Camus, L’Étranger - Résumé

Bonjour,
J'ai élaboré un résumé de L'Étranger d'Albert Camus qui est l'une de mes lectures cursives.
Mon but principal est que celui-ci soit à la fois clair, concis et complet. Je veux juste garder une trace pour mon oral de bac en fin d'année concrètement.
Le voici :

Le récit se déroule en Algérie. Meursault, le personnage-narrateur, apprend le décès de sa mère et décide de se rendre à son enterrement. Il ne montre aucun signe distinctif, lors de cette scène, de ses sentiments. Le lendemain, il rencontre Marie, une de ses anciennes collègues. Paraissant nullement affecté par le décès de sa mère, il va jusqu'à se rendre au cinéma avec sa compagne. Plus tard, Raymond, un voisin du narrateur, lui confie vouloir se venger de son ex-femme à cause de son infidélité. Quelques jours plus tard, sur une plage, Meursault et Raymond rencontrent le frère de cette femme. Meursault le tue.
Entre temps, Marie demanda Meursault en mariage. Ce dernier répondit avec indifférence.
Dans la seconde partie de l'oeuvre, Meursault est arrêté pour son meurtre. Néanmoins, lors de son procès, c'est son insensibilité au décès de sa mère qui est mis en évidence. Il est condamné à mort.

Alors, qu'en dites-vous ?

Merci d'avance,
guidi12

Camus, L’Étranger - Résumé

Je ne suis pas contre, car chaque lecteur détermine les points essentiels de sa propre lecture, mais je trouve que c'est un brin réducteur. Tu n'accroches que sur la narration la plus stricte. N'eût-il pas été plus intéressant de s'attarder vraiment davantage sur le caractère indifférent de l'individu Mersault ? Ce bonhomme mérite des baffes tant il est détaché et impassible. L’Étranger n'est pas une lecture de surface. Saurait-on décrire en quelques mots cette pusillanimité et mortifère lâcheté - c'est une autre histoire ++

Camus, L’Étranger - Résumé

Oui je n'ai peut être pas assez insisté sur la psychologie du personnage...
Merci en tout cas !

Camus, L’Étranger - Résumé

Moi, je m'en tirerais en deux phrases :
Meursault est indifférent à tout et ne s'intéresse à rien. Un jour, il commet un acte gratuit, l'assassinat d'un arabe, et on le guillotine pour lui apprendre à vivre et la perspective de sa proche exécution ne parvient pas à le tirer de son indifférence.

Camus, L’Étranger - Résumé

Que penses-tu de la très belle page qui termine le roman ? Comment juger ici Meursault indifférent ?
Et moi aussi, je me suis senti prêt à tout revivre. Comme si cette grande colère m'avait purgé du mal, vidé d'espoir, devant cette nuit chargée de signes et d'étoiles, je m'ouvrais pour la première fois à la tendre indifférence du monde. De l'éprouver si pareil à moi, si fraternel enfin, j'ai senti que j'avais été heureux, et que je l'étais encore.

Camus, L’Étranger - Résumé

Je le reconnais, j'ai parlé de mémoire, et un résumé... résume et synthétise.
Cependant, cette citation va dans mon sens :

Et moi aussi, je me suis senti prêt à tout revivre. Comme si cette grande colère m'avait purgé du mal, vidé d'espoir, devant cette nuit chargée de signes et d'étoiles, je m'ouvrais pour la première fois à la tendre indifférence du monde. De l'éprouver si pareil à moi, si fraternel enfin, j'ai senti que j'avais été heureux, et que je l'étais encore.

Le monde est indifférent, le monde est pareil à lui : je comprends qu'il est toujours indifférent, simplement il a compris qu'il n'est pas seul à l'être.
On remarquera que ce n'est absolument pas le ton du Dernier jour d'un condamné : en voilà un qui n'est nullement indifférent au sort qui l'attend !