Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Bonjour, je suis en première S et j'ai à faire une dissertation ayant pour sujet : Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Pour l'instant j'ai le plan :

P1 : Faire rire
1 : Situation insolite
2 : Personnages atypiques

P2 : Dénoncer et instruire
1 : Corriger les mœurs
2 : Dénoncer des injustices (ex : le mariage de Figaro)

Mais je ne trouve pas d'exemples à mettre. Donc si quelqu'un pourrait m'aider ?
Merci d'avance.

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Bonjour et bienvenue.

Tu ne trouves pas d'exemples, à part Le Mariage de Figaro ?
Tu as pourtant eu l'occasion, sans doute, d'étudier d'autres comédies...

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Ah non, désolé, j'ai oublie de mettre les autres exemples :

P1 : Faire rire
1 : Situation insolite (ex : l'Avare avec la scène de la cassette)
2 : Personnages atypiques (ex : Monsieur Jourdain dans le Bourgeois Gentilhomme)

P2 : Dénoncer et instruire
1 : Corriger les mœurs (ex : l'Avare)
2 : Dénoncer des injustices (ex : le mariage de Figaro)

4

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Je ne sais si monsieur Jourdain est vraiment "atypique". Au contraire, Molière veut dénoncer les moeurs de ses contemporains et la salle riait à gorge déployée (le parterre du moins), lorsqu'elle reconnaissait les travers soulignés par Molière. Il en est de même de ses autres oeuvres, comme Les Précieuses ridicules, Les Femmes savantes, etc. 

Donc, plutôt que de parler de "personnages atypiques" dans le 2., il vaut peut-être mieux écrire : "Les personnages de Molière, des types. (ou encore : la typologie des personnages de Molière).

Ceci dit, cela rejoint le II. Molière utilise toujours le rire pour dénoncer les moeurs du temps. Il vaudrait mieux utiliser une farce de ses débuts, peut-être.

5

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

bonjour à tous,
moi aussi j ai un sujet similaire mais avec un plan différent
et donc je dois trouver des exemples pour illustrer mes arguments
dans un premier temps je souhaite montrer que une œuvre peut faire rire sans poser de réflexion
comme exemples je recherche des films, des pièces, des livres j ai malheureusement trouver aucun classique qui illustre cet idée ( hormis les choses plus modernes : film Ted...,  scène certain one man show?)

de même, je dois trouver des œuvres qui ne font que réfléchir sans faire rire j ai donc penser au œuvre historique qui font etat d histoire de vie ( autobiographie ou biographie mémoire d’outre-tombe ou le journal de Marie-Antoinette), de traite qui dénonce (traite sur la tolerance de voltaire)et de simple roman qui nous propose uniquement une reflexion (type Bel ami)

et pour finir des oeuvres qui font les deux, tous de suite j ai pensé a moliere le bourgeois gentillehomme, le malade imaginaire pour la comédie mais est ce que quelqu un aurait des idées de romans ou autres livres ?

merci d'avance,

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

diane.klein78 a écrit :

bonjour à tous,

et donc je dois trouver des exemples pour illustrer mes arguments
dans un premier temps je souhaite montrer que une œuvre peut faire rire sans poser de réflexion
comme exemples je recherche des films, des pièces, des livres j ai malheureusement trouver aucun classique qui illustre cet idée ( hormis les choses plus modernes : film Ted...,  scène certain one man show?)

Je constate une erreur de méthode : on cherche d'abord les exemples, qui donnent les arguments. Des arguments sans exemple, c'est un cadre vide, et si vous n'arrivez pas à le remplir, c'est peut-être que vos arguments n'en sont pas.

et pour finir des oeuvres qui font les deux, tous de suite j ai pensé a moliere le bourgeois gentillehomme, le malade imaginaire pour la comédie mais est ce que quelqu un aurait des idées de romans ou autres livres ?

merci d'avance,

Si vous devez travailler sur la comédie, les romans et traités philosophiques sont totalement hors sujet.
On vous demande de travailler sur la comédie proprement dite, celle qui est comique, et pas sur le drame sérieux, comme disait Diderot.
Signalez la vieille opposition entre la farce (Molière en a d'ailleurs composé), le boulevard, divertissement pur, et la comédie dite grande comédie, qui donne à réfléchir.
Concluez en disant que les catégories ne sont pas étanches, et que certaines pièces de boulevard (Feydeau, par exemple) mettent en évidence l'absurde de la vie mieux que du Ionesco.

... mais connaissez-vous Feydeau et Ionesco ?

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

Bonjour,
Même si cela est un peu tard pour un exemple de partie 2 du paragraphe 2 ( dénoncer les injustices ) tu peux citer L'école des Femmes car Molière dénonce la sous mission de la femme dans la société.
Bonne continuation!

8

Les comédies ne servent-elles qu'à nous faire rire ?

La dissertation est sans aucun doute rendue, corrigée depuis longtemps ...