Ne pas l'avoir eu/e facile

Bonjour,
J'entends souvent cette expression : "Il / elle ne l'a pas eu/e facile".
Habituellement, le sens donne à penser qu'on parle de la vie, ou d'une tâche particulière, mais ce n'est pas clair. Je n'ai rien trouvé sur cette expression, pourtant assez courante. Et, bien entendu, je ne sais pas si je dois l'accorder ou non.

Quelqu'un aurait-il de l'information à ce sujet?

Merci.

2

Ne pas l'avoir eu/e facile

J'ai trouvé la locution verbale avoir facile, qui est un provincialisme assez fréquent dans le nord et l'est de la France. Regarde ici.
D'après ce lien, par contre, le contact de certaines régions avec la langue flamande serait à l'origine du l', pronom personnel élidé. Autant parler de flandricisme alors !
C'est pareil qu'avec avoir mauvais (et l'on entend souvent certains dire : il l'a mauvaise !).
Il vaut donc mieux utiliser avoir facile que l'avoir facile. La question de l'accord ne se pose même plus.

Ne pas l'avoir eu/e facile

Mais comment utiliser "avoir facile" sans COD  ?

4

Ne pas l'avoir eu/e facile

C'est bien sûr impossible. Je pense juste que c'est mieux d'expliciter le COD (en évitant l'), pour que l'interlocuteur comprenne mieux sur quoi il porte. Ceci n'est valable que dans le cas où rien ne précède/suit la phrase proposée par Eva2004.
Sa mère est très malade, et il doit aider son père. Il ne l'a pas facile (la vie). → Aucune ambiguïté.
Il ne l'a jamais eue facile (la vie) : il a toujours dû aider sa famille. → Aucune ambiguïté.
Par contre, c'est impossible de savoir quel est le COD quand quelqu'un se contente de dire :
Il ne l'a pas eu(e) facile !
En fait, maintenant que j'y pense, cela n'est pas tout à fait impossible. Le contexte ne se restreint pas juste à la parole. Les éléments environnants peuvent également aider à la compréhension, même si cet accord n'a aucune importance à l'oral. Par exemple, si une personne dit d'une autre qu'elle ne l'a pas facile en la voyant trimbaler une enclume (Paye ton exemple, Mithridate... ), c'est facile d'expliciter le COD !

Ne pas l'avoir eu/e facile

Dans la locution figée "l'échapper belle", depuis belle lurette, plus besoin de se préoccuper de ce que représente le l' pour comprendre le sens : "échapper de justesse à un danger". Le participe est d'ailleurs devenu invariable, malgré l'adjectif au féminin.

Et la locution "ne pas l'avoir facile" me semble en passe de suivre une évolution analogue.  Elle a pris le sens général  de "rencontrer des difficultés". Dès lors, ne pas préciser ce que représente exactement  le l'  n'est pas un véritable obstacle à la compréhension. Peut-être évoluerons-nous là aussi vers une invariabilité du participe, d'autant plus que l'adjectif "facile" est épicène.

Ne pas l'avoir eu/e facile

Je comprends que j'ai le choix entre laisser le participe passé invariable ou modifier la phrase. 

Merci pour vos réponses.

Eva2004

Ne pas l'avoir eu/e facile

Oui, d'ailleurs, dans cette dernière expression "Il l'a eue mauvaise", à quoi peut bien se rapporter ce "l'":

l'humeur ?

Merci encore d'avance !

Ne pas l'avoir eu/e facile

Tout dépend du contexte.
Ce l' désigne l'affaire dont il est question, la situation dont il est question.
Ici, mauvaise signifie "désagréable, pénible à vivre".

Il l'a eue mauvaise = Pour lui, la situation a été ressentie comme désagréable.