1

La rêverie d'Emma Bovary

Bonsoir à tous,
Notre professeur de français nous a donné l'oeuvre de Madame Bovary a lire pendant ces vacances, on travaillera dessus comme étant un autre chapitre du programme.
je vais travailler sur "le rêve" (tout au long du livre)
J'ai fais mes recherches et voilà en quoi mon commentaire consistera:
1/l'origine des rêves d'Emma
    -Son enfance (ses lectures romanesques)
    -Son insatisfaction de sa vie quotidienne
    -le dégoût et l'ennui surtout vis à vis des personnes qui l'entourent (Charles, sa belle-mère)
    -Quelques détails séduisants  qui l'incitent à la rêverie ( la musique, les souvenirs, la diversité des personnages, L'aristocratie, l’Exorcisme)
2/le contenu des rêves d'Emma, les détails de son monde meilleur ( je ne sais pas si il y'a des détails communs dans tous les passages de rêverie dans le livre si vous pouvez m'aider à ce niveau)
   -je vais évoquer les procédés d'écriture, les différents champs lexicaux, l'ironie de l'auteur
3/l'échec à chaque fois de sa rêvasserie et son retour sur terre
   - les procédés d'écriture tel que les temps grammaticaux qui passent au conditionnel; moin de couleur; moin d'action
   - La sensation continue de déception qu'évoque Emma grâce a quelques détails qui mettent souvent fin à son rêve
     exemple : *l'attitude du musicien
                   *la misère, le musicien n'était qu'un mendiant
                   *L'enfant qui se met à tousser
                   *Le ronflement de Charles
Est-ce que je suis sur le bon chemin?! D'autres idées à ajouter, quelque chose à éliminer ? AIDEZ MOI SVP

2

La rêverie d'Emma Bovary

En un mot : bovarysme, et tout est dit.

Je te conseille d'ailleurs d'étudier les registres surtout au niveau de la fin avec la... de... je veux pas dévoiler la fin ! Bref, le registre pathétique est également très intéressant à étudier.

Une autre idée intéressante, c'est de mêler à la fois le rêve et l'action : quelles sont les tentatives de Emma pour concrétiser ce monde ? Il y a toujours une mise en abîme dans ces passages qui méritent d'être étudiées ! 

Étudie également la portée du texte, Flaubert fait une critique du roman en tant qu'échappatoire à travers ce personnage prisonnière de sa condition d'être et qui cherche à y échapper par le romanesque en créant un être de papier...

3

La rêverie d'Emma Bovary

Bien vu pour l'idée  de "mêler à la fois le rêve et l'action" Merci chubaka33
Mais je n'ai pas bien compris la relation du registre pathétique de la  fin avec le rêve d'Emma, je me dis peut être que 'est le résultat final de la recherche du bonheur qu'enquête le personnage, Bon si vous pouvez mieux expliquer 

4

La rêverie d'Emma Bovary

En fait, la dimension pathétique du texte lorsque Emma se donne la mort c'est à la fois pour représenter les dangers du bovarysme, donc de croire au personnage que l'on s'est créé et à ce rêve que l'on a voulu poursuivre, mais c'est surtout au niveau littéraire je dirais que la narration très violente de sa mort est fascinante : c'est la mort même du personnage et de son alter-ego de papier, c'est donc ici le rêve qui meurt dans le personnage lui-même (en gros : Flaubert montre la mort de son personnage qui s'est réfugié dans l'irréel qui représente surtout la vacuité du rêve et du romanesque, c'est une allégorie). Mais c'est une idée un peu difficile à expliquer, si tu arrives à l'exploiter tente, mais sinon reste sur l'idée que je t'ai donné. 

5

La rêverie d'Emma Bovary

mmmmm, cette dernière idée qui est en relation avec la mort d’Emma est bien intéressante j’essayerai de l'ajouter à la troisième partie "l'échec de la rêverie" Surtout quand elle retourne sur terre avec plusieurs détails qui favorisent sa déception et puis la déception totale et la mort de ce rêve d'après la mort du personnage épicurien lui même.
Qu'en pensez vous ?
ah et le reste du travail  si je lui ajoute ces deux idées il vous semble bien approfondi ?

6

La rêverie d'Emma Bovary

Oui ça peut être pas mal, mais n'oublie pas d'allier à la fois forme/fond pour ton argumentation, donc étudie bien les procédés d'écriture et le temps employés pour dégager la structure du passage et surtout (parce que les élèves l'oublient trop souvent) qu'est-ce qui fait l'intérêt du passage, c'est-à-dire qu'est-ce que Flaubert montre de plus grâce à son style que les autres ? (mais reste sur Flaubert hein ! )

(Évite les qualificatifs comme épicurien par contre, c'est un terme philosophique qui risque d'agacer ton correcteur surtout si tu fais un contresens largement répandu dessus !)

En tout cas je t'ai tout dis, je pense que tu as dégagé l'essentiel.

7

La rêverie d'Emma Bovary

je vous remercie, mais permettez moi de retourner à l'idée de "mêler à la fois le rêve et l'action" je veux quelques exemples  ou détails tirés du livre pour réussir à bien développer cette idée. Merrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrcccccccccciiiiiiiiiiiiii d'avance