Apollinaire, Si je mourais là-bas...

bonjour
j'ai un commentaire à faire sur le passage qui commence par "si je mourais là-bas...".
J'ai pensé aux rimes, etc... (tout ce qui est analyse stylistique) maisj'hésite pas mal (en français, étant donné qu'il y a pas mal de choses à dire...)
merci d'avance

Si je mourais là-bas sur le front de l’armée
Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée
Et puis mon souvenir s’éteindrait comme meurt
Un obus éclatant sur le front de l’armée
Un bel obus semblable aux mimosas en fleur

Et puis ce souvenir éclaté dans l’espace
Couvrirait de mon sang le monde tout entier
La mer les monts les vals et l’étoile qui passe
Les soleils merveilleux mûrissant dans l’espace
Comme font les fruits d’or autour de Baratier

Souvenir oublié vivant dans toutes choses
Je rougirais le bout de tes jolis seins roses
Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants
Tu ne vieillirais point toutes ces belles choses
Rajeuniraient toujours pour leurs destins galants

Le fatal giclement de mon sang sur le monde
Donnerait au soleil plus de vive clarté
Aux fleurs plus de couleur plus de vitesse à l’onde
Un amour inouï descendrait sur le monde
L’amant serait plus fort dans ton corps écarté

Lou si je meurs là-bas souvenir qu’on oublie
— Souviens-t’en quelquefois aux instants de folie
De jeunesse et d’amour et d’éclatante ardeur —
Mon sang c’est la fontaine ardente du bonheur
Et sois la plus heureuse étant la plus jolie

Ô mon unique amour et ma grande folie

Rappel des règles
Seuls les élèves ayant effectué un travail personnel préalable sur leur sujet peuvent obtenir une aide ponctuelle. Vous devez donc indiquer vos pistes de recherches personnelles.

2

Apollinaire, Si je mourais là-bas...

Voilà je dois faire le commentaire composé de  " Si je mourais là-bas" de Apollinaire. J'ai déjà r&fléchis un peu et j'ai trouvé un plan mais je voudrais savoir si il est bien. Pouvez vous me donner votre avis.


I- La guerre
    a) La destruction
    b) Un monde ensanglanté
    c) La mort du poète et ses adieux à la femme aimée

II- Un deuil éphémère
    a) Un tristesse passagère
    b) Le souvenir que gardera Lou du poète

III- Un monde meilleur
    a) Le renouveau de la nature
    b) Un monde meilleur pour tous
    c) Une prière d'être heureuse

Merci !

Apollinaire, Si je mourais là-bas...

Bonjour. Je suis élève en première L et suite à un corpus de texte, je dois faire le commentaire de Si je mourais là-bas de Guillaume Apollinaire.
J'ai bien compris que les thématiques étaient la mort et l'amour ainsi que le souvenir étaient très importants dans ce poème, seulement toutes les idées se brouillent dans ma tête et je ne sais pas par où commencer.

Pour le moment, j'aurais comme plan :
        I - La mort ; la réalité
a. La dureté de la guerre (parler du champ lexical de la première strophe, qui est assez violent et renvoi à une forme de tragique et tu thème récurrent qu'est la guerre tout au long du poème.)

b. Un conditionnel pour s'échapper (le fait que le poème débute par "Si" et que tout au long de celui-ci, plusieurs idées, rêves, envies impossibles soient exprimés "Tu ne vieillirais point" v. 14 ou encore toute la strophe 4 qui insinue qu'en mourant, le poète permettrait au monde de revivre.)

c. Le souvenir fait vivre (grâce à sa liaison avec Lou, le souvenir qu'il a d'elle et qu'elle a de lui, peut être que ces pensées permettent à Apollinaire de survivre. Il me faut encore pousser cette réflexion.)

        II - L'amour ; l'illusion
a. Présent pour Lou même dans l'au delà (je souhaitais parler ici notamment du souvenir, très présent dans les strophes 2, 3 et 5 dans lesquelles il est également question du fait qu'Apollinaire "survive en elle" "Souvenir oublié vivant dans toutes choses
Je rougirais le bout de tes jolies seins roses
Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants" v. 11, 12 et 13 tout en rappelant bien sur le rapport avec la mort ici représentée par le sang.)

Quant aux b et c, je ne sais pas, c'est là que les idées deviennent plus floues.

Pouvez-vous m'aidez s'il vous plait, quitte à mélanger les parties de mon plan pour en recréer un.
Merci beaucoup.

Si je mourais là-bas sur le front de l'armée
Tu pleurerais un jour ô Lou ma bien-aimée
Et puis mon souvenir s'éteindrait comme meurt
Un obus éclatant sur le front de l'armée
Un bel obus semblable aux fleurs de mimosas

Et puis ce souvenir éclaté dans l'espace
Couvrirait de mon sang le monde tout entier
La mer les monts les vals et l'étoile qui passe
Les soleils merveilleux mûrissant dans l'espace
Comme font les fruits d'or autour de Baratier

Souvenir oublié vivant dans toutes choses
Je rougirais le bout de tes jolis seins roses
Je rougirais ta bouche et tes cheveux sanglants
Tu ne vieillirais point toutes ces belles choses
Rajeuniraient toujours pour leurs destins galants

Le fatal giclement de mon sang sur le monde
Donnerait au soleil plus de vive clarté
Aux fleurs plus de couleur plus de vitesse à l'onde
Un amour inouï descendrait sur le monde
L'amant serait plus fort dans ton corps écarté

Lou si je meurs là-bas souvenir qu'on oublie
- Souviens-t-en quelquefois aux instants de folie
De jeunesse et d'amour et d'éclatante ardeur -
Mon sang c'est la fontaine ardente du bonheur
Et sois la plus heureuse étant la plus jolie

Ô mon unique amour et ma grande folie

Apollinaire, Si je mourais là-bas...

Ce poème est aussi un hommage à la femme aimée.cet amour rend tout plus beau, et la mort ici n'est pas envisagée comme une horreur mais elle est embellie. Si ça peut t'aider à trouver tes sous-parties...
je te conseille aussi de te pencher sur les sonorités, assez musicales (allitérations, assonances...) en accord avec cet amour et cette conception embellie de la mort