Diderot, La Religieuse - Questions

Bonjour,

Avant tout, j'ai hésité à poster ce sujet dans "Littérature française". Mais étant donné que je pose des questions vraiment précises (un peu trop peut-être) je préfère les envoyées ici (désolé si ce n'est pas la bonne rubrique :s).
Venons-en aux faits ! Tout d'abord je précise que mes questions portent sur le livre « La Religieuse » de Diderot.
Ayant une (très) faible culture littéraire je me pose des questions sur certaines références. Je n'ai pas la page précise, mais c'est au moment ou Suzanne évoque les derniers instant de la soeur de Moni. Je cite la phrase posant problème : « Elle avait perdu le sommeil, et elle passait les jours et les nuits à méditer et à écrire, elle a laissé quinze Méditations […] ». J'aimerai savoir si possible pourquoi le terme « Méditations » a une majuscule alors qu'il est en milieu de phrase, à quoi cela se rapporte ?
C'est peut-être futile mais j'aimerai tout comprendre afin de ne pas faire d'erreur de jugement dans mon commentaire.

Merci bien

2

Diderot, La Religieuse - Questions

Je peux me tromper mais la Méditation rentre dans le cadre de ces écrits religieux : ce n'est plus le substantif "méditation" mais cela désigne un genre , tout comme tu désigne les Mémoires de Saint-Simon ou la Relation de Mère Angélique Arnauld par une majuscule

Diderot, La Religieuse - Questions

Ca m'avance un peu plus merci, mais ça reste toujours un peu flou à vrai dire.
Ce seraient des Méditations dans le style de ce qu'à fait Descartes par exemple ? (désolé, encore une fois je n'ai quasi pas de culture littéraire donc il m'est un peu difficile de situer tes exemples même s'ils m'aident à m'y retrouver un peu mieux). Dans ce cas ça dépasserait le cadre religieux ?

4

Diderot, La Religieuse - Questions

L'exercice de la méditation (sur la mort en l'occurrence) peut être religieux comme philosophique mais ici il s'agit d'écrits d'une religieuse qui rédige ce qu'elle médite, ce à quoi elle réfléchit. cet écrit s'appelle une Méditation

Descartes pour reprendre ton exemple va écrire sur ce qu'il médite et le contenu de cet écrit (ses méditations) va devenir un titre et un "genre" littéraire : celui des Méditations
c'est ce qu'on appelle un titre rhématique : cela signifie que le titre de l'oeuvre désigne la "forme" ou le "genre" du texte (les Fables de La Fontaine par exemple : c'est le titre du recueil mais aussi le contenu : des fables)

Est-ce que cela te parait plus clair?

Diderot, La Religieuse - Questions

Oui très clair, merci bien ^^