Hegel, Esthétique - Éveiller l'âme : tel est, dit-on, le but final de l'art...

Bonjour, j'ai un commentaire de philosophie à rendre sur l'introduction d'Hegel à l'Esthétique :

“Éveiller l’âme : tel est, dit-on, le but final de l’art, tel est l’effet qu’il doit chercher à obtenir. C’est de cela que nous avons à nous occuper en premier lieu. En envisageant le but final de l’art sous ce dernier aspect, en nous demandant notamment quelle est l’action qu’il doit exercer, qu’il peut exercer et qu’il exerce effectivement, nous constatons aussitôt que le contenu de l’art comprend tout le contenu de l’âme et de l’esprit, que son but consiste à révéler à l’âme tout ce qu’elle recèle d’essentiel, de grand, de sublime, de respectable et de vrai. Il nous procure, d’une part, l’expérience de la vie réelle, nous transporte dans des situations que notre expérience personnelle ne nous fait pas, et ne nous fera peut-être jamais connaître : les expériences des personnes qu’il représente, et, grâce à la part que nous prenons à ce qui arrive à ces personnes, nous devenons capables de ressentir plus profondément ce qui se passe en nous-mêmes. D’une façon générale, le but de l’art consiste à rendre accessible à l’intuition ce qui existe dans l’esprit humain, la vérité que l’homme abrite dans son esprit, ce qui remue la poitrine humaine et agite l’esprit humain. C’est ce que l’art a pour tâche de représenter, et il le fait au moyen de l’apparence qui, comme telle, nous est indifférente, dès l’instant où elle sert à éveiller en nous le sentiment et la conscience de quelque chose de plus élevé. C’est ainsi que l’art renseigne sur l’humain, éveille des sentiments endormis, nous met en présence des vrais intérêts de l’esprit. Nous voyons ainsi que l’art agit en remuant, dans leur profondeur, leur richesse et leur variété, tous les sentiments qui s’agitent dans l’âme humaine, et en intégrant dans le champ de notre expérience ce qui se pas se dans les régions intimes de cette âme. « Rien de ce qui est humain ne m’est étranger » : telle est la devise qu’on peut appliquer à l’art.”Hegel, Esthétique.

ça fait plusieurs jours que je travaille dessus, sans avoir su dégager un plan.
J'ai trouvé quelques pistes, mais je ne sais pas si je comprends tout à fait ce que l'auteur essaie de dire.
Mes idées ne sont pas encore organisées :

[color=#]Ce texte cherche à résoudre une question qui est : est-il vrai que l'art éveille l'âme et l'esprit humain ? Le thème du texte renvoie au but final de l'art. L'idée principale défendue par l'auteur est l'art permet à l'esprit humain de s'agiter par le fait de nous remémorer des expériences évoquant des sentiments. [/color]

[color=#]Structure logique :
introduction : "éveiller... à obtenir" 1ère phrase
L'auteur va chercher à prouver ce qui est énoncé. C'est ce qui a été dit mais Hegel pour s'en assurer
2ème phrase constitue aussi l'introduction, "nous occuper" signifie pour l'auteur "prouver", "en premier lieu" sous entendu que par la suite d'autres énoncés vont être prouver mais dans l'extrait qui nous est donné, l'étude se porte uniquement sur le but final de l'art qui est d'éveiller l'âme.
3ème phrase : "en envisageant" première étape de la démonstration, on envisage le cas ci-dessous pour se poser des questions, ici, Hegel propose que nous nous demandions ce que tente d'exercer l'action de l'art, ce qu'il doit, ce qui peut et ce qu'il exerce. La réponse qu'il apporte est que tout ce qui contient, comporte l'art, contient alors toute notre esprit et âme. Le but de l'art est alors de faire révèler tout ce qui a de plus profond dans l'âme humaine, l'essence de l'âme 
4è phrase : "les expériences des personnes qu'il représente" => artistes, modèles
"nous" => Hegel parle des spectateurs, des lecteurs, des témoins
"ce qui se passe en nous-mêmes" => il y a part de nous, de nos expériences dans l'art
"le but de l'art consiste à rendre accessible à l'intuition ce qui existe dans l'esprit humain" => facilité l'accès de notre propre écoute, l'homme doit faire confiance à sa propre intuition
"ce qui remue la poitrine humaine" => coeur, émotion, réflexion
""la vérité que l'homme abrite dans son esprit" => vérité : l'homme se ment plus à lui-même
5è phrase :
"au moyen de l'apparence" : l'apparence est une aide à ce qu'éveille en nous l'art
"apparence indifférente" => apparence représente l'art, elle dépend de ce qui éveille les sentiments, pas d'apparence = éveillement de sentiments
6è phrase : "sentiments endormis" : qui nous remémore de bonnes choses car l'art agite notre esprit
"vrais intérêts de l'esprit" : développe intelligence, une ouverture d'esprit, sous  entendu que sans l'art notre intérêt est mauvais, médiocre[/color]

