1

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Bonjour,

Soit un mot blablabla. Je veux mettre une note (1) que j'expliquerai en bas de page.

1/ Le mot que je veux annoter est suivi d'une ponctuation quelconque (virgule, point, point-virgule, etc.). Dois-je mettre la note avant ou après la ponctuation ?

Exemple : Polymnie (1), muse de la rhétorique ou Polymnie, (1) muse de la rhétorique ?   

2/ Même question avec les guillemets : doit-on écrire "Polymnie"(1) ou "Polymnie (1)"

Merci d'avance pour vos réponses.

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

L’appel de note suit immédiatement (sans espace), avant tout signe de ponctuation le mot auquel il se rapporte. Exemples :
• Comment dois-je placer cet appel de note5 ?
• L’appel se place toujours ainsi9.
• Ainsi : « Placez correctement cet appel4. »
• Le directeur a dit que votre « appel de note3 » n’est pas bien placé.

3

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Anne, merci infiniment !

4

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

L’appel de note suit immédiatement (sans espace), avant tout signe de ponctuation le mot auquel il se rapporte. Exemples :
• Comment dois-je placer cet appel de note5 ?
• L’appel se place toujours ainsi9.
• Ainsi : « Placez correctement cet appel4. »
• Le directeur a dit que votre « appel de note3 » n’est pas bien placé.

Pour le cas • Ainsi : « Placez correctement cet appel4. », je le placerais en fin de guillemets si l'appel concerne la source de la citation ou une note la concernant dans son entièreté.

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Mes exemples ont été pris dans la Charte typographique des Editions du CNRS
https://web.archive.org/web/*/http://ww … er-etape-3
et des exemples analogues sont dans la Charte éditoriale des PUF :
https://web.archive.org/web/*/http://ww … stique.pdf

6

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

ComteDeValmont a écrit :

Pour le cas • Ainsi : « Placez correctement cet appel4. », je le placerais en fin de guillemets si l'appel concerne la source de la citation ou une note la concernant dans son entièreté.

Le second lien d'Anne indique effectivement au moins une exception à la règle :

Quand la note porte sur un groupe de citations, l’appel se place à l’extérieur du dernier guillemet fermant et avant le point final. Ex. : Cette délimitation procède d’un souci accru de son « humeur », de son « caractère » ou de son « tempérament »10

La règle est que l'appel colle au mot quand il ne concerne qu'un mot, mais quand l'appel concerne un groupe de mots, doit-il coller au dernier mot ou à un signe lié au groupe de mots ?
Il semble qu'en dehors peut-être du cas précité d'un groupe de citations, la réponse est "oui", comme le suggérait le quatrième exemple du premier message d'Anne. C'est ce que résume un article édifiant : En d'autres termes, on préconise de rattacher directement le numéro d'appel de note à la dernière unité lexicale, ce qui revient à brûler la politesse à toute ponctuation fermante.
Naturellement, nos yeux peuvent être pollués par les habitudes anglo-saxonnes qui sont différentes et par nos lectures anciennes d'un temps où la règle était encore loin d'être aussi consensuelle (comme l'illustre l'article précité).

7

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Merci à tous. Mais je ne sais plus quoi faire... En conclusion, je vais choisir une option (celle d'Anne) et m'y tenir.

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Bonjour,

Les normes typographiques changent comme toutes les normes d'ailleurs.
La tendance actuelle consiste à positionner l'appel de note en fonction du sens :
si la note porte sur l’ensemble de la phrase terminé par un point alors l’appel de note doit être situé après ce signe de ponctuation.
Même chose s'il s'agit d'un membre de phrase ponctué par un point-virgule ou une virgule.

Exemples :
1. J'aime beaucoup jouer à la pétanque1.
2. J'aime beaucoup jouer à la pétanque.2

1 C'est un jeu très intéressant.
2 C'est pour cela que j'ai raté mes examens.

Dans le premier cas, la note se rapporte au mot « pétanque », dans le second cas, à la phrase « J'aime beaucoup […] ».

Cordialement,

9

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Merci Laoban. Trois ans après, le sujet m'intéresse encore et se grève du problème des citations et des guillemets. Certains ouvrages mettent la note avant les guillemets, d'autres après.

Exemple :

Stendhal écrit (il s'agit d'un analyse du tableau de Gérard, Corinne au Cap Misène) : "Je vois dans les yeux de Corinne le reflet des passions tendres telles qu'elle se sont révélées aux peuples modernes, etc." (1)

Ou :

Stendhal écrit (il s'agit d'un analyse du tableau de Gérard, Corinne au Cap Misène) : "Je vois dans les yeux de Corinne le reflet des passions tendres telles qu'elle se sont révélées aux peuples modernes, etc. (1)"

(1) : Stendhal, connu avant tout comme romancier, est également critique d'art.   

Dans la mesure où il s'agit d'une citation, il semble logique de mettre la note après les guillemets. C'est en tout cas ce que je pratique.

10 (Modifié par laoban 14/08/2016 à 09:55)

Notes de rappel avant ou après ponctuation ?

Bonjour,

Pour les citations la position de l'appel de note varie selon les ouvrages de référence. Si l'Imprimerie nationale préconise dans son Lexique de le placer à l'intérieur des guillemets avant le signe de ponctuation (ce qui est parfaitement illogique), d'autres ouvrages comme le Manuel de typographie élémentaire  de Perrousseaux et le Guide du typographe de l’Association suisse des typographes, indiquent en revanche qu'il faut le placer après les guillemets.

Exemples :
1. Règle Imprimerie nationale : « Assurons-nous bien du fait, avant que de nous inquiéter de la cause1. »
2. Règle courante plus logique : « Quand on veut plaire dans le monde, il faut se résoudre à se laisser apprendre beaucoup de choses qu'on sait par des gens qui les ignorent. »2

Notes
1 Fontenelle, Histoire de oracles, Édition critique par Louis Maigron, Paris, 1908.
2 Chamfort, Maximes et pensées. Caractères et anecdotes, Paris, Gallimard, 1965, p. 85, no 261.

On voit que dans l'exemple 1, il y a ambiguïté : on ne sait pas si la note concerne le mot « cause » ou si elle renvoie à une référence bibliographique comme c'est le cas ici. C'est la raison pour laquelle, la règle de l'Imprimerie nationale est de plus en plus souvent abandonnée au profit de la règle courante plus logique.
Vous avez donc raison de l'adopter, mais n'oubliez pas d'utiliser les guillemets français avec des espaces (« ... ») et non les guillemets anglais ("...") ou allemands (“...”). 

Cordialement,