"J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit"

Bonjour tout le monde !

J'ai une dissertation et j'ai du mal à trouver le plan.

Sujet : « J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit » écrit Sacha Guitry

Mon introduction:
Ce dramaturge du siècle dernier nous affirme que le théâtre comique est un bon moyen de se délasser et de se divertir. En effet, selon Sacha Guitry, la mise en scène des personnages, le langage et le contexte théâtrale favorise le bon humour. Ainsi la comédie divertit et délasse mais peut également dénoncer la société.

Donc là d'après mon introduction je doit faire un plan dialectique c'est à dire plusieurs thèses.

Voici mon plan mais je ne suis pas sur de celui-ci :
I/ Appuyer la thèse de Sacha Guitry
  - Le rire "je ne sais pas quoi dire ici et manque d'exemple"
  - Le spectacle "idem"
II/ Réflexion sur la situation présenté
  - Théâtre : porteur d'un message "idem"
  - Procédé stylistiques "idem"

J'aimerais savoir si mon introduction est bonne et avoir des idées ainsi que des exemple pour mon plan.

Voilà merci !

"J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit"

Bonjour,

peut-être que tu pourrais allonger un peu ton introduction et montrer plus précisément comment tu passes du délassement et du divertissement à la dénonciation, par exemple en définissant délasser et divertir (du latin divertere: détourner) qui tous deux impliquent une mise à l'écart des soucis et des préoccupations de la vie de tous les jours. Or certaines comédies, engagées, ramènent en fait à cette vie de tous les jours, mais en amusant en même temps.
Il faudrait que tu définisses aussi précisément ce que tu entends par comédie. (dans le petit robert le sens 1 c'est toute pièce de théâtre, c'est le sens 2 qui met l'accent sur le comique, le sens 2 est très intéressant pour ton intro: "pièce de théatre ayant pour but de divertir en représentant les travers, les ridicules des caractères et des moeurs d'une société").

Dans ton I, il faudrait mettre l'accent sur l'évasion de la vie quotidienne et des soucis que représente la comédie comme divertissement. La lassitude c'est un "état d'abattement, de découragement mélé de d'ennui et de dégoût" (Petit Robert), alors comment la comédie délasse, stimule l'intérêt du spéctateur, son enthousiasme? Il y a des effets stylistiques, des procédés comiques qui rentrent dans cette partie. Tu peux parler du comique de geste, de mot, de situation...Comme auteurs il y a Marivaux, Molière, Beaumarchais etc. Les quiproquos par exemple sont une grande ressource comique, qu'on retrouve beaucoup chez Marivaux.

Dans ton II, il faudrait montrer comment ces fonctions de la comédie peuvent servir aussi d'autres buts, dans le cas du théâtre engagé. Comment l'auteur s'y prend pour défendre son point de vue dans une comédie, sans pour autant être ennuyeux, lassant, didactique...Et puis quel genre de dénonciation il offre au public, à quoi exactement il s'attaque. Avec Molière tu as de la matière dans toutes ses pièces...Dans Le mariage de Figaro Beaumarchais critique le comportement abusif des nobles, qui profitent de leurs pouvoirs, et sont incarnés par Le Comte qui cherche à séduire Suzanne, et à empêcher son mariage avec son valet Figaro. Au final, le mariage aura lieu et le Comte reconnaîtra ses torts auprès de sa femme...

Pour les exemples, essaie d'utiliser ce que tu as fait en cours.

"J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit"

Merci beaucoup Ondine sa m'a vraiment aidé.

Pour le grand I est-ce que je peus parler de l'avare pour le comique de répétition, je dis par exemple "Il y a aussi le comique de répétition qui est fait rire les spéctateur par exemple dans la pièce de Molière l'Avare lorsque Harpagon répond a sa fille Elise en reprenant exactement les meme phrase"

Est-ce-que à chaque fois que je parle d'un comique comme ci-dessus le comique de répétition je dois donné un exemple d'un pièce?

"J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit"

Oui c'est un très bon exemple, et à chaque fois que tu cites un procédé c'est bien d'avoir un exemple précis, voire des citations tirées de l'exemple.
Pour le II, quand tu parles des critiques des dramaturges, de leurs dénonciations, il faut aussi donner des exemples précis:pour  les thèses qu'ils défendent, et les moyens qu'ils utilisent pour les défendre. Par exemple de nombreux médecins sont ridiculisés chez Molière, c'est une façon pour lui de montrer qu'ils sont tous des charlatans et qu'il ne faut pas leur faire confiance, et là tu montres un ex précis, et tu expliques ce qui rend le personnage ridicule. Les dramaturges utilisent les ressources du comique pour dénoncer.

Bon courage!!

"J’aime la comédie, elle me délasse, elle me divertit"

Merci beaucoup !!!