Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Confondre morphologie et syntaxe est tout sauf rendre service aux étudiants. Mieux vaut tout simplement abandonner ce terme de passé deuxième forme qui n'a aucune utilité.

22 (Modifié par Laoshi 30/07/2019 à 17:37)

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Une réponse non argumentée n'a rien de clair et ne m'apprend rien.

La question posée ce matin à 9 h 14, si je souviens bien, mais peut-être me trompé-je, était : « Quel est le temps utilisé  ? »
J’ai répondu à la question posée, et je prends assez mal le fait que tu me le reproches, Paulang.
Je peux argumenter si l’on me demande d’argumenter, je n’ai aucune raison de le faire si l’on ne me le demande pas.(De quelle couleur est ma mer ? Elle est bleue. Point barre.)
Que l’on ergote sur le bien-fondé de ce temps et de ce mode, du nom qu’on lui a donné, de son utilité pour les étudiants, c’est une autre question.
Et, excuse-moi, Arthur, mais à qui s’adresse le Confondre morphologie et syntaxe est tout sauf rendre service aux étudiants ?

23 (Modifié par Arthur 30/07/2019 à 17:45)

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Il s'adresse à la justification du terme fournie par la grammaire contrastive du FLE pour finnophones (§ cité par paulang). Le fait qu'une forme verbale ait divers emplois syntaxiques est somme toute assez banal et ne justifie pas de lui donner deux labels morphologiques différents.

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Je ne connais pas cette grammaire finnoise. Pour ma part, je ne ne justifie rien, je restitue comme perroquet ce que m’ont appris les grammaires françaises de mon temps qui en valaient sans doute d’autres.
Je ne le nie pas, tu as sans aucun doute raison, mais les deux labels ne m’ont jamais gênée.

25 (Modifié par paulang 31/07/2019 à 13:10)

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Laoshi a écrit :

Une réponse non argumentée n'a rien de clair et ne m'apprend rien.

La question posée ce matin à 9 h 14, si je souviens bien, mais peut-être me trompé-je, était : « Quel est le temps utilisé  ? »
J’ai répondu à la question posée, et je prends assez mal le fait que tu me le reproches, Paulang.
Je peux argumenter si l’on me demande d’argumenter, je n’ai aucune raison de le faire si l’on ne me le demande pas.(De quelle couleur est ma mer ? Elle est bleue. Point barre.)

Je ne vous reproche rien, sauf peut-être de tronquer et ce faisant dénaturer mon propos. Je me plaindrai, je ne sais pas à qui mais je me plaindrai ! 
Il est évident que notre ami n'attendait qu'une confirmation de ce qu'il pensait. Le problème, c'est qu'ici comme à l'école, les réponses ne concernent pas que le questionneur mais tous les participants peut-êtres moins doués qui s'intéressent au sujet. Et à ceux-là, je le maintiens, votre réponse n'apportait rien.
Ma remarque ne disait pas autre chose.

26

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Ça ne me paraît pas si simple.
Si chaque message doit pouvoir être compris par tous les lecteurs qui s'y intéressent, on ne s'en sort plus. Il faudrait écrire un exposé à chaque fois.
Je lis moi-même nombre de messages portant sur des sujets que je trouve intéressants mais que je ne comprends pas. Parfois j'ajoute une question dont la réponse me fait comprendre ce que je ne comprenais pas mais souvent je ne demande rien car je vois qu'il y aurait trop de choses à m'expliquer pour que j'y parvienne. Des membres bons dans un domaine ont le droit de discuter entre eux de choses qui dépassent les autres.

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Et à ceux-là, je le maintiens, votre réponse n'apportait rien.

Et moi, je maintiens que j'ai donné une réponse correcte à la personne qui posait la question.
Que le message ait été raccroché par la suite à un fil datant de 2013 (!) ayant pour titre une autre question, n'est pas de mon fait.
Paulang, si tu as des questions personnelles, pose-les, demande à la façon des enfants : Mais pourquoi ?, tu trouveras pléthore d'érudits capable de te pondre des thèses sur des queues de poire.

28 (Modifié par paulang 31/07/2019 à 15:54)

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Hippocampe a écrit :

Ça ne me paraît pas si simple.
Si chaque message doit pouvoir être compris par tous les lecteurs qui s'y intéressent, on ne s'en sort plus. Il faudrait écrire un exposé à chaque fois.
Je lis moi-même nombre de messages portant sur des sujets que je trouve intéressants mais que je ne comprends pas.

Mais votre degré de compréhension, que vous sous estimez d'ailleurs, n'est pas l'affaire du répondeur qui sur point n'a aucune prise. Ce dernier comme le toubib n'a qu'une obligation de moyen et c'est déjà beaucoup.  Notre amie Laoshi avait-elle déployé toute sa science pour me tirer de mon ignorance crasse ?

29 (Modifié par lamaneur 31/07/2019 à 16:40)

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Conditionnel passé, Wikipédia

Je m'en souviens, mais jamais je ne me fusse imaginé que ce palais fût une des merveilles du monde.

Laoshi utilise le terme "conditionnel passé deuxième forme" car la phrase signifie exactement :

Je m'en souviens, mais jamais je ne me serais imaginé que ce palais fût une des merveilles du monde. (

avec le conditionnel passé première forme).


Arthur s'oppose à cette dénomination car l'expression "conditionnel passé deuxième forme" n'est plus utilisée. Voir le message 19 de Jehan.

Simple question de générations. Nous avons déjà rencontré ce genre de vaine discussion.

Différence entre le subjonctif plus-que-parfait et le conditionnel 2e forme

Ce n'est pas moi qui ai lancé la vaine discussion.
Il suffisait de signaler après ma réponse : Ce que tu dis, Laoshi, est obsolète tout comme toi.