Bac L, une évidence mais des doutes

Bonjour,

En classe de seconde me voilà bien questionnée par le choix de mon orientation. J'ai ( en toute modestie ) toujours été une bonne élève sauf cette année en maths où je galère. J'ai toujours eu une bonne moyenne en anglais même si j'avoue galérer pour les compréhension audio et de texte mais je sens quand même que j'ai une faiblesse...

La filière littéraire m'a toujours paru comme une évidence, mais voilà que maintenant je doute...Ma petite faiblesse en anglais me permettera t'elle de bien suivre en L ? Je voudrais faire du droit mais dans le cas où j'échourais ( j'étudie tous les cas) aurais-je d'autres "bons" débouchés me permettant de bien gagner ma vie ?Je sais bien que l'on ne chosit pas son métier par apport à son salaire mais passionée d'équitation, passion très onéreuse j'ai quand même besoin d'un "bon" salaire. Dans quelques années le droit aura t'il toujours des débouchés ?

Bien que ce soit dur de conseiller quelqu'un via Internt j'attends avec impatience vos conseils et expérience

Merci d'avance,
Clara

2

Bac L, une évidence mais des doutes

Je réponds à une petite partie de ton message : si tu veux faire du droit, pas de Bac L ! (expérience avec ma fille qui a parfaitement réussi en droit avec un Bac S). Le droit, c'est tout le contraire de la littérature ! Il faut un solide esprit scientifique.

3

Bac L, une évidence mais des doutes

Bonjour,
Je ne suis pas du tout, mais alors pas du tout, d'accord avec le message précédent.
Le droit est un débouché naturel de la fillière L, d'autant plus qu'une option "droit" a été ouverte en TL grâce à la réforme. De plus, la philosophie apporte une rigueur scientifique indéniable, bien que la littérature n'en soit pas dénuée non plus.
Le droit, c'est de la lecture et de l'exégèse (si si), c'est aussi une application de principes généraux à des cas pratiques (tout comme en philosophie), de plus, c'est une matière où tout le monde a ses chances.
Maintenant j'aimerai qu'on arrête de stigmatiser la fillière L, elle reste une fillière GENERALE et en cela ouvre les portes de TOUTES les universités. Si tu veux faire un fac d'éco, fais le, fac d'histoire, mais aussi une prépa orthophoniste, une école d'infirmière, ou une école de journalisme, tu peux tenter et réussir avec brio sciences po, et pourquoi à terme une école de commerce. Le soit disant retard, dans les matières scientifique de la L n'est rien qui ne puisse se rattrapper à terme, grâce à une remise à niveau ou un travail personnel acharné. A l'inverse, il ne me semble pas possible d'acquérir plus tard l'ouverture d'esprit, les méthodes de travail et l'esprit d'analyse que permet de développer la fillière L.

Bac L, une évidence mais des doutes

Tous trois négligez une matière importante : la SES. Le droit requiert en effet une bonne connaissance de l'économie et de la sociologie et il est par conséquent possible que soit mieux adaptée la filière ES. Un baccalauréat S t'encombrerait de matières scientifiques alors que la filière ES te permettrait mieux de centrer sur ton projet, tout en ayant une large palette de secours. Quant à la filière L, elle te donnerait une attitude de travail très rigoureuse (mais il est fortement recommandé de suivre l'option mathématique, même pour les moins habiles !) et une culture absolument nécessaire à la licence de droit (qu'ont beaucoup moins les filières ES et S). La filière L ne t'empêche, si je puis ajouter ceci, pas d'accéder au domaine du commerce, au contraire.

Bac L, une évidence mais des doutes

ClaraR a écrit :

Je voudrais faire du droit mais dans le cas où j'échourais ( j'étudie tous les cas) aurais-je d'autres "bons" débouchés me permettant de bien gagner ma vie ?Je sais bien que l'on ne chosit pas son métier par apport à son salaire mais passionée d'équitation, passion très onéreuse j'ai quand même besoin d'un "bon" salaire.

Je ne sais pas ce que signifie "bien gagner sa vie" pour vous. En général, les élèves de L préoccupés par la question de leur futur salaire misent sur les écoles de commerce.
Sur la question des débouchés en droit : oui, il y en aura encore longtemps.

6

Bac L, une évidence mais des doutes

Verbum a écrit :

Tous trois négligez une matière importante : la SES. Le droit requiert en effet une bonne connaissance de l'économie et de la sociologie et il est par conséquent possible que soit mieux adaptée la filière ES. Un baccalauréat S t'encombrerait de matières scientifiques alors que la filière ES te permettrait mieux de centrer sur ton projet, tout en ayant une large palette de secours. Quant à la filière L, elle te donnerait une attitude de travail très rigoureuse (mais il est fortement recommandé de suivre l'option mathématique, même pour les moins habiles !) et une culture absolument nécessaire à la licence de droit (qu'ont beaucoup moins les filières ES et S). La filière L ne t'empêche, si je puis ajouter ceci, pas d'accéder au domaine du commerce, au contraire.

D'ailleurs de plus en plus de personnes choisissent de faire une CPGE lettres pour ensuite intégrer des écoles de commerce (qui sont apparemment intéressées par des littéraires)!

Bac L, une évidence mais des doutes

Merci à tous pour vos réponses ! Je suis vraiment motivée pour aller en L, pour l'optique de faire du droit pour être notaire mais peut-être qu'une option maths pourrait m'être utile ?

8

Bac L, une évidence mais des doutes

Euh en fac de droit il n'y a PAS d'économie, ou alors en option comme "introduction aux principes de l'économie" rien de bien surmontable.

Faire L est donc un très bon choix, surtout pour prendre en TL la spé "droit et grands enjeux du monde contemporain". Je suis d'accord avec Lalouette, un bac L prépare d'ailleurs aussi bien à des études de droit qu'un bac S ou ES. On va pas recommencer la guerre des filières non mais oh !

Bac L, une évidence mais des doutes

Pour réussir en droit, il faut être rigoureux, précis, aimer l'analyse et avoir un esprit logique, avoir une bonne mémoire enfin. L'important est d'avoir (ou de développer) ces qualités, peu importe le bac préparé.

10

Bac L, une évidence mais des doutes

J'ajoute juste dans les qualités : rédiger avec aisance et efficacité.
Ne prends pas option maths, si tu n'y réussis pas et si tu n'aimes pas cela. Choisis plutôt une langue ancienne qui développera tout autant ta logique, et en plus ta mémoire.