Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Bonjour,

En rédigeant un commentaire composé de Nevermore, je me suis surpris à ne pas inscrire Verlaine à un mouvement. La raison est simple, d'après mon professeur de français : tous les écrivains ne sont pas à caser. Ainsi, Stendhal, Rimbaud et Verlaine sont trop spéciaux pour être intégrer à un mouvement.

Je suis cependant très embêté de ne pas " caser " en quelque sorte Verlaine dans mon introduction. Selon vous, n'est-ce raisonnable d'attribuer un mouvement à de tels écrivains le jour du baccalauréat de français ? Ou en est-on capable avec des pincettes ?

Cordialement,

Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Pourquoi donc tenir à le "caser" s'il est inclassable comme tu le dis toi-même ?
Mon avis : aucun intérêt (et même un danger certain) de faire rentrer de force la littérature dans des petites cases étroites...

Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Loin de moi cette manie de classer qui et quoi, je suivais la méthode du site, par ailleurs excellente, et celle de mon manuel scolaire, cette dernière exigeant de donner le mouvement littéraire d'un écrivain dans l'introduction.
Merci de ta réponse, je suis fixé sur ce point.

Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Oui, il y a la règle... et puis les exceptions ! 

5

Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Mais "les exceptions à la règle sont le féerie de l'existence." (Marcel Proust)...

6

Faut-il systématiquement attribuer un mouvement à un écrivain ?

Tu peux toujours énumérer les 2 ou 3 mouvements dans lesquels tu le classerais en justifiant brièvement.