1

Les poètes "prennent le parti des choses"

Bonjour !

J'ai lu le Parti pris des choses de Francis Ponge et nous avons à présent une dissertation liée à ce sujet :
"Après avoir expliqué le sens de l'expression "prendre le parti de...", vous expliquerez en un développement argumenté et illustré d'exemples, dans quelles conditions on peut dire que les peintres et poètes "prennent le parti des choses" et comment ils le font".

pour les exemples, on ne doit pas se focaliser que sur Ponge, mais également sur Fautrier, Magritte (1958 La légende dorée), Braque et Chardin.

il faut apparemment faire un plan thématique. c'est pour cela j'ai un peu de mal car je suis plutôt habituée aux plans dialectiques...

j'ai donc quelques idées quant au plan mais je ne sais vraiment pas si je suis dans la bonne direction :
I. comment prendre le parti des choses?
II. pourquoi le faire?
(je pensais évoquer la définition de l'expression dans l'intro)

qu'est-ce que vous en pensez ? si vous pouviez me donner quelques autres idées svp... parce que là je suis un peu "en panne" :S

2

Les poètes "prennent le parti des choses"

Bonjour the-marseillaizz,

Ce que tu proposes n'est pas un plan thématique mais analytique sous la forme question, causes, solutions.

Ce pourrait donc être
Qu'est-ce que  "prendre le parti des choses..." ?
Pourquoi ou quels avantages pour le poète ?
Comment ou quel travail stylistique pour l'artiste ?

En revanche si tu choisis un plan thématique, il s'agira de décrire trois aspects de "prendre le parti des choses...", par exemple :
Le goût pour les petites choses
Le regard nouveau
Une prose poétique ou la promotion du langage

Les poètes "prennent le parti des choses"

Oui Jean-Luc parce que "le parti pris des choses" c'est aussi pour Ponge le parti pris du langage ; il sera alors interessant de le différencier du travail des peintres (la répétition de la baguette de pain dans le tableau de Magritte peut être rapprochée du poème de Ponge sur Le pain)
STP peux-tu donner des titres de Fautrier, je dois dire que je ne connais pas du tout cet artiste !
Tu peux choisir une approche transversale, avec aussi le tableau La brioche de Chardin
Différencier la "simplicité" des baguettes de Magritte et la "mise en scène" de la Brioche ; rapprocher le rebord de la table et celui de la fenêtre

4

Les poètes "prennent le parti des choses"

merci beaucoup pour votre aide cela m'a vraiment été d'une grande utilité!
pour Fautrier je ne l'ai pas exploité car je ne connais également pas trop cet artiste j'ai donc préféré ne pas m'avancer.
merci encore une fois !

Les poètes "prennent le parti des choses"

Bonjour, je m'appelle Clara, et j'ai le même sujet que the marseillaizz à rendre: j'ai choisi le plan thématique, le problème est que cela fait 3 jours de suite que j'essai de faire mon plan détaillé mais je ni arrive pas...
voici mon plan:
I) Le goût pour les choses simples

1-Certains poètes et écrivains sont attentifs à la réalité plutôt banale qui les entoure

2-Une grande liberté des auteurs


II)Un regard neuf sur les choses

1-Le poète redonne leur réalité aux choses par le biai des mots, de même que le peintre, avec la peinture
   
2-La manière dont  des artistes "prennent le parti des choses

3-Une manière de redécouvrir le monde réel

Le problème est que je ne sais pas s'il faut que je fasse 3 partie ou que 2 et si mes axes tiennent la route...j'ai peur de me répéter...de plus je n'ai aucune idée de problématique pour l'introduction ni si je dois la commencer par une citation ou la définition du parti pri des choses...
pouvez vous me répondre merci