1

Question de synthèse sur les mises en scène de Lorenzaccio

Bonjour à tous !

J'ai une question de synthèse à faire pendant ces vacances, portant sur les mises en scène de Lorenzaccio
Voici la question : Deux metteurs en scène, Georges Lavaudant en 1989 et Jean-Pierre Vincent en 2000, ont habillé Lorenzo en mariée dans la scène du meurtre. Ce parti-pris de mise en scène vous semble-t-il justifié ? Vous vous fonderez sur une analyse précise du texte de Musset pour répondre à cette question.

Pour y répondre j'ai donc revu mes études tabulaires acte par acte puis j'ai conçu le plan suivant :
I) Oui cela est justifié
    a) Car Lorenzo est comparée à une "femmelette" (Lorenzina, Lorenzetta)
    b) Car Lorenzo compare ce meurtre au jour de ces noces

II) Non, cela n'est pas justifié
    a) Car Lorenzo reste tout de même un homme viril, calculateur, manipulateur (contrairement aux femmes qui sont naïves et corrompue dans ce texte)
    b) Car la scène du meurtre est une scène violente, de virilité ce qui est contraire à la femme qui est censée être douce, charmante...

Si quelqu'un pourrait me dire si cela convient ce serait très sympa. Merci d'avance !
Bonnes fêtes

Question de synthèse sur les mises en scène de Lorenzaccio

Salut !
Pour ta question, j'ai une autre idée: Lorenzo compare le meurtre d'Alexandre au jour de ses noces. On pourrait le comprendre ainsi: Lorenzo est en quête d'un idéal perdu. Afin de se rapprocher d'Alexandre, il s'est corrompu, s'est fait son entremetteur, a renié tout ce qu'il y avait de bon en lui. Il n'a plus rien du "Lorenzino d'autrefois" que sa mère se plaît tant à évoquer avec nostalgie. Et quand Philippe lui demande pourquoi il veut tuer Alexandre, puisqu'il sait que ça ne servira à rien, il lui répond que c'est le seul acte qui lui permettra de retrouver sa pureté perdue: "Songes-tu que ce meurtre, c'est tout ce qui me reste de ma vertu ?" (Acte III scène 3). Les "noces" de Lorenzo seraient donc une sorte de réunification entre le Lorenzo présent et celui du passé. Et comme tu l'as dit, une femme est douce, charmante, vertueuse (du moins elle est censée l'être). Il y a beaucoup de points communs entre le Lorenzo d'autrefois et une femme: "ce ne sera jamais un guerrier que mon Renzo", dit Marie. C'est pourquoi je pense qu'habiller Lorenzo en mariée est plutôt bien trouvé.
Voilà, j'espère que ça va t'aider ! Bonne année !
Foufou

3

Question de synthèse sur les mises en scène de Lorenzaccio

Merci beaucoup pour ton aide ! Tes idées m'ont aidé a finaliser mon devoirs.
Bonne année