Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Bonjour à tous, je voulais connaître les dates butoir d'inscriptions pour le capes 2014 (la session qui a été rajoutée en juin 2013, avec oral en juin 2014) ainsi que pour l'agrégation 2014 en Lettres Modernes ? Pour le CAPES j'ai trouvé du 15 janvier au 17 février mais j'aimerais bien avoir confirmation... Quand à l'agrégation, je n'ai pas trouvé de date...
Je vous remercie !

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Les candidats s'inscrivent par internet du mardi 15 janvier 2013, à partir de 12 heures, au jeudi 21 février 2013, 17 heures, heure de Paris.

http://www.education.gouv.fr/cid4607/ca … -2013.html

Pour l'agrégation 2014, il est sans doute trop tôt.

3

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

bonjour,

cela signifie qu'il y aura une session en juin 2013 et une en novembre 2013?

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

La session de juin 2013 est dite "supplémentaire" (pénurie de postes !! quelle surprise après 5 ans de suppressions intensives !! ) .. Cela laisserait entendre qu'il y aurait bien deux sessions, une en juin et une en novembre.. A priori, les étudiants qui auront les écrits en juin 2013 feront leur année de stage dès septembre 2013, donc sans avoir le concours entier et définitif (oraux en juin !). Cela permettra de combler le manque de profs, au moins pour l'année scolaire 2013.
Mais tout cela reste flou. Les professeurs semblent aussi démunis que les étudiants face au manque d'informations..
Quelqu'un en sait-il davantage ?

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Je ne sais pas où vous avez entendu dire qu'il y avait une session supplémentaire. Il est question de changer les calendriers puis les épreuves du CAPES. En conséquence, il s'agit du CAPES 2014, ce qui induit qu'aucune autre session ne saurait se dérouler.

CAPES 2013 : écrits en novembre 2012, oraux fin juin 2013
CAPES 2014 : écrits début juin 2013, oraux juin 2014

Cela signifie également que les candidats aux CAPES 2013 devront, dans le doute, passer les écrits de la session suivante sans même avoir eu les notes pour les écrits 2013 et composer onze heures à une ou deux semaine de l'oral en cas d'oral.

En outre, le but de la manœuvre est de changer les modalités de l'examen. À partir du CAPES 2014, on passe les épreuves en juin de M1 et durant un an, on prépare l'oral en travaillant à tiers-temps payé mi-temps. (Là, on commence à rétablir un semblant de bon sens dans cette formation en apparence ; en fait, on déguise simplement un retour en arrière à l'époque du parcours Licence-année de préparation-stage-début de carrière en nouvelle formule...). Bref, ça garde le nom de BAC+5 et donc de master mais la rémunération ne change pas et l'année de stage est doublée d'une année de pratique à 6h/semaine (bien payées par contre, ce qui est chouette).

Je ne comprends pas pourquoi cette nouvelle excite tout le monde. Personnellement, je trouve la «nouvelle» formule plus sympathique dans la mesure où elle introduit de la pratique et une rémunération mais la perspective de repasser l'écrit d'un concours qu'éventuellement j'aurais déjà (en quelque sorte) ne me réjouit pas du tout et j'ai décidé, face à la foule de niais qui m'intimaient l'ordre de me réjouir, de mépriser ces idiots qui croient qu'un écrit avancé dans le temps équivaut à une session supplémentaire et que «ça fait une chance en plus». Ô crétin, que la consanguinité nous protège de ta prolifération. Dans tous les cas, le candidat victorieux prend ses fonctions en septembre de l'année civile suivante.

quelle surprise après 5 ans de suppressions intensives !!

On appelle ça la politique.

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Tu te crois a priori différent et supérieur à tous 'ces niais consanguins' mais par contre, je constate que tu obéis à une règle bien commune chez les adeptes des forums : se permettre de mépriser et d'insulter n'importe qui, sous prétexte d'être bien protégé derrière ton écran.
Si tu t'apprêtes à devenir professeur, il te faudra apprendre un peu de pédagogie et surtout beaucoup d'humilité.

Avoir un esprit critique et remettre en cause de mauvaises réformes qui ont pu être faites par le passé, c'est ça la politique. Ce n'est pas se poser en donneur de leçons comme tu le fais si bien.

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Maia, il ne faut pas lire les messages de Selmani comme des messages insultants. Ce ne sont pas des attaques personnelles, mais l'expression de son style (direct et rageur !) et de sa liberté, et ce qu'elle dit est souvent juste et intéressant. (Enfin, c'est mon avis !).

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

"Ô crétin, que la consanguinité nous protège de ta prolifération" : on n'a pas le droit de réponse à de tels propos ? Tu parles de la liberté de qui au juste ?
Si Selmani veut se lancer dans la prose et exercer son style 'direct et 'rageur', qu'elle écrive un roman au lieu de se défouler sur un forum.

Et en effet, les informations données sont intéressantes. Selmani se serait moins fatiguée si elle avait simplement répondu à la question, sans nous faire une démonstration de style. Que de temps perdu !!

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

[Personnellement, sa façon provocatrice de présenter les choses ne me gêne pas, et ses effets de manche m'amusent plutôt, y compris celui que vous citez (même si ce n'est pas le registre que je choisis lorsque je m'exprime sur un forum). Il est sur ce forum des attitudes "policées" que je trouve en réalité bien plus méprisantes, prétentieuses et insultantes que les siennes. Et comme elle ne parle pas pour ne rien dire, et qu'elle transmet de l'information utile, ça me paraît acceptable pour l'instant !]

10

Dates d'inscription au Capes et à l'agrégation 2014

Il n'y avait pas d'attaque personnelle. J'essayais simplement d'exprimer mon indignation face à une certaine façon de marcher dans les combines que je trouve bête. Si j'ai répondu ainsi, c'est aussi parce que depuis quelques mois, mon entourage estudiantin, professionnel et familial (en gros, 80% de profs ou de futurs profs) voudrait que je me réjouisse parce que le gouvernement ou la presse a dit «concours supplémentaire» alors qu'il n'y en a pas. J'imagine que d'autres sont dans la même situation. Or, ce diktat de la pensée positive m'agace plus qu'autre chose quand il est question de choses aussi simples : oui, on essaie gentiment de nous embobiner. Si l'on instaure un concours supplémentaire mais qu'on supprime le concours normal, on a simplement remplacé le concours normal - en l'occurrence, on l'a avancé dans le temps.

Du reste, je ne pense rien de la superbe attaque du «et ça veut devenir prof...». Je n'ai pas vraiment l'habitude de mépriser mes élèves, par contre j'ai pris celle de savoir lire les informations données sur un site ministériel, de comprendre l'humour et de maîtriser à peu près l'orthographe. En lisant un peu mieux, vous auriez compris, à l'instar de Jeanne-Héloïse, que les paroles étaient «dures» mais que dans les actes je vous donnais le renseignement que vous recherchiez. Donc que j'étais là pour vous aider.

J'ai fini par vous mépriser vraiment à l'instant, en lisant cette remarque sur le style. Il est admirable de remarquer au bout de quatre ou cinq années d'études de Lettres (j'imagine) que le style ne sert à rien. Entre votre sagacité, votre sens de l'humour, votre capacité à déceler l'ironie là où elle se cache et votre amour du style, j'imagine que les marmots seront effectivement bien plus heureux de vous bordéliser que de m'avoir en cours.

Du reste j'ai dit ce que j'avais à dire et je ne reparaîtrai plus ici.