1

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

salut,

voilà j'ai un commentaire littéraire a faire mais j'ai un peut de mal, est ce que vous pouvez m'aidez? (j'ai expliqué se que j'ai déjà trouver en dessous du texte).

voici le texte de Victor Hugo:

Napoléon III

Donc c'est fait. Dût rugir de honte le canon,
Te voilà, nain immonde, accroupi sur ce nom !
Cette gloire est ton trou, ta bauge, ta demeure !
Toi qui n'as jamais pris la fortune qu'à l'heure,
Te voilà presque assis sur ce hautain sommet !
Sur le chapeau d'Essling tu plantes ton plumet ;
Tu mets, petit Poucet, ces bottes de sept lieues ;
Tu prends Napoléon dans les régions bleues ;
Tu fais travailler l'oncle, et, perroquet ravi,
Grimper à ton perchoir l'aigle de Mondovi !
Thersite est le neveu d'Achille Péliade !
C'est pour toi qu'on a fait toute cette Iliade !
C'est pour toi qu'on livra ces combats inouïs !
C'est pour toi que Murat, aux russes éblouis,
Terrible, apparaissait, cravachant leur armée !
C'est pour toi qu'à travers la flamme et la fumée
Les grenadiers pensifs s'avançaient à pas lents !
C'est pour toi que mon père et mes oncles vaillants
Ont répandu leur sang dans ces guerres épiques !
Pour toi qu'ont fourmillé les sabres et les piques,
Que tout le continent trembla sous Attila,
Et que Londres frémit, et que Moscou brûla !
C'est pour toi, pour tes Deutz et pour tes Mascarilles,
Pour que tu puisses boire avec de belles filles,
Et, la nuit, t'attabler dans le Louvre à l'écart,
C'est pour monsieur Fialin et pour monsieur Mocquart,
Que Lannes d'un boulet eut la cuisse coupée,
Que le front des soldats, entrouvert par l'épée,
Saigna sous le shako, le casque et le colback,
Que Lasalle à Wagram, Duroc à Reichenbach,
Expirèrent frappés au milieu de leur route,
Que Caulaincourt tomba dans la grande redoute,
Et que la vieille garde est morte à Waterloo !
C'est pour toi qu'agitant le pin et le bouleau,
Le vent fait aujourd'hui, sous ses âpres haleines,
Blanchir tant d'ossements, hélas ! dans tant de plaines !
Faquin ! - Tu t'es soudé, chargé d'un vil butin,
Toi, l'homme du hasard, à l'homme du destin !
Tu fourres, impudent, ton front dans ses couronnes !
Nous entendons claquer dans tes mains fanfaronnes
Ce fouet prodigieux qui conduisait les rois
Et tranquille, attelant à ton numéro trois
Austerlitz, Marengo, Rivoli, Saint-Jean-d'Acre,
Aux chevaux du soleil tu fais traîner ton fiacre !

J'ai déjà trouvé le gd 1 : valorisation de napoléon Ier
            comme petit a): registre épique
                        le gd 2: dévalorisation de Napoléon III

je pourais peut être parlé ds le gd 1 b) des victoire de Napoléon Ier,
                                     en c) parler qu'il est considéré comme un héros
ds le gd 2 en a) monter ke Napoléon III est dévaloriser par l'utilisation des animaux
en b) et qu'il est violent face au peuple
en c) ?
voilà se que j'ai déjà trouver..
alors surtout si vous avez des idées laissé les-moi! sil vous plait!!!
merci!!!!

2

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Long pème... Tu es en quelle classe ?

Sinon il y a de bonnes idées je crois dans ce que tu as dit, mais ne t'axes pas autant sur ce qu'il dit, et peut être plus sur la manière dont il le dit. Je ne crois pas que ça soit réellement épique, car Hugo se sert justement de ce décalage entre le côté épique de l'épopée napoléonienne et la bassesse de NIII ce n'est pas pour rien qu'à la fin il colle celui ci dans un fiacre, qui n'est pas franchement un véhicule digne d'un grand empereur ! Il faudrait une vraie étude stylistique, même si souvent au lycée on n'est pas armé pour ça...