[color=#]D'après mon cours : l'art est original et n'obéit à aucune règle donc le but final de l'art n'est pas universelle, Aristocrate : « l'art est imitation de la nature », pour Platon la vraie réalité est celle où les idées sont pensés comme le modèle du sensible. L'idée est unique et la vérité est éternelle, les objets sensibles qui s'offrent à nos sens évoquent une réalité sensible et sont des copies métaphoriques et réalistes. Le rapport entre le modèle et sa copie est un rapport de dégradation. Ainsi les oeuvres d'art sont des copies d'objets sensibles de copies,   l'art est une copie de nature donc une copie sensible. Platon "l'art vit de mauvais modèles et doit être condamné" Platon => l'art doit être condamné. art perverti spectateur ou l'améliore ? Pour Freud, le specta    cle est une vertue cathartique (qui purge). L'art n'imite pas la nature, ce n'est pas une représentation des belles choses mais une belle représentation des choses. Hegel fait une descente en flèche de l'art de l'imitation : contre exemple forme d'art qui n'imite pas la nature ; imiter la nature est une occupation superflue (qui ne sert à rien) ; imitation est un effort inutile, on y arrive pas, copie toujours inférieure au modèle, on obtient une caricature de la vie, la nature s'offre à nos 5 sens alors que l'art va s'intéresser à un ou deux de nos sens (vue et l'ouïe), nos sens sont les plus intellectualisés.
L'art est le moyen par lequel à l'esprit humain de se réaliser. Le but de l'art est d'exprimer la vérité (conformité de ce que pense l'esprit humain). L'esprit est constitué par l'ensemble des facultés intellectuelles, on oppose le corps et l'esprit (conscience et âme). La conscience est la faculté mentale qui permet d'appréhender de façon subjective les phénomènes extérieurs (sous la forme de sensations) ou intérieurs (tels que ses états émotionnels) et plus généralement sa propre existence.
L'âme est propre à l'homme et relative à la pensée/esprit.
L'art se distingue par l'oeuvre d'art et l'oeuvre technique.[/color]

Merci de m'aider

Personne pour m'aider ?

Hegel, Esthétique - Éveiller l'âme : tel est, dit-on, le but final de l'art...

Bonsoir, je sais que mon message n'est pas dans la bonne rubrique, mais, j'ai posté il y a quelques jours sur ce forum rubrique entraide scolaire un sujet pour obtenir de l'aide complémentaire à propos de mon commentaire de philosophie sur un texte d'Hegel tiré de l'Esthétique (voir en-dessous), malheureusement aucune réponse, je pense qu'il y a peu d'amateurs de philosophie qui se rendent dans cette rubrique d'entraide, ce qui me pousse a rédigé un nouveau sujet dans la rubrique "café philo" ce qui me semble plus logique.

Je vous mets le lien de mon ancien sujet : https://www.etudes-litteraires.com/foru … -lart.html

En espérant obtenir un peu d'aide, merci d'avance!

Hegel, Esthétique - Éveiller l'âme : tel est, dit-on, le but final de l'art...

Le Webmestre a écrit :

Vous NE DEVEZ PAS envoyer de demandes d’aide scolaire ici. Seule la rubrique Entraide scolaire et méthode accueille ces demandes. (Veuillez néanmoins garder à l'esprit que ce forum n’est pas un forum philosophique.)