Réécrire le début du Petit Chaperon rouge en le transformant en début de nouvelle réaliste.

Bonjour,

ECRITURE D'INVENTION : Réécrivez ce début du conte de Perrault en le transformant en un début de nouvelle réaliste.


LE PETIT CHAPERON ROUGE

Il était une fois une petite fille de Village, la plus jolie qu'on eût su voir ; sa mère en était folle, et sa mère-grand plus folle encore. Cette bonne femme lui fit faire un petit chaperon rouge, qui lui seyait si bien, que partout on l'appelait le Petit Chaperon rouge.
Un jour sa mère ayant cuit et fait des galettes, lui dit :
Va voir comme se porte ta mère-grand, car on m'a dit qu'elle était malade, porte-lui une galette et ce petit pot de beurre. Le Petit Chaperon rouge partit aussitôt pour aller chez sa mère-grand, qui demeurait dans un autre Village. En passant dans un bois elle rencontra compère le Loup, qui eut bien envie de la manger ; mais il n'osa, à cause de quelques Bûcherons qui étaient dans la Forêt.

Charles Perrault


Voici mon écriture d'invention :

Le 15 mars 2012, à Paris, en début d’après-midi, une petite fille de 10 ans, très jolie, avec de longs cheveux bruns et de grands yeux noirs, prénommée Marie, regardait sa mère faire des galettes dans la cuisine. Un peu plus tard dans l’après-midi, sa mère lui proposa d'aller voir sa grand-mère qui est souffrante et de lui apporter quelques galettes. La petite fille était folle de joie et se prépara pour aller voir sa grand-mère, qui habite tout près de chez eux. Elle était très coquette. Elle mit une belle petite robe, un manteau rouge et des petites chaussures vernies. Avant de partir, sa mère l’embrassa et lui interdit formellement de traverser le boulevard au bout de la rue car il y a beaucoup de voitures et c’est très dangereux pour elle de traverser seule alors elle lui dit de faire un détour. Mais la petite fille voulait faire plus vite et ne pensa pas au danger malgré ce que lui avait dit sa mère. Elle décida donc de traverser le boulevard. La petite fille commença à s’avancer dans la rue mais le feu vert passa au feu rouge. Les voitures allaient démarrer mais heureusement un passant l’a vu, s’avança vers elle, la prise par le bras et la ramena sur le trottoir à temps.



Pouvez vous m'aider et me dire si mon texte est bien, quels sont les erreurs, les fautes, ce qu'il faut modifier ou enlever ou ajouter et si j'ai bien choisi le bon temps car j'ai mis du passé simple, de l'imparfait ... j'aurai peut-être du en mettre un seul des deux ou il faut peut-être le mettre au présent non ? s'il vous plait. Merci.

Réécrire le début du Petit Chaperon rouge en le transformant en début de nouvelle réaliste.

Bonsoir.

Le 15 mars 2012, à Paris, en début d’après-midi, une petite fille de 10 ans, très jolie, avec de longs cheveux bruns et de grands yeux noirs, prénommée Marie, regardait sa mère faire des galettes dans la cuisine. Un peu plus tard dans l’après-midi, sa mère lui proposa d'aller voir sa grand-mère, qui était souffrante, et de lui apporter quelques galettes. La petite fille était folle de joie et se prépara pour aller voir sa grand-mère adorée , qui habitait tout près de chez eux. Elle était très coquette. Elle mit une belle petite robe, un manteau rouge et des petites chaussures vernies. Avant de partir, sa mère l’embrassa et lui interdit formellement de traverser le boulevard au bout de la rue car il y avait beaucoup de voitures, et c’était très dangereux pour elle de traverser seule.  Alors elle lui recommanda de faire un détour. Mais la petite fille voulait arriver plus vite et ne pensa plus au danger malgré ce que lui avait dit sa mère. Elle décida donc de traverser le boulevard. Elle commença à s’engager sur la chaussée, mais le feu vert passa au feu rouge. Heureusement, juste avant que les voitures démarrent,  un passant qui avait vu l'imprudente s’élança vers elle, l'empoigna par le bras et la ramena sur le trottoir à temps.

Réécrire le début du Petit Chaperon rouge en le transformant en début de nouvelle réaliste.

Bonsoir,

Le 15 mars 2012, à Paris, en début d’après-midi, une petite fille de 10 ans, très jolie, avec de longs cheveux bruns et de grands yeux noirs, prénommée Marie, regardait sa mère faire des galettes dans la cuisine. Un peu plus tard dans l’après-midi, sa mère lui proposa d'aller voir sa grand-mère, qui était souffrante, et de lui apporter quelques galettes.

Je pense qu'on pourrait supprimer le second "après-midi"...

Muriel

Réécrire le début du Petit Chaperon rouge en le transformant en début de nouvelle réaliste.

Merci beaucoup.