Par exemple (je dis ça après une premiere lecture rapide) souligner l'utilisation rhétorique des anaphores (Tu prends Tu mets Tu fais ; C'est pour toi qu'on a fait C'est pour toi qu'on livra C'est pour toi que Murat) qui par leur lourdeur veulent démontrer le narcissisme et l'égocentrisme de NIII, qui se prend pour NI. Il faudrait voir la ponctuation, les champs lexicaux, interroger les différentes expressions, les figures de style... Enfin, bon courage !

3

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

d'accord je vais retravailler le texte, je te remercie!
au fait.. je ss en seconde

4

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Bonjour, je fais un commentaire littéraire sur " Les Châtiments " de Victor Hugo. Pour pouvoir le faire, j'aimerais que quelqu'un m'explique en quelques mots les raisons pour laquelle Victor Hugo fait un blâme de Napoléon 3 dans ce poème.

Merci beaucoup de votre aide . 

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Bonsoir, je dois faire un commentaire composé pour le 12 mai sur le poème Napoléon III des Châtiments et j'aurais bien voulu un petit coup de main pour le plan a suivre. Le sujet est : Vous ferez le commentaire composé de ce poème en vous aidant des questions posées en classe (1/ Comment Hugo oppose-t-il Napoléon III et Napoléon Bonaparte dans ce poème ? 2/ Quels sont les deux registres utilisés dans ce poème ?).
Votre devoir comportera une introduction, deux parties et une conclusion.

Pour l'introduction, j'avais pensé à d'abord donner la situation politique du pays et la situation personnelle d'Hugo, ensuite dire que cest un poème issue des Châtiments écrit par Hugo en 1853, l'utilisation du registre pathétique (je suis pas bien sûre...) .
Pour le grand 1 j'avais l'idée de mettre : Les procédés utilisés par Hugo pour opposé Napoléon III et Napoléon Bonaparte.
Avec en a. la valorisation de Napoléon Bonaparte
En b. La dévalorisation de Napoléon III
En c. ???
Et pour le grand 2 je pense parlais principalement des registres mais je ne sais pas du tout comment le mettre en forme.
Ou sinon je pensais à faire comme karina58 c'est a dire séparé Napoléon 1e de Napoléon III et les traités en partie distincte.
Vous me conseillerez quoi ? :S

Merci de m'avoir lu et j'espère que vous pourriez m'aider même qu'un tout petit peu

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Merci de m'avoir lu et j'espère que vous pourriez m'aider même qu'un tout petit peu

Un tout petit peu.
Ce poème est construit sur une antithèse.
Il n'est qu'antithèse en fait.
Et cette antithèse aboutit à la réduction à néant de l'homme du coup d'état du 2 décembre.
Il est conforme au projet des Châtiments bien illustré ci dessous.
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/c … iments.jpg

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Antithèse, bien sûr, mais les nombreuses anaphores "C'est pour toi ...", en établissant un lien fort entre les deux Napoléon, permettent d'entrevoir un certain sens donné à l'Histoire par le poète. Je reconnais qu'il y a peu d'éléments explicites pour argumenter cette idée, mais elle me semble fondamentale.

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Merci pour votre aide, et sinon pour le plan du commentaire il est bien ou il faut que je le retravailles ?

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Il faut que tu le retravailles.
Et surtout, ne sépare pas le fond de la forme.
Suggestion :
-Les deux Napoléon.
-La volonté de réduire à néant le Second Empire incarné par Napoléon III

10

Hugo, Les Châtiments, Napoléon III

Daccord merci beaucoup

gabiana a écrit :

Suggestion :
-Les deux Napoléon.
-La volonté de réduire à néant le Second Empire incarné par Napoléon III

Je ne comprend pas vraiment la seconde partie. Il faut que je parle des batailles ?