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Bonjour à tous,

Je me tourne vers vous aujourd'hui dans l'espoir d'obtenir des témoignages, et des conseils sur mon profil.
Je suis actuellement en TS, et me prépare plus ou moins gaiement à passer ce bac scientifique, sonnant la fin d'un long calvaire de 2 ans. Le fait étant que je suis sérieuse, mais absolument pas scientifique, je m'en sortirai en surnageant, sans doutes, mais sans user d'aucune disposition ni intérêt à ces disciplines.
Je commence réellement à saturer, le tourisme au milieu des futurs ingénieurs est plus qu'insupportable maintenant !
Pour le post-bac, j'ai demandé HK à Fustel, je n'ai d'ailleurs demandé qu'une seule prépa. Sinon ce sera fac de lettres et de musico.
Je suis quasiment sûre d'être acceptée, par ce que je suis en tête de classe en histoire, philo, espagnol, l'étais également l'année dernière en français. Les remarques sont très bonnes également. Et mes profs ne cessent de me le répéter, ce sont eux qui m'ont incité à postuler, en particulier ma prof de français de l'année dernière.

Pourtant, j'ai très peur, pour plusieurs raisons:
-ce n'est pas très compliqué d'être la meilleure dans une filière où les élèves ne jurent que par les maths et où le reste est clairement dénigré:
les programmes ne sont pas approfondis, la méthodo est survolée, l'aspect littéraire de ces 2 ans a vraiment été dénigré de façon générale, aussi je suis certaine d'avoir d'énormes lacunes dans beaucoup de domaines. Et le fait est qu'au lieu de lire comme je brûle de le faire, j'ai dû me prendre la tête avec des maths et de la physique.
-Je suis faible en anglais. J'ai une moyenne correcte, mais encore une fois, dans le contexte de ce lycée où les bonnes notes sont presque offertes à qui sait se tenir et faire le minimum. J'ai pourtant conscience de la médiocrité de mon niveau dans cette matière.

Bon tout ça pour vous demander votre avis; suis-je apte à survivre en HK ? Je suis bosseuse, curieuse, passionnée ! J'ai envie de rattraper ce temps perdu et de suivre un enseignement passionnant ! Mais je manque énormément de confiance en moi, et crains de subir ces deux années "de retard".

Merci à vous, pêche !

2

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Salut!
Je tiens à te rassurer sur le fait que si tu es sérieuse et que tu te donnes à fond dans les matières littéraires, que tu portes de l'intérêt à ce que tu fais en philo, hist/géo, que tu essaies d'approfondir par toi-même, il n'y aura aucun problème en prépa... Bon cela dit je veux pas te faire peur mais la prépa est un peu plus dure à ce qu'il paraît que la fac... Mais sache que ma prof de français (et tous les profs de français de mon lycée) ont fait une section scientifique, et ça ne les a pas empêchés de devenir prof de langue
Même si la prépa ne fonctionne pas (ce que je ne te souhaite pas!), tu peux toujours te tourner vers la fac, et là, avec du boulot et un peu de méthode, tu y arriveras forcément!
Je suis en TL cette année, et c'est vrai qu'on apprend plus de choses "littéraires", déjà parce qu'on a littérature: mais bon 2h par semaine ça va pas chercher bien loin: surtout qu'on apprend deux oeuvres à fond et deux dissert au bac où il faut se contenter de recracher ce que tu sais sur le bouquin en question... Côté philo, on a certes 8h/semaine, et plus de notions à connaître (23/24 en tout!), mais ça veut strictement rien dire: libre à toi de chercher plus d'infos et d'approfondir... Autrement dit on peut être en TL et se contenter du cours de la prof, mais pour moi, même avec 8h (ça fait toujours peur au début de l'année), on a du mal à boucler le programme et je regrette de n'avoir pas pris plus d'avance en début d'année.
Mais bon pour revenir à ton problème, sache qu'être en S permet aussi d'aller où on veut après, et ça, même si on déteste les matières scientifiques (comme moi    héhé!, c'est d'ailleurs pour ça que j'ai fui la S dès la seconde!).
Bref te fais pas de soucis, le plus important pour toi maintenant c'est d'assurer ton bac et de t'en sortir honorablement même en ayant une sainte horreur des maths, physique, etc.
Et pour ton niveau en anglais, tout dépend de ce vers quoi tu veux t'orienter après (métier), mais en prépa je crois qu'il faut être calé en langues (enfin j'crois)... Mais bon quand je vois le niveau de certains TL au lycée, le tien ne peut pas être pire! xD
Exemple: prononcer "gueule-ti" au lieu de "guilty", quand on va passer anglais spé à l'oral fin juin...
(ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres)

