1

En quoi peut-on dire qu'à chaque fois que Lorenzzacio est joué, la pièce est créée ?

Bonsoir ,
Voici le sujet d'un devoir maison en littérature sur la mise en scène de la pièce Lorenzaccio.
En quoi peut-on dire qu'à chaque fois que Lorenzzacio est joué , la pièce est créée ?

J'ai eu beaucoup de mal à faire mon plan.... Si vous pouviez me donner quelques pistes pour avancer ma réflexion ...

merci

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

En quoi peut-on dire qu'à chaque fois que Lorenzzacio est joué, la pièce est créée ?

Bonsoir.

J'ai eu beaucoup de mal à faire mon plan....

Et quel est ce plan ?

3

En quoi peut-on dire qu'à chaque fois que Lorenzzacio est joué, la pièce est créée ?

J'ai choisi de faire un plan thématique mais je me demande si un plan chronologique ne serait pas mieux ..

Voici ce à quoi j'ai pensé en premier lieu :

I. Le choix de l'actrice. L'interprétation du personnage de Lorenzo différente selon les mises en scènes
a. L'interprétation de Sarah bernharth. Mise en avant de l'homosexualité de Lorenzo + Un héro romantique.
b. La dimension psychologique du personnage, un héros existentialiste (Parallèle avec le personnage de Camus)
Un Héros absurde. Avec la mise en scène de Gaston BATY

II. Les enjeux des décors, permettent un renouvellement de la pièce. ( j'ai un peu de mal à construire mon grand II)
a.Simple décors historique, mise en avant de Lorenzo avec BATY.
b.Mise en scène de miroir, monde des apparences.
-Otomar Krejca, jeu du double et la problématique du masque
-Yves beaunesne, utilise des marionnettes. Ici c'est l'enjeu de la manipulation et de la lutte pour le pouvoir.
c.Utilisation des costumes , on passe de la renaissance au XIX avec la mise en scène de Huster. Référence plus marqué à la France


III. Version scénique de l'oeuvre .. La pièce est injouable dans son intégralité et demande des choix de réorganisation de la pièce.
a. Suppression de nombreux actes  qui crée une pièce apolitique BATY et dans la pièce d'Armand Artois suppression de l'intrigue Cibo.
b. Gérad Philipe représentation de l'acte V , dimension politique intacte.
Le peuple est gommé dans certaines représentations.



Qu'en pensez vous ? C'est encore un peu confus j'en ai bien conscience..

En quoi peut-on dire qu'à chaque fois que Lorenzzacio est joué, la pièce est créée ?

Tout cela me semble intéressant, ton plan est assez bien adapté en gros (je n'ai pas regardé tous les détails...). J'attire ton attention sur autre chose : par leurs choix les metteurs en scène ont mis l'accent soit sur l'aspect politique et collectif, soit sur l'aspect psychologique. Tu trouves un tableau qui précise tout cela sur lettres volées. Pour le II, le choix des décors va plus ou moins ancrer la problématique au XVIème, au XIXème, ou la rendre intemporelle. Une mise en scène (je ne sais plus laquelle) établit même un parallèle avec le XXème par ses décors.