Quels liens unissent les deux versions du poème d'Apollinaire et le poème de Bellaunay ?

Bonjour

J'ai deux questions de corpus à rendre en guise d'entrainement.

Voici les textes :
http://www.toutelapoesie.com/poemes/apo … e/zone.htm

J'ai la première version de ce poème en plus :

"Je me sens abandonné sur terre depuis mon plus jeune âge
Je n'ose pas me confier à l'étoile comme les rois mages.

Je n'ose plus regarder la croix, et à tous moments je voudrais sangloter
Sur moi, sur celle que j'aime, sur tout ce qui m'a épouvanté.

Je regarde les yeux pleins de larmes de ces pauvres émigrants
Ils croient en Dieu, ils prient, les femmes allaitent les enfants

Ils emplissent de leurs odeurs le hall de la gare Saint Lazare
Ils viennent de Russie, de Roumanie, il y a des Polonais et des Tartares

Ils ont peur d'avance des pays ou ils vont
J'ai vu parmi eux un vieux pope qui priait en slavon

Il s'interrompait pour gronder ses fils et ses filles, laide marmaille
Et l'on a couché une femme enceinte sur un peu de paille

Beaucoup de ces émigrants restent ici et se logent
Rue des Rosiers ou rue des Ecouffes dans des bouges

Je les ai vus souvent le soir ils prennent l'air dans la rue
Il y a surtout des Juifs leurs femmes sont tête nue

Elles restent assises exsangues au fond des boutiques
Et sont tristes et dolentes comme les saintes femmes

Les hommes lisent les journaux en yiddish
Et quand ils boivent c'est de la limonade

Il y en a de bleue, de verte, de rouge, d'orangée
Les cartes postales à toutes vitrines sont bien rangées

Et parmi ces Juifs, il y a des slaves orthodoxes, catholiques
Ils se tiennent sur le pas de leurs boutiques

Et moi en qui se mêlent le sang slave et le sang latin
Je regarde ces pauvres Polonais qui rêvent aux jours lointains[...]"

La première : "quels liens unissent les deux versions du poème d'Apollinaire et le poème de Bellaunay?"
-> pour celle là je ne sais pas quel plan faire...

J'ai déjà trouvé que chez Apollinaire il est question de la ville de Paris (cf Tour Eiffel, gare Saint Lazare...), il évoque aussi les ethnies qui s'y rencontrent (=immigration), il y a aussi des références à la religion chrétienne (Pie X, Christianisme..)
Chez Bellaunay, j'ai trouvé que son pastiche sur Zone d'Apollinaire était un poème sur le changement et l'avancée technologique, il évoque Paris également, et il semble déçu, en avoir marre (cf "las de ce monde moderne")...

Voilà voilà, je suis encore un peu dans le flou... si quelqu'un pouvait éclairer ma lanterne..