Ne t'inquiète pas, souffle, respire, et ne te stresse pas inutilement, tu vas y arriver !$
A+

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Bonsoir pêche,

Il ne faut pas s'inquiéter : si tu es "bosseuse, curieuse, passionnée", tu trouveras ta place en hypokhâgne. Les TS arrivent souvent avec une culture moins large que les TL -et encore...-, mais l'écart disparaît très vite, parce que l'hypokhâgne redistribue les cartes. Au bout de deux mois, on ne sait plus qui a fait quoi. Aucun bac général n'est a priori handicapant. Tu n'as pas d'inquiétudes à avoir, donc.

Ta faiblesse en anglais peut être gênante si : 1/ c'est ta première langue (mais je suppose que tu dois être alsacienne pour demander Fustel uniquement, et donc que tu es germaniste ?  ) ; 2/ si tu comptes prendre pour option en khâgne (soit la deuxième année) l'anglais ou ton autre langue vivante. Aux ENS, on ne passe qu'une seule langue vivante, tu peux donc choisir celle qui t'avantage le mieux. Par ailleurs, avant le concours tu as deux ans pour progresser. Ce que l'on demande en langue est assez scolaire...

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Merci à tous deux pour vos réponses !!!!
Concernant ce qu'on nous demande durant l'année, cela s'appuie presque exclusivement sur les cours qu'on nous aura donné ?
Je suis bien alsacienne, mais pas germaniste, non... Ma LV1 c'est l'espagnol. C'est possible de prendre cette langue au concours ?
Bonne journée

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Comme déjà dit, tu n'as pas de souci à te faire, un tiers des khâgneux sort de S...

Pour l'espagnol hélas, ce serait un bon choix mais Fustel ne propose qu'anglais et allemand en LV1, espagnol uniquement en LV2, c'est bien ce qui me semblait :
https://dossier.admission-postbac.fr/Po … i_cod=7913
Donc il te reste à potasser ton anglais !

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Ou à changer de lycée à la fin de l'hypokhâgne.

7

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

La procédure de changement de lycée est assez difficile au bout d'une année d'hypokhâgne. Je te déconseille d'entrer en ayant pour objectif de quitter ton lycée au bout d'un an.

Gagarine.

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Personnellement, la seule chose qui me fait peur c'est de plonger l'année prochaine.

Je sais pas, même si je suis très bon cette année, je suis également en rivalités avec d'autres excellents élèves qui me paraissent avoir de meilleures capacités de rédaction et de réflexion que moi et du coup j'ai très peur de me retrouver seul au milieu de génies précoces l'année prochaine et de chuter... ^^'

C'est pour ça que je me dis que les résultats que l'on a en Terminale ne me semblent pas vraiment être un indicateur très fiable pour l'année prochaine... est-ce qu'il arrive que de très bons élèves se ramassent terriblement en hypokhâgne ? (Je m'imagine déjà passer le premier DST et me prendre un 3 alors que je tourne à 17 maintenant... )

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Oui, ça arrive. Statistiquement parlant, ça a de grandes chances de t'arriver au moins une fois, dans une matière...

Mais ça n'est pas grave : les critères ne sont tout simplement pas ceux du lycée.

10

L’hypokhâgne est-elle faite pour moi ?

Ludoca,
Il serait triste d'entrer en classe préparatoire et de complexer déjà vis-à-vis de tes résultats. Le système de notation, les exigences rédactionnelles et la méthodologie des compositions ne sont pas les mêmes qu'au lycée. Ces classes te formeront, il ne faut pas l'oublier, si tu veux en enseignement de rigueur et surtout, remédier dans une certaine mesure à tes carences littéraires, l'hypokhâgne est faite pour toi. La motivation sera la clé de ta réussite, sans oublier que ta réussite est personnelle.

Gagarine.